© photo Frédéric Rustan pour Sinusoïde

Le député Ratenon écrit au préfet pour “durcir les règles” d’entrée des voyageurs sur la Réunion

4 min de lecture
6

Voici la lettre envoyée le 28 janvier 2021 au préfet par le député Jean Hugues Ratenon. Il demande un durcissement des conditions d’entrée à la Réunion au regard de l’évolution de la situation sanitaire.

“Comme vous le savez, la situation sanitaire s’est nettement dégradée ces dernières 24h à Mayotte avec la présence des variants du covid19.
Selon la préfecture locale, une cinquantaine de personnes porteuses du variant sud-africain ont été recensées et 1 premier cas porteur du variant britannique a été découvert hier. Le taux d’incidence augmente fortement y compris chez les moins de 14 ans.
Face à cette situation, le Préfet de Mayotte, en plus du couvre-feu sur l’ensemble de l’ile, a décidé d’imposer à partir d’aujourd’hui le confinement dans 3 communes et l’on redoute que l’épidémie se propage très rapidement.
Dans l’hexagone, d’après les experts, les variants sont en train de changer la donne et on l’estime à 10% des nouveaux cas dans certaines régions de France.
Les indicateurs ne sont pas bons, la tendance dans les hôpitaux est toujours à la hausse selon un dernier rapport.
C’est pourquoi Monsieur le Préfet, il faut tout faire pour contenir l’épidémie sur notre territoire et empêcher les variants plus contagieux et peut-être plus mortels d’arriver sur notre sol.
Les hôpitaux en métropole basculent les uns après les autres en situation de tension. Si l’épidémie flambe en Outre-Mer et notamment à la Réunion, nous ne pourrions pas compter sur l’envoi de renfort.
L’urgence absolue, protéger le personnel soignant et la population Réunionnaise.

Monsieur Le Préfet, même si le trafic aérien international est déjà interrompu et que vous avez décidé de votre côté d’imposer les motifs impérieux pour tous déplacements, il m’apparait urgent aujourd’hui de durcir les règles afin d’éviter un nouveau confinement à La Réunion, ce qui serait une catastrophe pour notre économie et la vie sociale.

Pour cela, je vous fais part des préconisations suivantes :
1°) de préparer l’arrêt total des liaisons aériennes entre La Réunion et Mayotte et sens inverse pour une durée à minima de 15 jours ; observer l’évolution de la situation et réévaluer la mesure à l’issu de ce délai.
2°) pour ce qui est des liaisons aériennes avec la métropole : les motifs impérieux sont imposés à compter de ce jour, jeudi 28 janvier 2021. Mais compte tenu de la présence des variants en Europe et en métropole, je souhaite que vous renforciez cette mesure par des justificatifs de ces motifs impérieux et pour ceux qui se déplace pour une raison d’ordre personnel (c’est quoi d’ailleurs ?), que ce motif soit strictement justifié et développé par des documents.
Jusqu’à présent, la Réunion a pu, a su se préserver d’une flambée de l’épidémie grâce aux efforts de la population.

Ce serait regrettable de tout anéantir.” indique encore le député qui attend aujourd’hui la réponse de Jacques Billant.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.



6 Commentaires



      • Gramoune, pas besoin motifs impérieux, laisse rentrer comme on veut ici , parceque a cause do moune comme ou , nous fait marche a nous su la tête. Simplement te dire Aler casse une feuille empare a ou du soleil

  1. Motif impérieux, une brimade de plus et si on veut rendre les gens fous il n’y a pas mieux Là où un vrai contrôle strict était suffisant ,on se contente de la facilité et on punit encore et encore jusqu’au vaccin qui sera obligatoire de fait

  2. oui il a raison fermé la liaison entre mayotte et la réunion. IL DEVRAIT AUSSI DEMANDER DE FAIRE PARTIR DE LA RÉUNION TOUS LES MAYOTTAIS. COMME ÇA LES RÉUNIONNIENS NAURONT PLUS DE PROBLÈME AVEC BANA
    AHHH OUI TOUTES COMMORE MAYOTTE EN DEHORS DE LA RÉUNION

    PAUVRE LA RÉUNION

    • Déjà 1 c covid19 variant dehors. Déja 2 c pas mayottais c mahorais et i confond ek comore et 3 mahorais malgaches malbar chinois yab kaf karan arabe c sa reunionnais le vrai pas ben bounty come ou. Commence sorte su l’ile nout band ancêtre(l’ile keou apel La Réunion ) parseke c nout l’héritage po nout marmaille apres nous va di aou qui sa ki fo mete quel race et quel nation dehors en premier lieu

Free Dom
WordPress Video Lightbox