[Alt-Text] [Alt-Text]
Photo : Facebook

Les réservoirs du MV Wakashio vidés de leur charge

Les autorités mauriciennes ont annoncé que les réservoirs du MV Wakashio, qui s’est échoué il y a deux semaines au large de la côte sud-est de l’île, avaient été vidés de leur charge de carburant lourd avec une petite quantité d’huile résiduelle restant dans la salle des machines. Les équipes de sauvetage ont pu ainsi éviter le pire. Les dommages causés dans les lagons, sur les côtes et sur l’écosystème restent localisés. C’est un soulagement majeur pour les Mauriciens et l’industrie touristique mauricienne.

Une grande partie du carburant déversé dans certaines parties des lagons du sud-est de Maurice a été enlevée et éliminée dans des lieux sécurisés. Les efforts pour contenir la marée noire sont menés par les autorités mauriciennes en collaboration avec une centaine d’experts du monde entier.

Le MV Wakashio s’est brisé en deux le 15 août. La moitié arrière du navire reste sur les récifs et la moitié avant sera remorquée. Il n’y a pas eu d’autre déversement à ce stade.

Il y a eu une forte mobilisation des Mauriciens pour soutenir les autorités publiques, le secteur privé, les experts et les ONG dans les opérations visant à contenir la propagation et à enlever le carburant déjà déversé dans le lagon. Des progrès significatifs ont été réalisés ces derniers jours, ce qui a continué à motiver les équipes d’intervention à prendre des mesures rapides.
L’impact de la marée noire est localisé dans la région sud-est de l’île sur une distance estimée de 10 à 12 kilomètres de côtes, laissant les 310 kilomètres restants intacts. Des rapports encourageants confirment que même les principales plages du sud-est ainsi que le parc marin de Blue Bay ne sont pas touchées. Les plages et les lagunes de la plupart des parties Sud et Est de l’île ainsi que du Nord et de l’Ouest n’ont pas été touchées. C’est un constat encourageant pour les hôtels, les stations
balnéaires et autres opérateurs touristiques, qui restent prêts à accueillir à nouveau les touristes lorsque les frontières rouvriront, après avoir été fermées au début de l’année en raison de l’épidémie de Covid-19.

Quelques faits sur le déversement du MV Wakashio :

– Le MV Wakashio transportait une charge utile de 4 180 tonnes de carburant lourd.

– A partir du 6 août, du pétrole lourd a commencé à s’échapper d’une citerne de pétrole fissurée du Wakashio. La fuite s’est arrêtée le 9 août après que 500 tonnes de pétrole aient été pompées du réservoir fissuré.
– On estime que 800 tonnes de pétrole ont fui en mer et dans les lagunes.


– 3 184 tonnes de pétrole ont été pompées des citernes du vraquier.
– Environ 884 tonnes de déchets liquides de pétrole, 524 tonnes de boues, de déchets solides et de débris contaminés, et 416 mètres cubes de barrages artisanaux saturés ont été collectés à midi le lundi 17 août 2020.
– Le MV Wakashio s’est brisé en deux le 15 août. La moitié arrière du navire reste sur les récifs et la moitié avant sera remorquée. Il n’y a pas eu d’autre déversement à ce stade.

Photo : National Coast Guard

– On estime que 10 à 12 kilomètres de côtes et les lagunes environnantes ont été les plus touchées par le déversement, situées dans la partie sud-est de l’île.
– Plus de 310 kilomètres de plages et de côtes (où se trouvent la plupart des hôtels et des stations balnéaires) représentant plus de 96 % du littoral de l’île n’ont pas été touchés.

Tags:
Free Dom, le site web, fait le choix d'un participatif sans modération à priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

29
Poster un Commentaire

avatar
15 Comment threads
14 Thread replies
1 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
14 Comment authors
SextanLe tourisme d'abord, ta pomme après TA. Ki faire ?L'aigleLa suite7AC Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Noé de l'Arche
Invité
Noé de l'Arche

Une allumette et tout disparaitra sans sommation au lieu de faire du cinéma pour écolos bobos …

Bateau pirate
Invité
Bateau pirate

Tramail dit filet , ya des poissons qui passent à travers les filets , ya d’autres qui passent au dessus et ya d’autres qui passent sur les côtés , c’est le même cas pour l’huile et le carburant de diesel de bateau

Sextan
Invité
Sextan

Est-ce que tu en as encore long de conneries à nous mettre, abruti ?

Lobo
Invité
Lobo

J arrete de manger du poisson pendant qqs jours

Piège en haute mer
Invité
Piège en haute mer

Néna domoun y veut bar la mer
Néna domoun y veut dévid la mer avec une pelle et un sceau , c’est pas avec ce genre de méthode que l’Océan Indien sortira de la catastrophe écologique , c’est déjà trop tard

Dj974
Invité
Dj974

Et où propose koi ?

Réunionnaise
Invité
Réunionnaise

Je salue la solidarité des Mauriciens, bravo et bon courage à vous !

Dj974
Invité
Dj974

Je ne soutiens pas les Mauriciens, ils nous baisent la gueule depuis des années, nana in jour y appel demain. Un Réunionnais. Et prend comme où ve

Gramoune
Invité
Gramoune

Je soutiens les Mauriciens, mais n’empêche, quelle bande de rigolos : je veux dire P. JUGNAUTH et
SES MINISTRES, pour qui “tout était sous contrôle”, il y 5 jours encore.. et qui au bout de 15 jours
font appel à l’aide “internationale”, car complètement dépassés… Bizarrement, personne n’a
vu ou entendu l’appel à l’INDE, partenaire favori de Maurice.. L’amitié MAURICE/ INDE ne
fonctionne-t-elle que pour le BUSINESS ?

Les larmes noires de la mer
Invité
Les larmes noires de la mer

Le monde entier fait du business sur l’île Maurice à de la misère , mais la catastrophe écologique est à 2 pas de l’île de la Réunion

Dj974
Invité
Dj974

Eh alors, on a ce que l’on mérite, ou barre la mer où ?

Tsunami l'huile diesel
Invité
Tsunami l'huile diesel

Les Mauriciens bénévoles respirent du produit toxique dans leurs narines sans masque adapté , et non équipé en combinaison du pied jusqu’à la tête , pendant la catastrophe écologique , la santé des Mauriciens sont menacés par le cancer . Pauvre bénévole Mauricien

Ti yab
Invité
Ti yab

Maurice paradis fiscal.
L’inde s’est retirée sur de nombreux plans…

MILK
Invité
MILK

Boule à zéro pour tout les mauriciens au moins on pourras rire de leurs tète.
Justement les Bourbonnais que vous accusés “d’assister “sont venus vous apportez leur ASSISTANCE . Alors merci qui ?

Rodriguez
Invité
Rodriguez

La méthode des cheveux et de la paille n’est pas fiable , le monde entier connait , mais personne apporte les solutions fiables , trop tard pour l’Ocean Indien , c’est comme le covid , la Santé est doublement en danger

Popol
Invité
Popol

Ne font t’il pas parti de la famille Anglaise? Que vient la France dans ce pays, c’est Boris qui devrais être là, ils sont si fier d’être indépendant

Ti yab
Invité
Ti yab

Ayo couzin !
Pena problem !
Tou korek !

Remorquage bato
Invité
Remorquage bato

La catastrophe écologique est bien présente , mais certains cherchent à faire croire encore aux gens petit papa noël , mais les yeux du monde sait que l’huile et le carburant de diesel à fait disparaitre plusieurs espèces dans la mer et c’est pas encore fini

Lobo
Invité
Lobo

soit disant tt a ete pompe … soot disant qu il ne se brise pas en deux … faudrait savoir
Et si on le faisait peter pr que tt le petrole brule ?

GusDeGus
Invité
GusDeGus

Le cargo s’est brisé en deux, et ?
Tout est sous contrôle, faut arrêter de s’alarmer pou rien et faire confiance au Gouvernement Mauricien, qui n’a fait aucune erreur de gestion, donc pas d’excuses publiques.
Péna problem couzin…

Lobo
Invité
Lobo

ah mnt on peut remorquer ?
Ben ramene a la reunion … on est deja une ile de makott

Garde zot ... pou zot
Invité
Garde zot ... pou zot

Garder cette épave pou zot et non pour polluer l’océan indien et la Reunion.

Moralité
Invité
Moralité

Le marché du tram train a Maurice a été passé avec l’Inde.

Quand.il y la marée noire y demande l’aide de la France.

Y a comme un …

Déluge toxique
Invité
Déluge toxique

Le préfet de la Réunion à une paye pour monter la garde sur la mer Océan Indien , comme d’habitude , voilà le résultat des gens qui sont payés pour que du blablabla

7AC
Invité
7AC

Dès l’échouage, la France avait proposé son aide pour remorquer ce bateau. On pouvait encore le tracter, et éviter la marée noire.
Non, les autorités Mauriciennes ont préféré laisser pourrir la situation, sans doute pour négocier quelque chose avec l’armateur.
La cupidité à ce point là, ça devient catastrophique !

La suite
Invité
La suite

Votre commentaire est faux

Lobo
Invité
Lobo

Du petrole à la run !? Super je vais en recolter et devenir riche

L'aigle
Invité
L'aigle

Cette richesse c’est une pollution à ciel ouvert

Le tourisme d'abord, ta pomme après TA. Ki faire ?
Invité
Le tourisme d'abord, ta pomme après TA. Ki faire ?

Certains mauriciens (parmi les riches) sont-ils des malades finis ? On dit qu’ils rêvent de couler cette ordure de bateau pour avoir la chance de créer un spot de plongée extra. A quel prix ? Couler ce bateau augmente considérablement les risques de voir les hydrocarbures atteindre les côtes réunionnaises.

Derniers de Actualités

WordPress Video Lightbox
Aller en Haut