Le procès d’André Thien Ah Koon pour prise illégale d’intérêt renvoyé (de nouveau)

1 min de lecture
11

André Thien Ah Koon devait être jugé le 17 mars dernier au tribunal correctionnel de St-Pierre pour des faits présumés de prise illégale d’intérêts. Mais le procès a été renvoyé à ce jeudi 7 avril avant que le tribunal ne décide de renvoyer de nouveau le procès au 7 juillet prochain.

Le président de la CASUD et maire du Tampon devra s’expliquer sur l’embauche de la présidente du directoire de la Sudec, Christelle Mondon, qui est la sœur de la deuxième adjointe du Tampon, Laurence Mondon, et fille d’Ary Mondon, ancien premier adjoint de TAK.

Christelle Mondon est également poursuivie pour des faits présumés de recel de prise illégale d’intérêts.

11 Commentaires

  1. oté largue lourlet vié grandmoune là !!
    toutletemps tribunal même !!
    quand lu té jeune zote la voulu mete à lu la zole po un zaffair 4/4..
    après la fait perde à li son place lo mair po un zistoir terrain..té oblizé mete le Didier Robert po commande tamponnais..
    lote zour la dit partout son commine i doit bande payet la CHATOIRE 1 million leuros et i li vé pas payer..
    là encore comérage piston lo fille mondon son grand camarade..
    mi dit bougre là lo rin lé solide po suporte tou ça..
    toute tampon i aime à li..

  2. Et celui du président de région ,on l as oublié celui là ,et pourtant il devrait rendre des comptes auprès des contribuables dont il a spolié a quand son procès ?

  3. Et celui du président de région ,on l as oublié celui là ,et pourtant il devrait rendre des comptes auprès des contribuables dont il a spolié a quand son procès ?

  4. LOL….à la réunion, tout les élus grattent…..c est pire qu en Russie…mdr….les oligarques reunionnais…..arrffff…des grattes cul de consanguins…..comme la moto de l île..

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

St-Paul : elle se retrouve à l’hôpital à cause de ses piercings aux oreilles

Article suivant

Elles sauvent une gamine de 7 ans d’un exorcisme violent à St Pierre

Free Dom