/

Le premier centre culturel chinois sera inauguré à St-André les 18 et 19 mai (Vidéo et photos)

4 min de lecture
5

Le centre culturel des Lanternes : c’est son nom. Un vieux projet qui aura mis près de 40 ans avant de se concrétiser. Il est sorti de terre. Situé à Saint-André, rue de la Communauté, en face du gymnase Michel Debré, il sera officiellement inauguré ce week-end, les 18 et 19 mai, en présence du consul général de Chine et des personnalités politiques locales parmi lesquelles, le maire de Saint-André Joé Bédier et les représentants de la Région et du Département.

INAUGURATION ESPACE DES LANTERNES

L’ Association Culturelle Chinoise de la Réunion (ACCR) , avec le soutien de la ville de Saint-André, vous invite à l’inauguration de l’espace des lanternes le week-end du 18 mai et 19 mai au Centre Culturel Chinois, à Saint-André‼️
Venez nombreux, un week-end aux multiples facettes asiatiques vous attend :

  • Food court
  • Expositions
  • Ateliers de médecine chinoise et de bien-être
  • Danse des lions
  • Défilés de dragon
  • Arts martiaux
  • Artistes venus spécialement de Chine
  • Feu d’artifice
  • Show pyrotechnique
  • … et bien d’autres surprises

Ne ratez pas ce week-end aux saveurs et couleurs asiatiques, au 1112 rue de la Communauté (face au gymnase Michel Debré) dès 12h ce samedi 18 mai‼️

Retrouvez le programme complet sur https://www.saint-andre.re/inauguration-espace-des…/

INFOS CIRCULATION

Le SAMEDI 18 MAI et le DIMANCHE 19 MAI 2024, la circulation sera interdite dans la rue de la Communauté, du lycée Sarda Garriga au Gymnase Michel Debré de 9H00 à 21H00
ACCES POUR LES RIVERAINS DEPUIS LA NATIONALE 2, BRETELLE DE SORTIE LA CRESSONNIÈRE

Ce projet a été porté par l’Association culturelle chinoise de la Réunion (ACCR) dont le président Daniel Thiaw-Wing-Kaï et les membres ont tenu une conférence de presse, ce lundi 13 mai, en présence de Stéphanie Poïny-Toplan, adjointe au maire de Saint-André et conseillère régionale et de Jean-Marc Péquin, 1er adjoint au maire de Saint-André (Joé Bédier étant actuellement hors du département).

Une conférence de presse tenue également en présence de quelques anciens dont les parents de Daniel Thiaw-Wing-Kaï qui, aux côtés de feu Roger Oune-Bive, ancien conseiller municipal à Saint-André dans les années 80, et bien d’autres encore, avaient initié ce projet de centre culturel au départ, mais de temple chinois. Lequel centre a pu, au fil des décennies et grâce uniquement aux dons des familles chinoises et autres, ainsi que des fonds privés, être réalisé sur un terrain de 3000 m2 mis à la disposition de l’Association chinoise de l’Est (ACE) par la municipalité pour 1 franc symbolique. C’était en 1983.

En 1988, l’ACE se tranforme en ACCR et le projet initial de temple est abandonné au profit d’un centre culturel, à partir de 2008. Plusieurs esquisses sont réalisées et présentées aux différentes autorités en Chine dont le ministère des Chinois d’Outre-mer. Le projet bénéficiera des conseils avisés de plusieurs architectes chinois dont ceux des autorités de la province de Guangdong. Le permis de construire est déposé fin 2014. Il est accordé en avril 2015. Un travail de longue haleine.

Les travaux ont démarré le 10 octobre 2017, une date choisie en harmonie avec les traditions et en concertation avec les anciens. Les travaux des gros œuvres vont s’étaler sur toute l’année 2018 jusqu’à mi 2019. Deux ouvriers spécialisés venus de Foshan ont séjourné dans l’île de novembre 2019 à février 2020  pour la pose des tuiles en céramique. Les travaux ont dû être stoppés en raison du Covid et des périodes de confinement. Le projet a redémarré en juin 2023. Tous les travaux ne sont pas complètement terminés mais les membres de l’ACCR seront en mesure de procéder à l’inauguration officielle du centre culturel des Lanternes dès ce week-end. La mairie de Saint-André a engagé des travaux de viabilisation de la future « Rue des Lanternes » et de nettoyage de la parcelle.

« Un Jardin des symboles » sur 2000 m2

Comme l’explique Daniel Thiaw-Wing-Kaï, ce centre est « un nouveau tremplin de la culture chinoise dans l’Est de la Réunion, un espace vecteur de la culture, de la tradition et de la pensée chinoise. Ce sera un lieu de mémoire pour notre histoire, un lieu de rencontre pour les familles mais aussi un lieu de partage pour faire connaître les arts et la culture chinoise ». Ecoutez le président de l’Association culturelle chinoise de la Réunion, il est au micro d’Yves Mont-Rouge :

Le centre a été construit sur une parcelle de 3000 m2. Il est composé d’un bâtiment central sur deux niveaux, comportant une salle d’exposition permanente de 250 m2, de deux salles d’ateliers de 30 m2 et d’une salle privée à l’étage. Une extension est prévue pour la construction d’un « papillon du souvenir » et d’un micro-musée sur le patrimoine historique des « boutik lontan » de la Réunion. Le centre culturel des Lanternes sera complété en partenariat avec la mairie de Saint-André par un jardin chinois « Jardin des symboles » sur une parcelle de 2000 m2.

« Ce sera la Maison de tous les Réunionnais qui souhaitent partager la culture chinoise », a expliqué Daniel Thiaw-Wing-Kaï. « Pour son fonctionnement, l’association va monter des dossiers afin de solliciter des subventions auprès des collectivités dans le respect de leurs compétences », ajoute-t-il, en présence de la conseillère régionale Stéphanie Poïny-Toplan. Le 1er ajoint Jean-Marc Péquin a promis d’être aux côtés de l’ACCR pour mener à bien ce projet. « La commune de Saint-André sera là pour vous accompagner. Vous pouvez compter sur l’équipe municipale et le maire Joé Bédier », a-t-il dit. Le bâtiment aura coûté près d’un million d’euros pour l’instant.

Spectacles de musique traditionnelle, cuisine chinoise, feu d’artifice… sont au programme

L’Espace culturel des Lanternes sera inauguré à 10 heures ce samedi 18 mai, puis ouvert au public à partir de 12 heures. Les festivités s’achèveront le dimanche 19 mai par un feu d’artifice à 20 heures. Découvrez ci-dessous le programme complet des deux jours de fête :

Les invitées de l’ACCR pour le spectacle de musique traditionnelle seront : Li Yan, diplômée du Conservatoire national supérieur de Tianjin. Elle a réalisé de nombreux concerts d’Erhu autour du globe et a été conviée à de grands évènements tels que des visites présidentielles; Rao Ying, diplômée du Conservatoire de Wuhan et professeure de Guzheng. Elle a arpenté le sol de Cannes à l’occasion du Festival éponyme et contribué à la bande-son de multiples films; Ke Mei, diplômée du Conservatoire central de Beijing en musicologie, elle participé à de nombreux concerts au théâtre de Monjoie à l’Opéra de Paris ou encore au 60ème anniversaire des relations franco-chinoises.

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

5 Commentaires

  1. t’a l’heure Eric Fruteau y ça va dit que c’est grâce à li que néna ce centre naturel à saint André ,ce pauvre bougre y connaît pu comment exister et fé parle de li , mi plain a ou avec out femme cruella

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Dimanche Ô Barachois : deux navettes spéciales sont à votre disposition.

Article suivant

CCIR : deux ans de mandature et un bilan financier au vert pour Pierrick Robert ! (photos+videos)

Free Dom