Le slogan original de MoDem Réunion : « Not chouchou (Macron) c’est pas d’la daube ! »

1 min de lecture
8
« Not chouchou c’est pas d’la daube », c’est le slogan qu’a en effet choisi le MoDem Réunion pour mener campagne en faveur du Président sortant. Avec tee-shirt assorti à l’appui s’il vous plaît ! Les militants du MoDem ont manifestement décidé de bien « chouchouter » leur candidat pour la présidentielle des 10 et 24 avril prochains.
Vous pourriez ainsi les croiser sur les marchés de l’île comme le 19 mars dernier à Saint-Pierre sur l’un des plus beaux marchés de France où ils battent la campagne afin de  présenter à tous la candidature de notre « chouchou » Emmanuel Macron.
« Un happening sur le ton de l’humour pour rappeler qu’ici à La Réunion, la christophine s’appelle #chouchou et que par conséquent nous avions des spécificités à faire valoir, un modèle agricole réunionnais à défendre, une souveraineté alimentaire à atteindre qui devient vital pour nous.
Nous avons confiance en le Président de la République qui a montré, à travers sa collaboration étroite avec François Bayrou, qu’il pouvait écouter et prendre en compte la réalité des territoires », explique le MoDem Réunion sur sa page Facebook.
Alor nou di a zot « Not chouchou c’est pas d’la daube !

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

8 Commentaires

  1. Lamentable… Très sincèrement : De soutenir ce président qui a limité les libertés individuelles d’un peuple entier, et leur communication à type de blague pourrie…

  2. En effet ce n’est pas de la daube de chouchou qu’en tant que créole j’affectionne. Par contre, de la daube de tout ce que vous savez : BENALLA, Las Végas, Mac Kinsey, … ajoutés à son mépris, sa mauvaise gestion de la France endettée, bradée, lessivée, là oui je conviens. Alors s’il vous plaît, arrêtez de nous faire croire, après ces cinq ans passés dans la souffrance morale et financière, que le poudré de l’Elysée reste la bonne personne pour encore cinq ans. Au lieu de battre le pavé aujourd’hui, êtes-vous passés dans chaque foyer pour connaître les attentes des réunionnais pour cette présidentielle et surtout leurs besoins en ces temps de crises ? Il faut croire que l’individualisme n’a pas de limite.

Répondre à Geoffroy Annuler la réponse

Your email address will not be published.

Article précédent

Bruce Willis, 67 ans, atteint d’aphasie, met fin à sa carrière

Article suivant

Le Gouvernement veut mieux comprendre et prendre en charge le Covid long

Free Dom