Le directeur de Kélonia donne des nouvelles d’une tortue récemment relâchée

Le directeur de Kelonia a donné d’intrigantes nouvelles de Tom, une tortue caouanne relâchée par le centre de soins de Saint-Leu, il y a 139 jours. Le centre suit attentivement sa progression ainsi que celle de la tortue India, relâchée un mois plus tôt que Tom. Pour ce faire, les spécialistes utilisent un système de balise avec des capteurs de profondeur et de température, qui ont permis de mettre en lumière une étrange particularité…

Alors que Tom, l’une des deux tortues relâchées par le centre, suivait une migration vers le Nord, il a subitement bifurqué vers l’Ouest. Une information d’autant plus étonnante que Tom navigue à contre courant alors que les tortues sont plutôt habituées à profiter des courants lors de leur migration. Aurions-nous affaire à une tortue rebelle?

En fait, cet inhabituel changement de trajectoire pourrait être expliqué par l’appétit de la tortue. En effet: “Tom qui plonge pour se reposer et se nourrir (parfois jusqu’à – 250 m) a peut-être noté des variations de température en profondeur qui lui indiqueraient la proximité d’une zone de remontée d’eaux profondes le long de la côte de Somalie”, explique Stéphane Ciccione, directeur de Kelonia. “Ces remontées d’eau (upwelling en anglais) sont un phénomène océanographique provoqué par les vents marins (généralement des vents saisonniers) qui poussent l’eau de la surface des océans, et laisse un vide à proximité des côtes. Ce vide est compensé par les eaux profondes qui amènent avec elles une quantité importante de nutriments”, poursuit-il. “Cela entraîne un abaissement de la température de l’eau et un fort développement de phytoplancton, et donc plus de nourriture.”

Pour le directeur de Kelonia, ce phénomène est adoré des tortues caouannes qui n’aiment pas les eaux trop chaudes et qui peuvent ainsi trouver plus de nourriture.

 

Tom serait donc actuellement en train de se régaler près des côtes de la Somalie mais le mystère reste pour le moment entier quant à la suite de son voyage.

Free Dom, le site web, fait le choix d'un participatif sans modération à priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Poster un Commentaire

avatar