Le groupe Ousanousava en concert les 11 et 18 mars prochains !

4 min de lecture

Le groupe Ousanousava est une formation musicale qui existe depuis plus de 30 ans et qui a marqué l’histoire de la musique réunionnaise. Plusieurs de leurs chansons font partie intégrante du patrimoine musical de l’île.

Formé dans les années 1980, le groupe se fait connaître à la fin de cette décennie par la sortie d’une cassette qui reste à ce jour l’une des plus grosses ventes discographiques de l’histoire de la musique réunionnaise. S’en suivront alors 15 albums éclectiques et 16 projets qui feront la part belle aussi bien à de la création qu’à des reprises de chansons françaises ou créoles. Le tout reflétant parfaitement l’âme créole chère au groupe. La notoriété du groupe le conduira tout au long de son parcours aux quatre coins de l’île à fidéliser un public de plus en plus nombreux lors de différents événements musicaux en plein air ou en salle. C’est tout naturellement qu’il exportera sa musique dans l’océan Indien (Madagascar, Maurice, Zimbabwé, Seychelles…) mais aussi en France métropolitaine (Zénith de Paris, New-morning, Cabaret Sauvage, Jam de Montpellier) avec toujours autant de succès.

5 ans après le double-disque Immortel / Sens dessus-dessous et ses univers parallèles en créole et en français, c’est le grand retour aux sources de la famille Joron aux commandes du groupe emblématique de la musique populaire réunionnaise avec leur deernier album sortir en 2021 Ça mon pays. Avec ce 17ème opus, les 10 musiciens qui forment aujourd’hui l’orchestre ressortent les séga, bossa, maloya, ballades et frissons bluesy pour décliner avec un brio constant leurs poésies œcuméniques célébrant La Réunion dans toutes ses diversités, et nous rappelant sans cesse à l’essentiel : l’émotion des paysages, nos vitales fraternités, et ces questions existentielles qui sont au cœur des thèmes qui inspirent le groupe depuis son baptême.

On pourra retrouver au total huit titres :

– Le jour mi sava – Kekmandèr
– La porte l’enfer – Ça mon pays ! – N’a ki di
– Cours pi !
– Boum-Boum – Le fossoyeur

Dans ce nouvel opus, le groupe aborde des thèmes qui lui tiennent à cœur : La mort, la famille, l’amitié… L’inceste (sujet complexe s’il en est) fait également partie du programme. Les musiques sont variées, à l’image du groupe, en même temps universel et profondément créole. Ousanousava est une redécouverte permanente, notamment sur scène où l’énergie et la qualité de ses performances millimétriques ne cessent d’émerveiller et sera notamment en concert les 11 et 18 mars prochain, dans les salles des Téat Réunion :

  • le 11 mars au Téat Plein Air
  • le 18 mars au Téat Champ Fleuri

Réservez dès à présent vos places !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Musique : Tramay sort son clip intitulé « Fifine »

Article suivant

Concert créole au Téat Plein Air ce samedi 12 mars : Francky sera l’animateur de la soirée !

Free Dom