Le Tampon prépare la rentrée scolaire 2019-2020

dans Collectivités/Tampon

1/ Amélioration des conditions de travail

Pour cette rentrée 2019-2020 / quelques nouveautés attendent les quelques 10 900 écoliers du Tampon, leurs enseignants et leurs parents. Le Tampon poursuit depuis 5 ans ses efforts pour le confort de tous, avec une amélioration des conditions de vie : programme de réhabilitation, modernisation des bâtiments, restauration :

– Modernisation des bâtiments scolaires. L’équipe communale a investi pour cette rentrée +3 millions d’euros pour le plan de rénovation du bâti scolaire et des équipements et mobiliers.
– Nouveaux Préaux. Depuis mars 2019, 8 préaux ont été réalisés et il reste encore 4 préaux à réaliser dans les mois à venir pour un budget total de 420 000 €.
– Rénovations des sanitaires dans 31 écoles concernées pour un montant total de 903 803 €. / Les Travaux sont déployés jusqu’à fin décembre 2019.

– Tableaux numériques interactifs. L’objectif est d’offrir aux élèves et aux enseignants un outil d’apprentissage et de travail moderne et complet, avec un budget de 1
480 000 € pour 322 TNI dans les écoles du Tampon :

2/ Restauration scolaire

9 7000 rationnaires sont préparés en moyenne par jour (soit 95,20 % des élèves inscrits) pour 1 350 000 repas produits dans les cuisines centrales au Tampon.
Le tarif pour la famille revient à 1€ / jour

– Mobiliers. Un programme de rééquipement des réfectoires est en cours depuis 2016, avec des changements de mobiliers, plus pratiques et esthétiques. Les élèves et le personnel de restauration y gagnent en qualité de vie pour un budget de 40 000 € de mobilier à mettre en place pour 2019.
De plus, 5 réfectoires sont en cours de réaménagement. Des self-services sont implantés dans tous les réfectoires, pour un investissement de 403 000 € pour 44 points de
distribution.
– Lutte contre le gaspillage alimentaire et produits locaux. Depuis 2018 ,une convention de partenariat a été mise en place entre le service Restauration et le CCAS du Tampon. Les excédents alimentaires provenant de la centrale Aristide Briand (4 000 repas/jour) sont traités, conditionnés en barquettes puis redistribués par le CCAS aux personnes nécessiteuses.
– Produits locaux et circuit court. Le service procède depuis plusieurs années à l’achat de produits issus de l’agriculture et de l’élevage locaux. Aujourd’hui dans les
différentes procédures d’appel d’offres des critères tels que la qualité (fraîcheur, traçabilité…), mode de distribution et délais de livraison afin de favoriser « l’achat
local ».Des produits « BIO » en fruits et légumes ont été rajoutés, le 05 mars une convention de partenariat VIANDES PEI avec les filières interprofessionnelles animales (ARIBEV, ARIV) : volailles, porc, bœuf, lapin a été signée et bien sûr, les menus sont tous crées et validés avec le concours d’une diététicienne.

3/ Evolution pédagogique

Pour sa 4 ème année, la Classe Passerelle accueillera les plus petits enfants âgés de 2 à 3 ans à l’école primaire Charles Isautier, dans le quartier prioritaire des Araucarias. Parents et enfants participent au programme qui leur est spécialement concocté : la matin parents et enfants, l’après-midi, les parents.
Cette classe passerelle résulte d’un travail collaboratif entre la Mairie du Tampon, la Caisse d’Allocations Familiales, l’Éducation Nationale et le Conseil Départemental (PMI et GUT).

– Programme de réussite éducative. Ce dispositif de coordination de la réussite éducative vient d’être renouvelé pour la période 2019 – 2021, afin de donner toutes leurs chances aux enfants. Le PRE vise à apporter un soutien éducatif, culturel, sanitaire et social à des enfants âgés de 2 à 16 ans, habitant un des
quartiers Politique de la Ville Châtoire, Araucarias et Centre-Ville : 5 écoles sont concernées.
– Dispositif de soutien, pour réguler l’accès dans les écoles. Pour pallier et faire suite à la suppression des emplois de secrétariat dans les écoles, la collectivité municipale a décidé de mettre à disposition un agent communal pour gérer les entrées dans les écoles le matin.
La responsabilité communale s’arrête à 8h20 pour ce qui est de l’accueil dans les écoles, passant le relais à l’Education Nationale pour le créneau horaire de 8h20 – 8h30.
Toutefois, le directeur d’école étant souvent un enseignant aussi, et devant alors être dans sa classe à 8h30, ce sera un agent communal qui accueillera les retardataires, sous la responsabilité du directeur d’école; cela évitera que les enfants en retard restent bloqués à l’extérieur, devant un portail fermé, qu’ils soient accompagnés ou seuls.


4/ Le personnel

564 agents sont affectés dans les 40 écoles du Tampon 44 contrats en service civique viendront compléter le dispositif / pour 3 types de métiers :
– les agents de restauration / production
– les agents polyvalents
– les ATSEM.

– Annualisation du temps de travail. A la rentrée d’août 2019, les agents vont pouvoir badger (comme le reste de l’effectif administratif et technique de la collectivité).
Leurs données « Ressources humaines » seront dorénavant informatisées.
– Temps extra-scolaire. De 7h30 – 8h20; la garderie communale et gratuite est mise en place dans la totalité des écoles.

 

 

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Kam Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Kam
Invité
Kam

avant de donner des TNI et tablettes, n’aurait-il pas été plus judicieux d’avoir une ATSEM par classe? A-t-on demandé aux enseignants leurs attentes et leurs priorités?