/

Législatives : Nathalie Bassire présente Mheïdy Jona, son suppléant

6 min de lecture
3

Nathalie Bassire est députée sortante de la 3ème circonscription. Elle a organisé, dimanche dernier un pique-nique au cours duquel elle a présenté son jeune suppléant Mheïdy Jona. Un pique-nique qui, selon elle, a regroupé 200 personnes. Nathalie Bassire sera de nouveau candidate aux élections législatives des 12 et 19 juin prochains. Elle explique avoir rencontré son suppléant, originaire du quartier du Gol à Saint-Louis, en faisant du terrain.

 « Avec mon suppléant nous  nous sommes mutuellement choisis, on peut même parler de « coup de coeur» politique : tout d’abord, le souci d’un équilibre territorial entre les 2

principaux bassins de population au sein de la 3ème Circonscription, pour une meilleure représentativité ; Ensuite, en complémentarité de ma forte fibre sociale, il me semble

judicieux d’adjoindre un profil économique de chef d’entreprise ; En outre, compte tenu de l’urgence climatique et de l’impératif de  transition écologique, et au regard de mes combats en termes de développement durable portés depuis 5 ans à l’Assemblée Nationale et à  La Réunion, une convergence de points de vue sur la question

environnementale est indispensable ; Par ailleurs, vous connaissez mon expérience de députée et d’élue locale depuis 14 ans maintenant, et j’ai toujours donné à la jeunesse

réunionnaise une place importante que ce soit aux jeunes colistiers présents sur ma liste aux municipales de 2014 et de 2020, mais aussi avec le choix d’une suppléante de 20 ans aux départementales 2015 ; pour 2022, une fois de plus, c’est la jeunesse réunionnaise qui m’épaulera ! J’ai toujours fait le choix d’accompagner la jeunesse réunionnaise à  s’engager en politique, pour notre avenir, et je veux continuer à contribuer à l’émergence de nouveaux visages sur la scène politique réunionnaise, à un renouvellement progressif de la classe politique locale, avec un passage de témoin responsable et en douceur, avec pédagogie. Et je sais qu’ici à Saint-Louis, à La Rivière, ce discours trouve un écho favorable depuis 2020, puisque la population a choisi « une nouvelle génération d’élus partageant le sens de l’engagement citoyen, l’esprit de solidarité sociale et de l’innovation économique, ainsi que les valeurs de tolérance, d’honnêteté et de probité ».J’ai aussi le souci de la parité femme-homme, même si pour cette élection cela est facultatif : mon suppléant est donc un jeune homme Enfin, j’ai naturellement un profond respect pour les élus de la commune de Saint-Louis, tant ceux de la précédente majorité municipale que ceux de l’actuelle majorité.

Je rappelle que j’ai siégé avec Cyrille Hamilcaro au Département de 2008 à 2014, et que le Docteur Patrick Malet m’a soutenu politiquement en 2017 et m’a permis de recevoir la population à La Rivière dans des locaux communaux jusqu’en 2020. Par ailleurs, et de manière bien distincte et non équivoque, j’ai siégé à la Région Réunion de 2015 à 2021 avec Madame le Maire Juliana M’Doihoma avec qui j’entretiens des relations personnelles très

cordiales. Je l’ai dit lors de ma conférence de presse de lancement de campagne il  y a 15 jours : ce serait une erreur politique, voire une faute, de

vouloir municipaliser ces élections législatives. Aussi, mon suppléant Rivièrois est issu de la société civile et il fera l’unanimité, j’en suis persuadée ! Ensemble, nous porterons notre projet à Paris pour la 3ème circonscription, pour La Rivière, pour l’Entre-Deux, pour Cilaos, pour le Tampon, pour le Grand Sud, pour la Réunion, avec notre slogan :

« LE SUD ENSEMBLE, LE SUD EN GRAND ! »

Mheïdy JONAS est un jeune Riviérois de 23 ans, originaire du quartier de Gol les Hauts, petit-fils et fils d’agriculteurs, jeune chef d’entreprise dynamique qui est un modèle de réussite et un exemple  pour notre jeunesse réunionnaise. Il partage mes préoccupations sociales, notamment en termes de pouvoir d’achat, de logement et d’emploi, et mes ambitions en termes de développement durable pour notre territoire, en particulier sur l’objectif d’autonomie alimentaire basée sur une alimentation saine et durable, valorisant la production locale issue d’une agriculture respectueuse de l’environnement. Ces élections législatives sont donc une nouvelle occasion pour moi de contribuer à apporter ma modeste pierre à l’édifice du renouvellement politique local et, comme d’autres, à « élargir le cercle de la nouvelle génération » !

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

3 Commentaires

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Législatives : « l’Union Pour la France » présente des candidats dans les 7 circonscriptions

Article suivant

Député de 2012 à 2017 dans la 3ème, Jean-Jacques Vlody brigue de nouveau un mandat

Free Dom