Le vol AF011 Air France New York-Paris est passé près du crash à Roissy(AUDIO)

3 min de lecture
2

Mardi 05 avril 2022, à Roissy Charles de Gaulle, les pilotes du Boeing 777 (B77W) d’Air France(F-GSQV), AF011 ont perdu le contrôle de leur appareil alors qu’ils s’apprêtaient à atterrir à l’aéroport Roissy Charles de Gaulle.

Les pilotes ont été obligés de remettre les gaz en urgence alors que l’avion était aligné, prêt pour l’atterrissage à 400 mètres d’altitude, mais tout à coup, il n’a plus répondu aux commandes.

 

La communication entre les pilotes et la tour de contrôle a été enregistrée : « Stop ! Stop ! Je vous rappelle. On a remis les gaz. C’était donc un problème de commandes de vol. L’avion a fait à peu près n’importe quoi ».

Les pilotes ont rapidement pu reprendre le contrôle de l’appareil, à tel point que certains passagers ne se sont même pas vraiment rendu compte de la manœuvre.

l’ILS (Instrument Landing System) ou système de guidage de l’aéroport n’est pas a priori remis en cause puisque d’autres avions qui l’ont utilisé avant et après, si effectivement on était avec ce système de guidage.

Air France a précisé ce mercredi 06 avril 2022, que la remise des gaz était une procédure normale et que l’équipage avait maîtrisé la situation, et de son côté le BEA(bureau d’enquête et d’analyse) a annoncé avoir ouvert une enquête de sécurité et évoque un incident grave.

 

 

2 Commentaires

  1. Sa fait de plus en plus peur ce mode de transport, pourquoi l’avion à t’il réagit de cette façon ? heureusement que la manette des gaz était toujours fonctionnel pour généré de la poussée et reprendre de l’altitude

  2. De plus en plus de commandes sont électriques et plus mécaniques. Cela peut poser des problèmes pour la sécurité. Par exemple, certaines de nos voitures sont équipées d’un frein de parking électrique. Avec ces lotos la, ou gagne plus râle frein à main si out pédale de frein y largue à ou.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Saisie de cocaïne à Gillot : les deux hommes relaxés suite à un vice de procédure

Article suivant

« 55 M€ d’investissement et zéro augmentation d’impôts » à Saint-Denis (VIDÉO)

Free Dom