Législatives 2022 : Karine Lebon sera de nouveau candidate dans la 2ème circonscription

4 min de lecture
3

C’est ce qu’a déclaré, hier soir, sur Antenne Réunion, la députée sortante Karine Lebon. Elle répondait aux questions d’Yves Mont-Rouge dans l’émission « Ça Koz Politique ». Karine Lebon a 36 ans. Elle a commencé à militer en politique en 2014 aux côtés d’Huguette Bello. Elle est d’abord issue du milieu associatif. Native du Port, Karine Lebon habite à Saint-Paul. Elle est co-secrétaire générale de l’UFR (Union des Femmes Réunionnaises) dont l’emblématique et l’historique présidente n’est autre qu’Huguette Bello.

En juin 2020, Karine Lebon est élue sur la liste de Mme Bello aux municipales de Saint-Paul. Trois mois plus tard, elle accède à la fonction de députée dans la 2ème circonscription avec comme suppléant l’ex 1er adjoint au maire du Port. Ancienne comédienne et actrice -diplômée d’une licence en étude théâtrale – Karine Lebon a joué dans plusieurs court-métrages ainsi que des pièces de théâtre. Avant d’être élue députée, elle était également enseignante à mi-temps.

Karine Lebon, députée de la 2ème circonscription de la Réunion, élue en septembre 2020. (Crédit Photos : Yves Mont-Rouge/Sinusoïde)

Depuis septembre 2020, elle siège au sein du groupe « GDR » (Gauche Démocrate Républicaine), « le bébé d’Huguette Bello », selon elle,  à l’Assemblée nationale où elle est intervenue déjà  sur plusieurs dossiers qui lui tiennent à cœur tels que le retour des fonctionnaires réunionnais dans leur île et les violences sexuelles sur mineurs.

« Je suis intervenue sur les violences sexuelles faites aux mineurs, (…), j’ai notamment soulevé la question des enfants handicapés victimes de violences. Grâce à cela, en tout cas je l’espère, des travaux sont en train d’être menés sur la part des enfants handicapés victimes de ces violences là ». Karine Lebon s’intéresse par ailleurs au retour au pays des fonctionnaires réunionnais : je suis beaucoup de gens qui sont dans l’Hexagone depuis 15 ans, 20 ans. Je trouve que c’est une catastrophe (…) dans l’Éducation nationale il y a un gros problème entre les contractuels et les titulaires. Ce qui se joue selon moi, c’est la fin du fonctionnariat dans la Fonction publique et ça c’est dramatique ».

Concernant l’élection présidentielle d’avril 2022, Karine Lebon marchera dans les pas de son mentor Huguette Bello en soutenant Jean-Luc Mélenchon de La France insoumise. « C’est le plus à même de défendre la voix des sans-voix », dit-elle

Quid des législatives ? « Je ne vais pas faire durer le suspense. Je suis élue depuis un an, c’est peu. Cela m’a permis d’avancer pas mal de sujets, j’ai envie de continuer le travail, évidemment, je serai candidate. J’espère que la confiance sera renouvelée ». Avec qui croisera-t-elle le fer ? Audrey Fontaine, comme en septembre 2020. Encore trop tôt pour le dire.

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

3 Commentaires

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Etang-Salé : aménagement de la plage, bus à haut niveau de service… les projets de Jean-Claude Lacouture (VIDÉO)

Article suivant

Le préfet réunionnais Gilbert Payet, ancien de la Région Réunion, « conseiller technique et juridique » d’Eric Zemmour

Free Dom