Le procès des deux modèles ayant signalé un photographe “voyeur” est finalement annulé

Tôt ce matin, deux jeunes modèles devaient se retrouver face au tribunal. En octobre dernier, elles avaient accusé un photographe réunionnais d’avoir abusé de sa position pour exiger des photos d’elles « topless ». Les dénonciations avaient mené plusieurs victimes à s’exprimer sur Instagram en identifiant le photographe. Celui-ci avait alors accusé les jeunes femmes de cyber harcèlement et porté plainte contre elles.

Cependant, un coup de théâtre est survenu ce matin au Tribunal Correctionnel de Saint-Denis : le procès n’a finalement pas eu lieu. En effet, l’audience se basait sur une citation directe à comparaître, ce qui ne nécessite pas d’enquête préalable. Or, les lieux et dates des faits auraient été jugés insuffisants pour qu’elle puisse se dérouler.

L’affaire ne devrait cependant pas s’arrêter là puisque plusieurs jeunes filles ont porté plainte contre le photographe pour les faits d’abus qui lui sont reprochés.

Une affaire aux airs du mouvement “Me Too”

L’affaire avait fait grand bruit sur les réseaux sociaux l’année dernière. Plusieurs jeunes femmes avaient témoigné sur Instagram afin de dénoncer le comportement inapproprié du photographe réunionnais. L’éclosion des premiers témoignages ayant eu un effet boule de neige, d’autres victimes ont ainsi progressivement pris la parole pour dénoncer les agissements du photographe, identifié par mention dans des publications et storys. Certaines des victimes présumées étaient d’ailleurs mineures et certains l’accusent même d’attouchements sexuels.

Pour Jean-Jacques Morel, l’avocat des deux jeunes filles spécialisé en droit Internet, que nous avons rencontré hier ; le mobile du cyber harcèlement invoqué par le photographe n’avait pas lieu d’être puisque les accusations formulées sur Instagram s’apparentaient à des mises en gardes à caractère féministe :

 

Il prétendait travailler pour de prestigieuses marques afin d’attirer ses victimes

Dans plusieurs déclarations, les mannequins en herbe dépeignent les mêmes procédés : le photographe prend contact avec elles sur Instagram et leur propose un shooting. Il leur fait alors miroiter des contrats pour de célèbres maisons de couture ou des marques de prêt-à-porter, alors même que le professionnel ne possède aucun lien avec ces prestigieuses agences.

Profitant de son ascendant sur les jeunes filles qui n’osent pas laisser passer une opportunité professionnelle unique, il les persuade de signer un contrat, lequel ne stipule pas la nécessité de prendre des photos seins nus. Pourtant, après une séance photo classique, il finit par réclamer des photos dénudées avec insistance, prétextant utiliser la peau des seins pour retoucher les imperfections du visage.

Sa capacité de persuasion lui permettrait alors de manipuler ses victimes, comme cette jeune femme qui a cédé à ses demandes, à force de pression continue :

 

Un prochain procès devra, quant à lui, amener le photographe à répondre de ces accusations.

Free Dom, le site web, fait le choix d'un participatif sans modération à priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

11
Poster un Commentaire

avatar
5 Comment threads
6 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
7 Comment authors
MikaelMichelJugeroro 61Noé de l'Arche Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Lobo
Invité
Lobo

Les gamines d aujourd hui n ont peur de rien .. ternir la reputation d un professionnel … ce n est pas un jeu.
Les plus grandes reussisses en donnant un peu d elle meme regardez weinstein

Juge
Invité
Juge

Ce n’est pas un professionnelle Lobo, c’est un amateur qui ce prend pour un pro..

Lobo
Invité
Lobo

A la plage elles font deja ca

Marco
Invité
Marco

Freedom svp éliminer Lobo cette personne est grossier.

Lobo
Invité
Lobo

Qu est ce qui est grossier ?

Noé de l'Arche
Invité
Noé de l'Arche

C’est qui ce mec sans cervelle ?

roro 61
Invité
roro 61

J’ai toujours dit que Lobo son prénom est tommy , je suis d’accord avec Marco, Freedom filtrer un peu certains commentaires svp .

Michel
Invité
Michel

D’accord, filtrer, mais pas censuré comme les derniers messages que j’ai posté

Mikael
Invité
Mikael

Oui, il faut filtrer toutes les annonces

Lobo
Invité
Lobo

Oui

Lobo
Invité
Lobo

Qu y a t il ds mon message ? Ce sont des choses qie les gens se disent et pensent … que faites vous de la liberte d expression ? Surtout avec un langage soutenu comme le mien