Le Tampon : il vend du zamal sur internet pour arrondir ses fins de mois

1 min de lecture

Ce vendeur d’herbe de cannabis depuis près de 3 ans a rapidement intégré les techniques commerciales sur le net pour booster ses ventes. Consommateur et revendeur, il arrondit ses fins de mois, parvenant même à quadrupler son chiffre d’affaires suivant la qualité de la floraison.

Lors d’une patrouille de contact, les gendarmes de la communauté de brigades du Tampon constatent dans le jardin de l’habitation la qualité illicite de la culture.

Une enquête est ouverte et conduit rapidement à l’interpellation de l’auteur. Au cours de la perquisition du domicile, les gendarmes découvrent 1 balance, 205 euros en billets, 11 rouleaux de zamal, 24 pochons de zamal, 6 pieds d’herbe de cannabis et une chambre de culture.

Présenté devant la justice, le mis en cause écope de 8 mois de prison avec sursis dont 2 ans de mise à l’épreuve, l’obligation de participer à un stage de sensibilisation aux stupéfiants et l’obligation de se soigner et de rechercher un emploi.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.



1 Commentaire



Free Dom
WordPress Video Lightbox