Le Président de Région participe au 3e salon Global Positive Forum

dans Actualités/Infos Réunion

A l’occasion de la troisième édition du Global Positive Forum, présidé par Jacques Attali, le président de la Région Réunion, Didier Robert a été invité à prendre la parole et à partager des engagements positifs portés par la collectivité régionale. Comment participer activement à un monde positif ? Comment les villes, les Etats, les entreprises inscrivent leurs actions dans cette démarche ? Égalité des chances, éducation, développement des énergies renouvelables, gestion des déchets… tous ces indicateurs doivent en effet être des leviers et des instruments de mesure pour orienter les politiques publiques et les
stratégies des entreprises vers des indices de positivité .

« Les indices de positivité doivent être perçus comme des accélérateurs à l’accession à de meilleurs
résultats » a tenu à rappeler Jacques Attali.

Ce rendez-vous international vise à partager les indicateurs et à mesurer les avancées; ce rendez-
vous qui rassemble de nombreux décideurs et entrepreneurs permet d’acter des engagements

concrets pour progresser en réponse à l’appel des citoyens, des jeunes en particulier.
Le Président de la Région a évoqué la situation de La Réunion, avec ses richesses et ses atouts à
l’exemple du dynamisme économique, du classement au patrimoine mondial de l’UNESCO comme
attrait touristique incontestable … mais aussi avec ses urgences telles que le taux de chômage,
l’illettrisme, l’éloignement … des urgences qui obligent la mise en œuvre de politiques fortement
axées sur les questions d’accès à la formation, les mesures et programmes pour plus d’égalité des
chances avec le POP, les bourses, la continuité territoriale, le développement d’une gestion des
déchets d’avantage tournée vers l’économie circulaire, la rénovation des logements… En conclusion
Didier Robert a insisté sur deux dimensions essentielles à la réussite du territoire – celle de
l’implication et de l’appropriation collective des citoyens sur le sujet du moindre impact
environnemental (avec des dispositifs d’aides directes pour atteindre l’autonomie électrique d’ici
2030) – celle d’une plus grande place donnée aux citoyens avec les instances de démocratie
participative et une plus grande proximité des institutions comme la Région.

3
Poster un Commentaire

avatar
3 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
Fini les commentairesZendeteMystère Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Mystère
Invité
Mystère

Il a reçu un prix baba figue et un subventionné par la région en a parlé comme si c’était un prix … nobel.

Oubliant au passage de laisser la possibilité aux internautes de donner leur avis.

Le média a peur des réactions des internautes ?

Zendete
Invité
Zendete

Blabla blablabla
Voyage

Fini les commentaires
Invité
Fini les commentaires

Effectivement sur le site d’un média subventionné, on.ne.peut plus laisser de commentaires.

La peur de la vérité ?
La.peur la patte ?
La peur des critiques ?