Décès du syndicaliste Patrice Pounoussamy

10 min de lecture
20

L’ancien vice-président de la CGPER, et président de l’Unis pour nos agriculteurs (UPNA), Patrice Pounoussamy, est décédé samedi. L’homme aurait mystérieusement porté disparu à la suite d’une soirée à la Plaine des Cafres. Son corps sans vie est malheureusement retrouvé dans la matinée de samedi. Pour l’instant,  ni les causes du décès, ni les circonstances ne sont pas encore déterminées.

Réactions

Cyril Melchior, président du Conseil départemental
J’ai appris avec une vive émotion et beaucoup de tristesse le décès de Patrice Pounoussamy, engagé de nombreuses années durant aux côtés et en faveur des agriculteurs de La Réunion.
Le monde agricole perd un fervent défenseur des planteurs auprès des plus hautes instances, enraciné lui-même à sa terre. Il assumait avec force et détermination les responsabilités qui lui étaient dévolues et savait faire passer ses messages, lors de combats essentiels.
Patrice Pounoussamy aimait viscéralement son île, et était fortement engagé dans la valorisation de l’agriculture et des productions péi.
Au nom des élus du conseil départemental et en mon nom personnel, j’adresse à sa famille, à ses proches et au monde agricole nos sincères condoléances.
Jean-Michel Moutama, président de la CGPER

La CGPER a eu le regret d’apprendre ce jour le décès de Patrice Pounoussamy. Sa prise de conscience de la nécessité de lutter fut précoce. Jeune agriculteur, il choisit de s’engager au sein de la CGPER, et j’ai la fierté d’avoir été à ses côtés lors de combats importants. Ce sentiment est partagé au sein de la CGPER.

Patrice Pounoussamy fut amené à exercer d’importantes responsabilités au nom de la CGPER : élu à la Chambre d’Agriculture, il fut également président du CPCS. Il avait donc la mission de représenter les planteurs de La Réunion dans les plus hautes instances. En mon nom personnel et au nom de la CGPER, merci à Patrice Pounoussamy pour toutes ces années d’engagements.
Patrice Pounoussamy décida ensuite de prendre du recul vis-à-vis de la CGPER. Planteur, il resta syndicaliste. C’est donc un agriculteur fier de l’être et toujours prêt à s’engager pour défendre ses camarades qui vient de nous quitter.
En mon nom personnel et au nom de la CGPER, j’adresse mes sincères condoléances à la famille de Patrice Pounoussamy, à ses amis et à ses proches.

Didier Robert, président de Région 

“J’adresse mes sincères condoléances à la famille et aux proches de Patrice Pounoussamy. Un homme de terrain discret, mais qui savait se faire entendre avec vivacité pour protéger les intérêts des agriculteurs réunionnais. Homme de dialogue de la CGPER, et de l’UPNA, le syndicaliste s’est notamment battu pour un meilleur salaire des planteurs de canne et une plus grande présence des produits locaux dans nos cantines scolaires. Patrice Pounoussamy était également une voix forte et respectée, lors des réunions de la Commission paritaire de la canne et du sucre (CPCS). Je salue ici son action et son engagement qui resteront marqués dans la mémoire de la canne réunionnaise”.

Joé Bédier, maire de Saint-André

Je suis profondément attristé par le décès de Patrice Pounoussamy qui était un fervent défenseur de l’agriculture réunionnaise, notamment de la filière canne. Patrice était un bon camarade, nous étions dans la même équipe municipale en 2008, il avait la délégation agriculture. Je prenais toujours plaisir à l’écouter. Vice-Président à la CGPER et également à la tête de l’UNPA entant que syndicaliste, Patrice était une personne discrète et savait allier simplicité, engagement et respect. A toute sa famille je présente, en mon nom personnel et au nom de l’équipe municipale, toutes nos condoléances et notre soutien dans ce moment douloureux”.

Eric Fruteau, ancien maire de Saint-André (2008-2014)

“C’est avant tout un ami qui s’en est allé… Si jeune ! C’est une grande tristesse. Patrice Pounoussamy a été aussi un colistier actif dans la victoire de 2008 aux municipales de Saint-André. Il a été conseiller municipal et adjoint délégué à l’agriculture à Saint-André entre 2008 et 2014. Avec lui nous avons fait du bon boulot et fait émerger la charte de l’agriculture signée avec à la chambre d’agriculture. Brillant délégué syndical à la CGPER puis à l’UPNA. Il avait une connaissance parfaite et très technique du monde agricole Réunionnais. Il a siégé à la commission mixte d’usine. Il était respecté tant son analyse était souvent juste. 

Je suis profondément attristé. Je partage la peine de sa famille. J’ai une forte pensée pour Mado sa mère, pour Marie Emilienne sa sœur et pour Harry son beau-frère, pour ses enfants. Mes condoléances émues à tous ! Adieu Patrice. Adieu mon camarade. Que ton âme repose en paix. Éric Fruteau”. 

Jean-Hugues Ratenon, député

“Il est toujours difficile d’apprendre le décès d’un défenseur du peuple, engagé contre le système dominant. Patrice Pounoussamy, un syndicaliste dévoué à la cause des planteurs et du progrès social. J’adresse à sa famille, à ses proches et au monde agricole mes sincères condoléances. Que d’autre Patrice se réveille car notre société en a bien besoin.

Repose en paix camarade”.

Frédéric VIENNE, président de la Chambre d’agriculture

C’est avec une grande tristesse que nous avons appris le décès de Patrice POUNOUSSAMY, élu de la Chambre d’agriculture qui nous a quittés dans la nuit du 12 au 13 février 2021.

C’était un personnage incontournable du syndicalisme agricole. Un homme hors du commun, animé d’une intelligence syndicale et respecté par l’ensemble des syndicats agricoles de île.

Élu de l’opposition au sein de la Chambre d’agriculture, Patrice avait une critique et des idées constructives qu’il partageait avec une distinction et une ouverture d’esprit qui suscitaient la considération de tous.

Ses actions et ses combats ont participé à la construction d’une agriculture réunionnaise nouvelle et c’est en cela que sa mémoire et son souvenir ne seront jamais oubliés.

En mon nom personnel, au nom de l’ensemble des élus et des salariés de la chambre d’agriculture, j’adresse mes sincères condoléances à toute sa famille et ses proches éprouvés par cette disparition.

Comité Paritaire Interprofessionnel de la Canne et du Sucre

C’est avec une vive émotion que le CPCS, l’interprofession de la canne et du sucre, a appris la disparition soudaine de Patrice POUNOUSSAMY, qui avait été son coprésident au titre des planteurs entre 2009 et 2011. La filière veut rendre hommage à l’action qu’il a mené dans le cadre de ses activités interprofessionnelles, notamment en matière de professionnalisation et de modernisation de la filière. Patrice Pounoussamy a constamment défendu la filière
canne sucre en travaillant par exemple à l’accompagnement des planteurs en coupe mécanique et a été un principal des artisans des accords de 2011. Le CPCS s’associe à la douleur de sa famille et de ses proches.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Website Protected by Spam Master




20 Commentaires



  1. pa besoin savoir les causes du decès deza li les vilains nou connai sa un raciste bonne mahorai l’ange de la mort la ni frappe son case pou emmene ali en enfer

  2. et la freedom ou laisse domoun sali son mémoire, et en plus vérifie zot source li la jamais disparue et li la jamais été la plaine des cafres

      • Faites attention les amis j’ai vu ses photos sur son Facebook il a un passé de délinquant Mahorais, son Facebook c’est bien Mathias Gaviria mais c’est pas son vrai nom en vrai puisque c’est un Mahorais il m’a insulter mes parents quand j’ai ouvert une conversation avec lui concernant ses propos sur les créoles Réunionnais, il mérite d’être ignorer et on doit porter plainte contre lui.

Free Dom
WordPress Video Lightbox