Le Tampon : le Salon d’Eté Maison et Jardin revient le week-end prochain (PHOTOS)

 

Ce week-end, les 8 et 9 février, le Parc Lé Ô Lé Là à la Plaine des Cafres accueillait le Salon d’Eté Maison et Jardin. Durant deux jours, sous trois kiosques et une partie du jardin extérieur, plusieurs dizaines d’exposants ont présenté leurs produits, allant de l’aspirateur qui aspire les poils de chats et de chiens, aux confitures péi, en passant par des fleurs et des salades. De quoi séduire un public varié.

Nous avons d’ailleurs pu visiter ce salon ce dimanche 9 février, visite que vous avez pu suivre en LIVE sur notre page Facebook :

Une animation musicale était également proposée pour animer le salon par des jeunes danseurs déguisés en fleurs et en arbre :

Le Salon sera de nouveau ouvert le week-end prochain, soit les 15 et 16 février !

Focus sur les exposants

Pixel Métiss (Créateur d’affiches tropicales)

Originaire de la Ravine des Cabris, ce couple d’artistes a présenté ce week-end leurs créations on ne peut plus originales !

Fan de décoration, ils n’arrivaient cependant pas à trouver des tableaux qui correspondaient réellement à leurs attentes pour leur maison.

Monsieur étant un passionné de photos, ils ont finalement décidé d’utiliser ses clichés de palmiers et fleurs tropicales comme support pour leurs affiches tropicales. A l’aide d’une baguette magique (et d’un logiciel de retouches photos) Madame reprend les photos de son mari et les transforme en une création mélangeant tradition et modernité !

Aujourd’hui, leur travail se décline sous trois collections aux thèmes bien particuliers, tout en gardant une ligne directrice précise : mettre en avant le patrimoine unique de la Réunion.

Aqua Run

Buvez-vous l’eau du robinet ?” C’est la question que nous a posée Michel, l’un des trois commerciaux du stand Aqua Run, alors que nous passions à proximité. “Oui, l’eau de ma commune est potable.
– Mais avez-vous déjà pensé à filtrer l’eau du robinet potable ? L’ARS a publié des analyses qui prouvent que la qualité de l’eau varie en fonction des communes, de l’origine du captage, des saisons et de la pluviométrie. De plus, elle contient souvent énormément de bactéries.” Michel continue son petit discours avec beaucoup de conviction et nous présente leur concept présent à la Réunion depuis 2005.

Installé d’abord dans les crèches, les restaurants ou chez les collectivités, ce filtre qui vient se fixer sur le robinet est un petit dispositif ingénieux et discret, qui séduit de plus en plus de particuliers. Ce filtre, qui garantit “une eau de qualité toute l’année, qui peut être consommée par les enfants et les bébés !“, apporte une solution écologique à un réel problème : la qualité de l’eau souvent dégradée à cause des conditions météorologiques capricieuses sur notre île. A ce jour, plus de 5 000 filtres ont déjà été installés à la Réunion et ce nombre est amené à croitre rapidement, selon nos commerciaux.

Créalu Réunion

En plein milieu de l’après-midi, le soleil peut taper très fort au 27ème KM ! C’est donc à l’abri de leur pergolas que nous retrouvons deux exposants plutôt fiers de leur produit : une structure en aluminium qui maintient une toiture en polycarbonate, sous laquelle la différence de température est nettement incroyable ! Idéale pour protéger les voitures du soleil, les cuisines et salons extérieurs, tout en gardant un maximum de luminosité !

Gaze Création

Stand de fleurs et de plantes

Free Dom, le site web, fait le choix d'un participatif sans modération à priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Darell Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Darell
Invité
Darell

Très intéressant !
C’est une bonne chose que de mettre en avant les idées d’entrepreneurs réunionnais, surtout ceux qui travaillent local.
Bravo !

Darell