Le gouvernement lance quatre dispositifs qui favorisent les transports alternatifs

Avec l’accélération du déploiement du plan vélo et mobilités post-confinement, la préfecture a annoncé la mise en place de plusieurs mesures visant à favoriser les déplacements alternatifs à la voiture individuelle.

Le lancement d’un “forfait mobilités durables” à destination des salariés du secteur privé a notamment été annoncé.

Ce dispositif se décline sous la forme d’une aide de 400 euros par an. Il permet aux employeurs privés de prendre en charge (de manière facultative) les frais de déplacement de leurs salariés sur leur trajet domicile-travail. A la condition évidente que les employés adoptent un mode de transport alternatif à la voiture individuelle.

En ce qui concerne les travailleurs du secteur public, le forfait s’applique également mais dans la limite de 200 euros par an et par personne. Il vient remplacer l’indemnité kilométrique vélo abrogée à compter du 1er juillet 2020.

Ces moyens de locomotion alternatifs peuvent se décliner sous la forme d’un déplacement à vélo, en transports en commun (hors abonnement), en covoiturage (que l’on soit conducteur ou passager) ou bien avec des engins de déplacements personnels électriques (scooter, trottinettes électriques). Il pourra également s’agir d’un autopartage avec des véhicules électriques, hybrides rechargeables ou hydrogène.

Déploiement de mesures facilitant la pratique du vélo

Mais ce n’est pas tout. Des mesures ont aussi été prises pour encourager la pratique du vélo avec le lancement d’un plan de 20 millions d’euros pour prendre en charge des réparations, des places de stationnement temporaires et des formations. Le budget du soutien technique à l’aménagement de pistes cycles temporaires est également prévu dans l’enveloppe.

Ces dernières permettront de créer de nouvelles voies de circulation ou d’élargir des pistes cyclables déjà existantes, pour que les usagers puissent se déplacer de manière plus sûre.

Afin d’aider à la mise en place de ces pistes par les collectivités territoriales, le gouvernement a mis en place des fiches pratiques et vidéos à destination des gestionnaires de voiries (disponibles en cliquant ici) réalisées par le CEREMA, opérateur du ministère de la Transition écologique et solidaire.

 

D’autre part, la plateforme https://coupdepoucevelo.fr permet la prise en charge exceptionnelle jusqu’à 50 euros d’un montant hors taxe de la remise en état d’un vélo au sein d’un réseau de réparateurs référencés“, annonce la préfecture. “Le Coup de pouce vélo comprend également :

  • Une prise en charge jusqu’à 60 % des coûts d’installation des places de stationnement temporaires pour vélo par les collectivités locales.
  • Des formations gratuites « coup de pouce remise en selle » pour apprendre à circuler en sécurité : de une à deux heures d’apprentissage, individuellement ou en petit groupe, avec un moniteur expérimenté. La liste des moniteurs agréés sera accessible sur la même plateforme que le « coup de pouce réparation ». Ce dispositif est porté par le programme Alvéole

Pour accompagner la mise en œuvre du Plan vélo, un Fonds national « mobilité actives », d’un montant de 350 M€, a été créé pour résorber les discontinuités cyclables ayant un impact sur la mobilité quotidienne à vélo en zones urbaine, périurbaine ou rurale. Ce Fonds est en effet conçu pour aider à la réalisation de projets visant à « restaurer ou établir des continuités d’itinéraires cyclables en vue de rendre crédibles des trajets quotidiens à vélo, ou en articulation avec les autres modes de transports notamment collectifs (train, bus, cars…) », notamment « relier dans de bonnes conditions des zones d’emploi, d’habitat, notamment social, et d’éducation et de mieux desservir les pôles d’échanges multimodaux ».

En 2019, dans le cadre du premier appel à projets « Fonds des Mobilités Activités » d’un budget 50M€, 6 projets réunionnais ont été récompensés avec une attention particulière portée sur les projets d’outre-mer.

En 2020, un deuxième appel à projets a été lancé dont la sélection est en cours. La ministre de la Transition écologique et solidaire annoncera les résultats en septembre 2020.”

Free Dom, le site web, fait le choix d'un participatif sans modération à priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Poster un Commentaire

avatar