Dernier jour à la Réunion pour le ministre délégué aux Outre-mer et annonce d’un prochain décret logement

3 min de lecture
3

C’est le troisième et dernier jour de visite à la Réunion pour le ministre délégué aux outremersJean-François Carenco.

Pour ce samedi 18 février 2023 : 

Logement, culture, jeunesse, santé font partie des maîtres mots.

8h30
Présentation du projet Cannelle et visite des résidences Astrolabe à Saint-Benoit

Projet Canelle: Bénéficiaire du fonds friche ce projet vise à démolir des bâtiments existants et construire le logement social de demain, qui s’adapte notamment au vieillissement de la population.

Astrolabe: exemple de résidence de logement social répondant aux besoins d’une population vieillissante.

En sortie de réunion, le cabinet a communiqué les conclusions et engagements de cette visite.

  • Mobilisation du fond vert pour débloquer l’opération Cannelle. Appel à tous les projets des collectivités et leurs groupements en faveur de la transition écologique et énergétique. Le fond vert permet de faire un vrai effet levier, en étant très décentralisé.
  • Sortie dans les prochains jours du décret de mise en œuvre de l’aide au logement APL pour les foyers logements outre-mer.
  • Eligibilité des résidences foyers, en plus des agréments PLS (qui donne droit à du crédit d’impôt et à des avantages …), à la LBU en fonction des projets et sous critères de ressources [sauf les EPHAD, et résidences médicalisées qui bénéficient de financements de la santé]

11h45
Visite du Studio Gao Shan
Échanges avec les acteurs de la culture et de la production audiovisuelle à Saint-Gilles

15H
Conseil national de la refondation-Jeunesse

16H45
Conseil national de la refondation – Santé, à la mutualité sociale agricole

C’est la deuxième fois qu’il se rend dans notre ile. Il était venu début juillet dernier, au lendemain de sa nomination au gouvernement d’Elisabeth Borne, en compagnie de son ministre de tutelle, Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur et des Outre-mer.

Emission Face à Face sur Radio Free Dom

Voir le Replay ici : Face à Face : replay avec le ministre délégué aux outremers Jean François Carenco

Retour sur la première journée

Après son arrivée à l’aéroport, le ministre Jean-François Carenco, s’est entretenu avec les actionnaires d’Air Austral

Un deuxième jour de visite sous le thème de l’autonomie alimentaire

La journée de ce vendredi 17 février aura été consacrée à l’Agriculture avec au programme une rencontre avec les producteurs de fruits, de légumes et de viande. Cette journée a débuté par notre studio radio où le ministre était l’invité de la matinale. Juste après, Jean-François Carenco s’est rendu au palais de la Source où il a été chaleureusement accueilli par Cyrille Melchior, le président du Département qui lui a présenté les projets de sa mandature. Cyrille Melchior a ensuite accompagné le ministre délégué aux Outre-mer dans le Sud de l’île : visite d’une exploitation agricole de fruits et légumes à la Petite-Ile où Jean-François Carenco a échangé avec les producteurs. Ces derniers lui ont fait des difficultés auxquelles ils étaient confrontés. Le ministre leur a promis de tout mettre en œuvre pour sauver cette filière qui va dans le sens de l’autonomie alimentaire.

Un ministre bien entouré, avec à ses côtés Cyrille Melchior (président du Département), Michel Fontaine (maire de St-Pierre, président de la Civis et de LR), André Thien-Ah-Koon (maire du Tampon et président de la Casud), Eric Ferrère (vice-président du Département et président du Parc national des hauts) et Adèle Odon, conseillère départementale, binôme de Melchior.

Après les fruits et légumes, il a été question de lait et de viande. A la Cilam, à Saint-Pierre, où une rencontre a été programmée avec les partenaires de la filière interprofessionnelle animale Aribev-Ariv qui ont exposé à Jean-François Carenco les plans d’action sur les enjeux de souveraineté alimentaire et les problématiques transversales auxqueles les acteurs sont confrontés.

Après le Sud, le ministre délégué aux Outre-mer s’est rendu dans l’Ouest, au Port, plus précisément à la société Piriou Réunion pour la création d’un dock flottant servant principalement à la réfection  et à la réparation des bateaux. « La réparation navale et les habitats artificiels reoprésentent de vraies opportunités d’activités et d’emplois et son aussi des filières à développer. La mise en œuvre d’une stratégie régionale d’économie bleue et un enjeu dès cette prochaine décennie pour les professionnels de la pêche côtière et notre territoire », soutient Cyrille Melchior.

 

 

0 0 votes
Note de l'article
S'inscrire
Me notifier des
3 Commentaires
plus de votes
plus récents plus anciens
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Article précédent

Cyberattaque CHU de La Réunion : les investigations se poursuivent

Article suivant

Fruits, légumes et viande étaient au menu de la visite du ministre Carenco dans le Sud

Free Dom