Le groupement CAP’RUN lance un appel de détresse : “Arèt roul a nou !” (VIDEO)

Ce mercredi 3 juin, sur le site de l’Oiseau Bleu, à Saint-Denis, le groupement CAP’RUN a effectué un point presse pour lancer un appel de détresse, notamment en ce qu’il s’agit du réseau Car Jaune.

“Le secteur du transport est plus que jamais en danger !”, lance-t-il, souhaitant mener une opération pour sauver le réseau Car Jaune et les emplois relatifs. Découvrez sans plus attendre leur conférence :

La situation n’a que trop duré et l’heure est au « déconfinement » de la parole également ! Le groupement CAP’RUN, qui comprend 10 entreprises locales réunies dans le cadre de l’exploitation du réseau Car Jaune, se mobilise pour attirer l’attention des autorités sur les dangers qui guettent le secteur du transport, aujourd’hui amplifiés avec la crise sanitaire.

« Arèt roul a nou ! Ne pas respecter les transporteurs, c’est aussi ne pas respecter les Réunionnais ! » Les opérateurs réunis au sein du groupement CAP’RUN ont exprimé leur ras-le-bol lors du point de presse de mercredi. « Nous sommes à bout et plus que jamais déterminés à faire entendre notre voix et à porter celle des usagers. Il est aujourd’hui impératif que les choses changent et que l’autorité nous écoute enfin. La position adoptée par les services de la Région dans le cadre de la gestion du contrat de DSP de Car Jaune
est en déconnexion totale avec la réalité de notre secteur et l’intérêt des usagers. Cette instance ne réagit pas à nos nombreux appels de détresse et à nos propositions : le secteur est en péril et le risque de pertes d’emplois est réel. Il y va de la survie d’entreprises qui ont marqué l’histoire de la Réunion et qui ont aidé à bâtir son économie », martèle Louis Carpaye, le porte-parole du groupement.

Avec le soutien de FNTV Réunion, l’antenne réunionnaise de la Fédération nationale des transports de voyageurs, le groupement CAP’RUN prend position pour pousser les autorités à prendre les décisions qui s’imposent face à un état critique du secteur du transport des voyageurs. « Il n’est plus possible de continuer à faire les frais d’une gestion contestable par les services de La Région. L’avenir du secteur et des familles qui en dépendent est en jeu », explique Louis Carpaye.

C’est l’urgence de la situation qui a poussé FNTV Réunion, dont la mission est de représenter, défendre et promouvoir les entreprises du transport routier de voyageurs, à apporter son soutien à CAP’RUN. Pour Bruno Fontaine, son président et porte-parole, également présent au point de presse, les autorités concernées doivent impérativement prévoir un plan de secours pour le secteur, qui représente un maillon essentiel de notre chaîne économique. « Il ne faut pas attendre qu’il y ait des pertes d’emplois et des familles en souffrance pour agir. Le groupement CAP’RUN représente quelque 2 000 emplois et plus de 20 000 usagers comptent chaque jour sur le réseau Car Jaune. Si rien n’est fait, ce sont ces personnes qui seront les plus pénalisées ! » conclut-il.

Free Dom, le site web, fait le choix d'un participatif sans modération à priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Un ti.place au département Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Un ti.place au département
Invité
Un ti.place au département

Non conne un qui a dit la même chose et qui a été recruté au département par Melchior.

Arrête roule à bou