Le port du masque devient obligatoire dès 6 ans dans certains lieux publics

2 min de lecture
3

L’obligation du  port du masque dans certains lieux publics passe de 11 ans à 6 ans, dès le lundi 3 janvier 2022, et pour l’instant une cinquantaine de départements concernés en France.

C’est dans le décret n° 2021-1957 du vendredi 31 décembre 2021 paru au Journal Officiel, disponible ICI , décret co-signé par Jean Castex Premier ministre, le ministre des solidarités et de la santé Olivier Véran, le ministre de l’intérieur Gérald Darmanin et le ministre des outre-mer Sébastien Lecornu.

La mesure, contrairement aux autres figurant dans le même décret, n’avait pas été annoncée par l’exécutif, lors de sa conférence de presse du lundi 27 décembre.

Voici les lieux publics concernés : les transports collectifs, bateaux, avions et véhicules dont les taxis et voitures de transport avec chauffeur (VTC),  les gares, stations de transports publics, gare routière et aérogares, dans les établissements recevant du public (ERP), les salles d’auditions, de conférences, de réunion, de spectacle, les établissements sportifs couverts, les établissements de plein air, les chapiteaux, les établissements de culte, les musées, les bibliothèques et centres de documentation, les magasins et centres commerciaux, les marchés couverts, les salles d’exposition, les administrations, les banques, ainsi que dans les espaces permettant des regroupements dans des hôtels et établissements d’hébergement, les enceintes sportives, les lieux de culte et à l’extérieur lorsque le port du masque est demandé par le préfet.

Il y a des exceptions à cette règle :  la pratique d’activités artistiques (chant, théâtre…) et sportives, qui dispense ses pratiquants, enfants et adultes, du port du masque lorsqu’ils s’y adonnent dans les établissements concernés, selon un décret précédent.

3 Commentaires

  1. « Dr Denis Agret sur la désobéissance civile, exemple du masque : si une majorité de parents décident simplement de ne pas le mettre aux enfants?

    « Désobéissance civile massive pour reprendre du pouvoir sur nos vies ! » (Denis Agret). Comme arrêter la paranoïa, lorsque le discours officiel n’a pour but que de leur faire peur, prendre le chemin inverse, les rassurer, non, Papy et Mamy ne vont pas mourir parce que tu n’as pas mis un masque…

    Des conseils simples à mettre en application comme on n’arrête pas de le dire sur ce canal : si dans une école de 300 enfants, juste 100 parents décident à la rentrée que leurs enfants ne mettront pas le masque, le directeur ou l’académie fait quoi, elle met à la porte les 100? Et pas nécessairement besoin de marcher ou manifester pour poser un tel acte. Par contre, si seuls 5 ou 10 parents le font, eh bien ! « 

Répondre à Clochard Annuler la réponse

Your email address will not be published.

Article précédent

Fugue : Indira et Noah ont été retrouvés à St-Gilles

Article suivant

6 jours après son frère Grichka, Igor Bogdanoff est décédé à l’âge de 72 ans de la Covid

Free Dom