Le village de Combani bloqué : le Collectif Mayotte En Sousfrance dénonce ces actes

2 min de lecture
1

Ce lundi matin, les entrées du village de Combani au centre de Mayotte ont été bloquées par des barrages. Si les autorités affirment ne pas en comprendre les raisons, il semblerait que les mamans sur place réclament la création d’un cimetière dans leur village. Actuellement, les habitants de Combani sont contraints d’enterrer leurs morts à Mirérén, une localité avec qui ils sont en conflit. Une réunion est prévue ce jour entre la municipalité et les manifestants.

Dans un communiqué, le Collectif Mayotte En Sousfrance dénonce ces actes : “Je condamne fermement les actes de blocage entre Mirereni et Combani qui empêchent les élèves de Miréréni de retrouver le chemin de l’école et les habitants de travailler sur leur lieu de travail. Cette décision absurde et irréfléchi est totalement contradictoire a la liberté de circulation. La population doit pouvoir circuler partout sur le territoire ! Le fléau de la délinquance ne doit pas privé les élèves de Mayotte leur éducation. Pour lutter contre le fléau de la délinquance, il faut commencer par la racine et vous ce que vous faîtes c’est justement le contraire en interdisant les élèves de s’y rendre.

Le Préfet de Mayotte doit urgemment prendre ses responsabilités pour que ces jeunes puissent aller étudier et les habitants travailler dans la paix et la sécurité pour pouvoir sauver l’économie de notre département face à cette crise sanitaire inédite.

Le Collectif Mayotte En Sousfrance ne prendra pas part à ces genres de manifestations. Il faut qu’il est une reconciliation entre les deux parties pour pouvoir ensemble lutter contre la délinquance avec les autorités, au lieu de nous diviser puisque notre désunissons est notre grande faiblesse.”


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Website Protected by Spam Master




1 Commentaire



Free Dom
WordPress Video Lightbox