Retour sur le deuxième jour de visite d’Emmanuel Macron

3 min de lecture
28

Emmanuel Macron débute son deuxième jour de visite dans notre département à Saint-Denis. À 9h45, on apprend qu’il y a un changement de programme :  le Président de la République s’est rendu dans un quartier populaire de Saint-Denis : les Camélias.

Il a commencé sa visite en s’entretenant avec Gilbert Anette, maire de Saint-Denis, avant de se tourner vers la population du quartier et d’échanger avec elle sur les questions qu’elle se pose.

L’une de nos auditrices, Marie Yolaine, a notamment pu interpeller le Président en direct de notre radio sur la situation des retraités à la Réunion.

Ces échanges avec la population ont durer plus d’une heure, une heure durant laquelle le président s’est entretenu avec le maximum d’habitants des Camélias, sur de nombreux sujets qui les préoccupent : leurs conditions de vie, leurs logements, leur pouvoir d’achat, le coût de la vie, leur emploi etc…

Vers 11h30, le Chef d’Etat a pris la direction de la Préfecture, où les syndicats avaient prévu de l’attendre, avant d’être bloqués par les forces de l’ordre. Notre journaliste Yves Mont-Rouge nous rapporte l’information suivante : “Le Président Emmanuel Macron se dit prêt à recevoir l’intersyndicale, qui va se réunir afin de savoir s’ils acceptent le rendez-vous.” L’intersyndicale a finalement décliné la proposition selon l’Elysée.

A 13h, à la Préfecture, il a rencontré les membres de l’Observatoire des prix, des marges et des revenus. Le Conseil Consultatif Citoyen doit livrer le résultat de 7 mois de travaux. Le Président aurait proposé comme solution un panier alimentaire réunionnais payé par l’Etat et éventuellement la Région.

S’en est suivi un déjeuner républicain, toujours en Préfecture, en présence notamment de Nassimah Dindar, Didier Robert et Gilbert Annette.

Peu avant 14h, il a remis les insignes de grand officier de l’Ordre national du mérite à Mme Thérèse BAILLIF, actuelle présidente du CEVIF pour son action liée aux violences faites aux femmes et intra-familiales.

Les conditions de circulation demeurent très restreintes aux abords de la Préfecture, sur le Barachois, et  rue de Paris, comme hier.

Vers 17h, avec une heure de retard, le Président de la République est arrivé à Saint-Paul. Il se serait arrêté à l’hôtel Laçay, actuellement en restaurant et accueillant bientôt le futur restaurant Vapiano. 15 minutes plus tard, il est arrivé finalement à la Mission Locale Ouest, où il devrait rencontrer une quinzaine de demandeurs d’emplois et cinq porteurs de projets d’accès à l’emploi.

Notre journaliste Charles Luylier qui a suivi ses déplacements durant cette deuxième journée de visite présidentielle est sur place.


28
Poster un Commentaire

avatar
15 Fils de commentaires
13 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
12 Auteurs du commentaire
CadetJustinAvatarRamierZoro Auteurs de commentaires récents
plus récent plus ancien Le plus populaire
Free Dom
WordPress Video Lightbox