Législatives : recherche candidats Macronistes désespérément !

14 min de lecture
76

Bien courageux celui ou bien courageuse celle qui osera endosser le maillot « Macron » aux deux prochains tours des législatives des 30 et 7 juillet dans notre île où le Rassemblement National (RN) est très largement arrivé en tête des élections européennes de dimanche dernier, à l’exception toutefois de trois communes : Saint-Joseph, Le Port et Sainte-Rose. Trois maires, à savoir respectivement Patrick Lebreton (Progrès), Olivier Hoarau (Ansam) et Michel Vergoz (MPTU/Renaissance) qui ont démontré qu’ils avaient leur mairie et leur commune bien en main. A Saint-Joseph et au Port, le candidat soutenu par les deux maires, Younous Omarjee (La France Insoumise), a fini premier. Et à Sainte-Rose, Valérie Hayer (Renaissance, parti de la majorité présidentielle) a été portée en tête par Vergoz et les électeurs de la petite commune de la pointe de l’Est. Dans ces trois communes, le taux de participation a été très au-dessus du taux départemental. La voix du maire porte encore dans ces trois municipalités. Partout ailleurs, le RN a tout balayé sur son passage. Vote d’adhésion ou vote sanction anti-Macron ? Des européennes qui ont laissé place à une grosse tambouille politique. Vous connaissez la suite. La dissolution de l’Assemblée nationale qui a pris de court tous les élus, y compris les ministres de la Macronie. Certains députés ont failli faire une syncope. J’en connais un qui, pour s’en remettre du choc, m’a confié avoir bu une grosse gorgée d’eau au moment où Macron a fait son annonce, dimanche soir. J’ai une pensée particulière pour celles et ceux qui avaient déjà contracté un prêt auprès de leur banque pensant être tranquille jusqu’en 2027. Et qui, tout compte fait, ne savent pas s’ils vont être réélu.es. La politique n’étant pas une science exacte. Il va donc falloir repartir au combat, rebattre les cartes. Mais avant de vous parler de politicaillerie (toutes les tractations, les négociations en cours, les vrais-faux appels à l’union…), revenons un instant sur cette décision de dissolution prise par Emmanuel Macron, qui est à l’origine de tout le séisme que connaissent aujourd’hui les partis politiques qu’ils soient de droite, de gauche ou des extrêmes.

(Illustration trouvée sur Facebook)

Pourquoi cette dissolution ? Que s’est-il passé dans la tête de Macron ? Personnellement, et ça n’engage que moi, je pense que Macron a réagi en « z’enfant gâté ». Un peu comme un marmaille qui, mécontent de n’avoir pas obtenu son jouet (la majorité aux européennes), il s’est mis à casser les jouets de ses camarades en prenant soin toutefois de préserver celui qui le tenait le plus à cœur, à savoir son château fort, l’Elysée.

Macron, la dissolution, les extrêmes : « je t’embrasse pour mieux t’étouffer »

Donc, après la claque qu’il s’est prise au soir des européennes, il a convoqué Gérard Larcher, président du Sénat et se sont mis d’accord pour dissoudre l’Assemblée nationale. Autrement dit, « démerdez vous messieurs et mesdames les députés ». On pourrait même rajouter « messieurs et mesdames les ministres, si vous souhaitez garder votre mandat, allez mouiller votre chemise ou votre corsage et faites barrages au Rassemblement National ! ». Macron et Larcher n’ont quant à eux rien à perdre. Emmanuel Macron a son job garanti jusqu’en 2027. Larcher est sûr de garder le sien jusqu’en 2028. Une belle vie aux frais de la princesse. Si les partis républicains parviennent à faire barrage aux extrêmes, tant mieux, doit se dire Macron. Si ce n’est pas le cas, il s’en fiche, la vie de château continuera pour lui et sa Brigitte. Idem pour Larcher et sa madame. En effet, si les extrêmes l’emportent, notamment le RN, Macron n’est pas là non plus ek ça. Si c’est le RN, il nommera Jordan Bardella à Matignon. Si c’est le Front populaire, ce qui est moins probable, Jean-Luc Mélenchon a déjà fait savoir qu’il peut gouverner. Bardella ou Mélenchon, pour Macron, c’est kif-kif, tant que son poste à lui n’est pas menacé. Macron a donc agi à la fois en « z’enfant gâté » qui se met en colère. Tout en se comportant comme un mauvais perdant, un « gros ker », comme on dit en créole, en faisant comprendre à la population : « vous voulez des extrêmes, je vais vous en donner à vous en rassasier ». D’où sa décision de dissolution dès dimanche soir. Puis à Bardella ou à Mélenchon il a dû se dire : « vous voulez le pouvoir, je vais vous le donner en vous nommant à Matignon » en cas de victoire du RN (ou du Front populaire). Ainsi, pense-t-il pouvoir par la suite piéger, pour ne pas dire étouffer les extrêmes, grâce au pouvoir justement. « Je t’embrasse pour mieux t’étouffer ». Parce que Macron sait mieux que quiconque que le prochain Premier ministre n’aura aucune marge de manœuvre. La France est déjà sur endettée. « Na pu l’argent ». Si tant est que le RN a un programme, il ne pourra le concrétiser, compte-tenu de la situation financière du pays et de la conjoncture économique très fortement impactée par une géopolitique perturbée. Pas de miracle à attendre alors que les attentes du peuple sont nombreuses. Ce sera le chaos social. Le peuple se mettra en colère contre le RN qui ne pourra tenir ses promesses. Ainsi, le chemin de l’Elysée pour Marine Le Pen, ne sera plus pavé de roses mais d’épines.  Cela fait aussi partie du pari risqué d’Emmanuel Macron et de la Macronie, parti politique qui ne sera plus qu’un souvenir d’ici à trois semaines.

Législatives à gauche : Nupes en 2022, Front populaire et plate-forme en 2024

Un petit mot justement sur la Macronie. Je vous le disais plus haut, qui va oser aller à la bataille des législatives avec l’étiquette Renaissance ?  Si vous en connaissez un ou une candidate prêt à se battre pour la « Majorité présidentielle » les 30 et 7 juillet prochains, je vous en prie, faites-moi signe svp. J’essaierai de vous trouver quelques lots « Free Dom ». Promis ! Toutes et tous ont peur, aujourd’hui, de cette étiquette politique, un peu comme le diable qui craint l’eau bénite. On n’entend plus parler des « Macron-compatible ». Disparus de la circulation ! Macron ? c’est qui ça ! La Macronie ? Connaît pas ! « Horizons », d’Edouard Philippe, « MoDem » ? Ah oui, ça me dit « kekchose », mais Macronie, connaît pu. On me dit que même Eric Leung, grand représentantt de la Macronie à la Réunion (et surtout à Sainte-Marie) souhaitait repartir au combat dans la 6ème circonscription, mais pas avec l’étiquette « Renaissance ». Même Laurent Virapoullé, s’il se représente dans la 5ème circonscription, ne porterait pas ouvertement le maillot de la Macronie. Pour l’instant, il n’y a que le MPTU de Michel Vergoz qui ne se cache pas sous la table mais pour autant, le maire de Sainte-Rose n’ira pas au front. Il ne se lancera pas dans cette bataille, pas comme aux sénatoriales. J’y reviens dans un instant. Parlons un peu de la gauche. C’est plus simple. En effet, pas besoin de vous faire un dessin. Vous savez que les discussions ont foiré entre Ericka Bareigts et Huguette Bello. Que dis-je ? Pardon, excusez-moi ! En fait, il n’y a pas eu de discussions entre Ericka Bareigts et Huguette Bello et encore moins avec Patrick Lebreton. Une réunion s’est bel et bien déroulée mercredi soir entre les forces de gauche mais la présidente de PLR, Huguette Bello et Patrick Lebreton (Progrès) n’ont pas fait le déplacement. Du coup, les élus présents ont acté le soutien des gauches unies sur trois circonscriptions : la 1ère où le député sortant est le socialiste Philippe Naillet ; La 2ème où la sortante est Karine Lebon (PLR) et la 7ème où le sortant est Perceval Gaillard (La France Insoumise), celui-là même qui a claqué la porte récemment du conseil municipal de Saint-Paul. C’est pas le grand amour entre Gaillard et Séraphin. Idem entre Gaillard et Bello. Réunion au sommet donc pour préparer l’union des gauches ou le fameux Front populaire, mais sans Bello et Lebreton. D’où un communiqué signé, le soir même (mercredi 12 juin) par les élus de la plate-forme (Ericka Bareigts, Patrice Selly, Maurice Gironcel, Olivier Hoarau, Jacques Técher et Geneviève Payet), et envoyé à la presse dans la soirée du mercredi 12, pour confirmer ce schéma. La réponse de PLR d’Huguette Bello, de Patrick Lebreton (Progrès) et des autres partenaires ne s’est pas fait attendre. Jeudi 13 juin, à 15 heures, dans un hôtel dionysien, ces derniers ont tenu une conférence de presse pour annoncer leurs candidats estampillés « Front populaire ». Le « Front populaire », porté par Bello/Lebreton, pour soutenir les sortants dans les 1ère, 2ème, 4ème, 5ème, 6ème et 7ème circonscriptions ainsi que le candidat Alexis Chaussalet dans la 3ème circonscription. Vous aurez compris que les consignes diffèrent entre la plate-forme de Bareigts (5 maires) et le « Front populaire » de Bello, soutenu par 3 maires (Emmanuel Séraphin à Saint-Paul, Patrick Lebreton à Saint-Joseph et Joé Bédier à Saint-André). « Rien ne justifie, à gauche, la remise en cause de l’élection des sortants », a insisté ce jeudi après-midi Huguette Bello, approuvé évidemment par Patrick Lebreton. Lesquels ont lancé « un ultime appel à l’union ». Le jeudi, ils lancent publiquement « un ultime appel à l’union » au cours d’une conférence de presse organisée un peu à la va-vite, mais la veille, le mercredi, ils n’assistent pas à la réunion censée discuter des termes d’une union. Comprenne qui pourra ! La gauche ne sera pas unie.  Ericka Bareigts et les siens ne soutiendront pas Jean-Hugues Ratenon dans la 5ème, ni Frédéric Maillot dans la 6ème parce que Ratenon sera candidat aux municipales de 2026 à Saint-Benoit contre Patrice Selly (qui fait partie de la plate-forme de gauche) et Frédéric Maillot le sera également à Saint-Denis contre Ericka Bareigts. Quant à Olivier Hoarau, maire du Port, force est de constater qu’il est assis un peu entre deux chaises : aux européennes, il a incontestablement  fait une belle campagne pour Younous Omarjee, qui a battu le RN dans sa commune du Port. Olivier Hoarau a été tout sourire aux côtés d’Huguette Bello dans les meetings LFI. Mais aux législatives, il cosigne avec Bareigts tous les communiqués de la plate-forme, alors que son adjoint Hyppolite Henry est suppléant de la députée sortante (PLR) Karine Lebon. Pour revenir à la gauche aux prochaines législatives, en photos ça donne ça : aux législatives de juin 2022, c’était la Nupes (Nouvelle union populaire écologique et sociale). Toute la grande famille de la gauche réunie, avec sourire en tranche papaye. Voir photo ci-dessous : Deux années plus tard, la photo de famille a changé. Aux législatives de juin 2024, ce sera d’un côté la plate-forme d’Ericka Bareigts avec ses alliés (PCR, EELV, Banian et Ansam) : Etde l’autre côté, ce sera  le « Front populaire » de PLR, Progrès, LFI, UDSA et APR. « La vraie gauche », comme avait dit Huguette Bello lors des sénatoriales de 2023 et les européennes de dimanche dernier. Mais que les militants des gauches se rassurent. La majorité Bello/Bareigts (ou Plate-forme/Front populaire) ne se frittera pas pour autant à la Région où l’accord de 2021 qui court jusqu’en 2028, bien que de temps à autres quelque peu secoué, continuera à être respecté… au moins jusqu’à quelques mois des municipales 2026.

Bisous et accolades à la Région mais pas aux sénatoriales et législatives. Sans compter qu’il y a des petites piques (foutans en créole), pas plus tard encore qu’aux dernières européennes, qui ne s’oublient pas ! (Crédit photo Y.M)

Ainsi va la vie politique ! Vous connaissez les candidats qui seront soutenus par le Front populaire (dans l’ordre des circonscriptions : Naillet, Lebon, Chaussalet, K’Bidy, Ratenon, Maillot et Gaillard). Vous connaissez ceux qui auront le soutien de la plate-forme (Naillet, Lebon et Gaillard). Qui seront les candidats de la plate-forme dans la 3ème, 4ème, 5ème et 6ème circonscription ? Il y a des noms qui circulent : Augustin Cazal, l’adjoint de Patrice Selly dans la 5ème ; Un retour de Monique Orphé dans la 6ème. Aucun écho pour l’instant concernant la 3ème et la 4ème. Audrey Fontaine soutient Cyrille Melchior… qui n’est pas candidat : c’est quoi ce cirque ! Voyons voir ce qui se passe à droite à présent. L’on parle également d’une plate-forme de réflexion formée par Michel Fontaine, Cyrille Melchior et André Thien-Ah-Koon. Même s’il ne sera plus maire du Tampon très prochainement, Tak aura toujours son mot à dire à droite. Il a ses réseaux. C’est un vieux de la vieille. Les discussions sont en cours. Rien n’est encore acté, mais il y a des noms qui reviennent : René-Paul Victoria dans la 1ère. L’ancien maire RPR/UMP de Saint-Denis, deux fois député, aurait été approché par la plate-forme Fontaine/Melchior/Tak.

Cyrille Melchior et Michel Fontaine

Dans la 2ème, d’après mes informations, il serait question d’Adèle Odon, actuelle conseillère départementale (binôme de Melchior) et référente Ouest d’Horizons, le parti d’Edouard Philippe. Audrey Fontaine (UDI), candidate vaincue au second tour face à Karine Lebon en juin 2022, était pressentie elle aussi mais aussi bizarre que cela puisse paraître, elle et quatre autres opposants du conseil municipal de Saint-Paul (voir article sur notre site) se sont fendus d’un bref communiqué pour appeler à l’union derrière Cyrille Melchior… qui n’est pas candidat.  Dans cette deuxième circonscription, le nom d’Erick Fontaine, proche de Nassimah Dindar et actuel adjoint d’Ericka Bareigts, a également été prononcé au cours des discussions à droite et au centre. Dans la 3ème, c’est Tak qui doit trouver un candidat. Ce ne sera pas son fils Patrice (comme en 2022) appelé à prendre les rênes à la mairie d’ici à deux semaines ; Ni Jacquet Hoarau pressenti pour la présidence de la Casud. Tak prospecte toujours. Dans la 4ème, ce sera David Lorion, poulain de Michel Fontaine, l’ancien député battu en 2022 par Emeline K’Bidy. Même s’il a démissionné de « LR » suite au ralliement d’Eric Ciotti (président national de Les Républicains) au RN, Lorion aura le soutien de Fontaine et de la droite. Il a l’intention de reprendre sa place dans cette circonscription. Dans la 5ème, la responsabilité de trouver un candidat a été confiée au sénateur Stéphane Fouassin qui, aux législatives de 2022, avait porté les couleurs de la droite et du centre, avant de capituler dès le premier tour. Jeannick Atchapa, maire de Bras-Panon a été sollicité mais ce dernier préfèrerait rester à la tête de sa mairie. Autre nom qui circule dans cette circonscription, c’est celui de Laurent Virapoullé (13% pour une première participation à une élection, c’était aux législatives de 2022 avec uniquement le soutien de Michel Vergoz à Sainte-Rose). Même son frère Jean-Marie Virapoullé ne l’avait pas soutenu en optant pour le candidat Fouassin. La donne pourrait changer cette fois, si Laurent Virapoullé est candidat. Le deal pourrait être le suivant : Laurent aux législatives avec le soutien de Fouassin, Atchapa, Vergoz et Jean-Marie Virapoullé. Et Jean-Marie Virapoullé aux municipales de 2026 à Saint-André avec le soutien de son petit frère Laurent. Dans la 6ème circonscription, le conseiller départemental Rémy Lagourgue a été sollicité par Cyrille Melchior, mais les législatives ne semblent pas être sa tasse de thé. Il préfère se préparer pour les municipales de 2026 à Sainte-Marie face au sortant Richard Nirlo. Rémy Lagourgue pourrait, dit-on, apporter son soutien à Alexandre Laï-Kane-Chéong (Alek, du Parti Croire et Oser). Nadia Ramassamy, qui a été députée de cette circonscription, aurait déjà demandé l’investiture à « LR » Paris. Sauf que « LR » Paris est actuellement sens dessus-dessous. Elle risque d’attendre longtemps sa réponse ! Toujours dans cette 6ème circonscription, une rumeur laisse entendre que Richard Nirlo pourrait soutenir Mario Lechat, celui qui est candidat à quasiment toutes les élections, sauf à la présidentielle (pour l’instant !). Enfin, il est aussi question d’Emmanuel Virin, l’actuel délégué « LR » de la circonscription, qui pourrait candidater sans étiquette. Emmanuel Virin a été attaché parlementaire du sénateur Lagourgue, il connaît bien les rouages du Sénat et l’Assemblée nationale. Dans la 7ème circonscription, la plate-forme Fontaine/Melchior/Tak avait pensé à Aurélien Centon mais le conseiller départemental a décliné la proposition. Cyrille Hamilcaro, l’ancien maire de Saint-Louis, serait quant à lui partant pour la bataille avec le soutien de la droite et du centre. Y compris celui de Juliana M’Doihoma ? « Si ça peut l’éloigner de Saint-Louis, pourquoi pas ! », laissent entendre certains dans l’entourage de la maire. Sans doute pour plaisanter !

Le RN recherche « candidats crédibles »

Du côté du Rassemblement National, paradoxalement c’est un peu comme chez la Macronie, alors que RN balaie tout sur son chemin lors ses scrutins nationaux. Lorsqu’il s’agit de voter pour des candidats réunionnais, c’est une autre paire de manche. Le RN est à la recherche de candidats « crédibles ». Dans la 1ère, c’est un secret de polichinelle, ce sera Jean-Jacques Morel. Idem dans la 7ème, où Jean-Luc Poudroux pourrait ressortir l’armure, cette fois avec le soutien de Bardella/Le Pen. Il aura face à lui Hamilcaro et Thierry Robert. Dans la 5ème, Johan Doro, 4e adjoint de Johnny Payet, maire de la Plaine-des-Palmistes et patron du « RN » local, devrait être investi. Dans cette circonscription, Marie-Luce Brasier-Clain (devenue députée européenne depuis dimanche dernier) avait totamisé 9% des suffrages lors des législatives de 2022. Dans la 6ème, ce pourrait être de nouveau Valérie Legros (10% en 2022). Dans la 3ème, Joseph Rivière revendique la place. Didier Hoareau aussi. C’est pas le grand amour entre les deux frontistes. Dans la 4ème, il serait question de David Moutouchetty (actuel trésorier du parti). Pas de nom pour le moment dans la 2ème circonscription, Michèle Graja n’étant pas éligible. Au-delà des partis politiques classiques, un « tralé » de candidats vont se manifester. Cela a déjà commencé, dans toutes les circonscriptions : Gino Ponimbalom, Léopoldine Settama-Vidon, Jean-Paul Panechou, Rémy Bourgogne qui n’a pas encore dit son dernier mot etc… Bref, je plains le bureau électoral de la préfecture ! Voilà ce que l’on peut dire de cette tambouille politique qui ne va pas encourager les électrices et électeurs à aller voter. On connaît la célèbre petite phrase, lorsqu’il s’agit de politiciens : « tous les mêmes, ils ne pensent qu’à leurs poches ! ». Ce n’est pas moi qui le dit, c’est la rue ! En tout cas, ce qui est sûr, c’est que ça va être une campagne assez spéciale. La préfecture est déjà débordée avec les procédures d’enregistrement de candidatures. C’est jusqu’à ce dimanche 18 heures. Les imprimeries sont en rupture de stock de papier pour la fabrication des affiches et des bulletins de vote. Les candidats s’arrachent les cheveux pour la création de leur compte de campagne en sachant qu’un chéquier ne se fabrique pas en une semaine mais plutôt en deux. Le premier tour du scrutin aura lieu dans deux semaines. La campagne s’annonce malgré tout très intense sur le terrain. On aura l’occasion d’y revenir. Y.M. ([email protected])      

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

76 Commentaires

  1. Tu te trompes Yves

    Alexandre Alek
    Est macroniste er il est choisi par Mme Bareigts macroniste et Gironcel couteau macroniste

    Donc le 30 juin votons pour le macroniste de alek Alexandre dans la 6eme
    Pour mieux se plaindre et se planter

    • Vous avez entièrement raison, il y a plus de macronistes que l’on croit! Bello, c’est sûr qu’elle ne rejoindra pas Macron. L’extrême droite non plus! Mais pour les autres : droite, centre, gauche, ils iront où la soupe bonne! Ils sont capables de donner à Macron une majorité pour qu’il n’ait plus à tout passer à coup de 49.3! Quand on voit Hollande (qui avait pour ministre de l’économie Macron!) qui postule pour être député, on pense bien qu’ils vont nous jouer un sale tour! Et Sarkosy qui suit Macron partout! Ils vont nous mettre à genoux, en bande organisée!

        • Augustin Cazal lé mieux, Ramin lé mieux? Heureusement néna in Bon Dié qui trompe pas! Parce que c’est pas des Saints et Saintes! Mais Ratenon, la pas volé! Zot i peut trompe demoune mais zot i trompe pas li, la haut! Sek i joué ek la misère demoune, c’est Cazal qui travaille chez un bailleur social et qui promet mais i donne pas! C’est Selly qui fait la fête et qui enrichit ek construction la case! demoune i fini pu le mois, i gain pu paie loyer, i mange pu! Et zot, zot i construit 10 villas! ratenon i rouve son bouche pou attaque le Gouvernement quand i veut fé passe la loi contre nous, le peuple!

          • Ah oui out l’avis na l’air d’être très objectif pou raconte des trucs comme ça Ratenon i voyage en 1ere classe et li fait que critiquer li noré dû être journaliste pas député …

      • Les Macronistes en puissance sont de sortie! Selly, Bareigts espèrent être ministres! Pour nous, c’est non! Chane Kaî Bone (CKB) est de droite, à fond! Elle n’assume même pas ce qu’elle est puisqu’elle s’allie à la gauche pour espérer gagner… Des opportunistes…

  2. Vote aussie contre les candidats de banian……
    Nous sommes vraiment très déçu des ces élus politiques qui sont venue s enrichir sur le dos de bénédictin……
    Apres l affaire estival…….
    Plus jamais faire confiance à cet équipe

    • Issa nou vé pas : collé en l’air, sourire moqueur, hautain ça ne paye pas en politique ! Sarah son accompagnatrice lé pire : un ti foto un ti manzer, ça même son travail- – Selly ou l’a tuer a ou par ou même. Out l’équipe lé vantard, arrogant et où sa paye ça pou toute zelection à venir . Selly c’est fini

      • Cabri ce fini…et dire c était notre premier maire…..
        Ôté zot rappelle tout ça coq la coupe devant la cirest la….juste après son élection de président la cirest….ôté carême te mal fe…..prochaine fois aller coupe un babri noir dans la forêt……
        Zot la pas honte….tout ça gaspillage poulet noir devant la cirest la…..première fois nous te voir ca…..comme l affaire spl estival premier fois…..comme le totochement du dgs…première fois…..
        Comme la grève des employés de la spl …première fois….
        Comme les virements du directeur cabinet 2 directeur viré en deux ans….première fois…
        Trop fort ce bougue la…..
        Même la mairie ce la première fois nous voir un maire comme….
        Cabri ce fini…….!!!!!

      • C’est la CRC et ses juges qui disent qu’il a volé! Ils mentent? Il manque des millions! Les Bénédictins ont lu dans la presse! Vous ne savez pas lire?
        Oh la menteuse! Quelle éducation avez-vous eu pour mentir comme ça? Entre les dessous de table, les détournements, les écarts, les délits de favoritismes! C’est horripilant!

  3. Les Bareigts /Annette ont toujours été proche de la Macronie et du centre droit. Leurs alliés sont de la même trempe: Selly, Gironcel et consort sont non seulement macronistes mais aussi les plus grands truands de la politique. Alors mes amis, le choix est très clair, le front populaire est la SEULE alternative contre macron et berdella/le pen.

  4. Didier robert quand il allait perdre, disait à tous ses lieutenants « si on perd, on perd tous ensemble ». c’était son gros coeur, zaloux ( jaloux il l’est ça woui) qui voulait qu’il enfonce tout le monde avec lui et sa vieille ( très vieille). SAUF quand il a perdu, les dinosaures sont tous restés en place ( TAK/ Fontaine/ Nassimah…), et lui s’est enterré tout SEUL ( Malédiction) – comme quoi on peu définir une stratégie, mais en face ils avaient la leur. bien plus forte et efficace que ce « petit » robert, attendu tous les mois au tribunal correctionnel à présent. Macron aura la même fin c’est certain . . .

  5. Ils sont tous Macronistes sauf les deux extrêmes (droite et gauche)! N’oublions pas qu’ils vont nous sortir le sacro-saint front républicain pour donner à Macron une majorité! Nos élus soutiennent Macron qui nous passe tous les textes à coup de 49.3!
    A lire l’article ci-dessous:
    https://www.liberation.fr/politique/les-allemands-revelent-le-plan-machiavelique-demmanuel-macron-contre-lextreme-droite-20240612_CVEILOM5DNDEBI5YUO6ZZ2F4RY/

    Répondre modéré
  6. « Inconstablement tès belle campagne d’olivier hoareau? qui tient sa commune.
    Où vous avez vu ça M Montrouge?
    La liste LFI fait tout juste 1% de plus que Bardella avec moins de 20% de participation: c ça une belle victoire pour vous?
    La vérité est que aujourd’hui Hoareau est obligé d’être à la remorque de Bareigts qui a financé sa piteuse campagne des régionales. Et que bientôt il fait faire campagne en missouk pour Erick Fontaine comme la dernière fois.

  7. Mario Lechat, une très belle candidature bien de droite. Très bon choix de Nirlo qui d’habitude fait des choix très foireux.. Virin sait qu’il n’a rien à espérer de Michel Fontaine qui le méprise, il achève son cas. Rémy Lagourgue n’ira pas. Victoria trop capon n’ira pas, il sait que sisteron et Morel n’attendent que lui . Audrey Fontaine est mode totochement de Cyrille Melchior et elle a raison. David Lorion très sur de lui veille ses arrières quand même au cas ou si Michel le totoche encore un coup. Cyrille Hamilcaro » néna la race » et la préférence du Fontaine grand fan de cafrines et de cafres. Michel Fontaine a donné des consignes en mode «  petit pas michel » et apprécie bien son petit pouvoir retrouvé sur ses jeunes rentrés dans le rang à coup de savate derrière zoreilles.

  8. Yves Montrouge est un pigiste qui vit dans sa tête s’agissant les législatives. Les électeurs décideront le 30 juin et 7 juillet, tout les reste c’est de la poudre de perlimpinpin comme le rappeler le gamin à l’ Elysée

  9. il faut donc voter pour Le front populaire afin que Mélenchon devienne premier ministre. comme la France est sur endettée il ne pourra rien faire, le peuple sera encolère et aux prochaines présidentielles il sera enterré vivant. C’est ce que je retiens de cet artic le. Donc amis RN VOTEZ POUR LE FRONT POPULAIRE afin d’éviter au RN la haine du peuple

    • Putains ces élu qui est s entrain ce bagare pour un poste….pour le pouvoir…pouvoir de quoi…de licencié les argents qui ne font pas partie de leur équipe…..
      Regarde dans la collectivité intercommunal de l est…..
      Beaucoup d injustice. Beaucoup de favoritisme…
      Pour être titulariser il faut être dans le camps du président actuel…sinon ce un cdi…..ou licenciement direct.
      Apres on oser organiser une journée de cohésion sociale…..
      Pour qui la journée de cohésion sociale ????
      Alors que pendant tout l années il y a pas de cohésion sociale…ce plutôt le contraire….
      Et à qui la faute?????
      A nos élus que actuellement entrain magouilles pour avoir plus de pouvoir dans la 5 circonscription…..

      • Quoi dis a moins lé pas vrai Selly i fait ça li mette bann Moun li Na confiance et que la marche pou li … Li la invente un gros zaffair là … Parce que la jamais existé ça té … D’habitude même quand ou fais contre i accueille les bras ouverts quand ou la fini jure a li i doit rentre plus vite encore té … Bana i comprend pas rien ça … Ou n’a trop raison té …

    • Le catan est quelqu’un de fière, menteurs et injuste dans ces propos, c’est le bras droit de selly ils tire bénéfice sur les autres
      Demander de lui de lire un texte ou de rédiger quelque lignes vous allez pleurer de rire

  10. au fait , selly, cossa la fé band chèques Estival ? ou la fini justifier ? ou connè sat banna i aten facture ? madame là la besoin fait son travail oté , le rapprochement bancaire des dépenses que ou la fé ? ou ve les Numeros de chèque ?
    ou fé toujours la fete dan’ pub ste clotilde ? les soirées sont toujours avec la thématique du blanc à la table ou dans les toilettes ?

  11. Domoun lé drôle. Y lève pas zot boyo pou aller voter. Le RN y rentre et c’est là que zot déboule dan somin pou fait barrage. La digue fine sauté na un bon bout d’temps. Entre les partis lé un puzzle pou cassé mais l’Europe la pou disloquer. Les extrêmes lé en tête partout. Au moins zot lé d’accord su un point : la rupture.

  12. Des macronistes, il n’en manque pas! Vergoz, Bareigts, Selly, Virapoullé etc… ont toujours été macronistes et ils le sont toujours! Selly propose un candidat qui soutiendra Macron. Soit un Banian, soit Ramin. Et pourtant, c’est la Gauche qui l’a élu en 2020 contre l’union de la Drroite! Mais maintenant qu’il est devenu un nouveau riche, qu’il a des villas et qu’il va épouser sa femme le 12 juillet, qu’il a dilapidé les caisses de la SPL, il peut être de droite!
    Il y a toujours des MAKROS! Des petits toutous du Président! Mais ils devraient avoir l’honnêté de dire au peuple qu’ils sont macronistes! I tourne à nous en bourrique même!

  13. Selly est un fidèle des macronnis ils partira la ou le vent souffle.
    Dans ces différents interventions ils ce disent êtres contre la gouvernance de macron . Mais au deuxième tour élection présidentielle ils ont appelés à voter pour le personnage.
    En vérité il donne l’impression de connaître la politique bien observer ce n’est qu’un stagiaire en classe découverte .il manipule les un contres les autres ( petit lis d’amour est en lui) .
    Il a conscience que c’est élection législatives il part perdants mai il envoie quand même les autres au cas pipe .il textes pour voire si la population vote pour lui voilà celons ces dire ,pour lui c’est élection n’a pas importance serait juste un textes à grandeur nature la il évaluera sa côte de popularité. Je connais l’individu dans tout ces sens .aussi ces adjoints grince les dents suites au repêchage d’un personnage qui a était éjectée suite à sa victoire au municipale .et c’est aussi son deuxième cerveau les purge de ces derniers temps les tensions entre élus surtout le 1ère qui reste encore flou serait l’œuvre de ce dernier .

    • Tout est stratégique! Il vire la gauche de sa majorité. Mais il doit désormais compter sur l’aile droite qui certe, rapporte du fric mais pas des voix! Il doit virer coûte que coûte Ratenon. Il positionne Cazal Augustin qu’il éjectera à cause de sa défaite et compte favoriser Ramin pour qu’elle ne vienne plus en 2026. Il pense que si Ratenon ne redevient pas député, il ne pourra plus lui faire de l’ombre en 2026! Mais il n’a pas compris qu’il n’y a qu’un seul qui lui fait de l’ombre, c’est lui-même! Partout où il se trouve, (Cirest, SPL Estival et mairie), c’est la débandade!
      Il a mis une DGS qui lui a fait perdre beaucoup de points auprès de la population en quelques mois! Il a viré ses amis qui le mettaient en garde, il a viré ceux qui croyaient en lui! Il préfère écouter les ladi lafé que de voir les réalisations opérées par ses anciens amis! Il pense que Virapoullé et Bareigts le sauveront mais qui vivra, verra!

  14. dit bande virapoullé respecte un peu créoles, zot y crois ça longtemps quand demoune té couillons ,aujourd’hui à saint André les gens l’a compris que le papa ( Virapoullé jean Paul l’a rien fait pour la ville par compte toutes son bandes élus là monte immeubles et là cases partout ) aujourd’hui les deux garçons y bataillent entres zot pour reprendre le pouvoir. RESPECTEZ s’il vous plaît les réunionnais

  15. le SEULE bonne action du Nécron aura été de dissoudre les député traitres à la Nation qui ont applaudi le dictateur cocaïnomane ukrainien Zelinsky à l’assemblée.

    pour choisir un député, demandéz lui
    – si il veut faire la guerre aux Russes avec l’argent de nos impôts pour le compte de Blackrock américain
    et sacrifier les enfants de la patrie française
    -si il est pour , les injections obligatoires de substances expérimentales dans la population ignorante

  16. La seule bonne action aurait été de démissionner! Mais pour cela, il faudrait avoir des couilles et savoir se remettre en question!
    Micron fait tout pour favoriser une guerre mondiale! Même la dissolution de l’Assemblée! Ils ont décimé la population avec le Covid et l’injection mystérieuse. Nous sommes à l’aube d’une guerre mondiale si les peuples ne se réveillent pas!

    • il démissionnera pas il ira jusqu’a la fin de son mandat, mème en ayant un premier ministre de l’extrème droite , un président qui fait parti ou qui soutien les idées du Bohémian club avec un tel personnage le pays est foutu car il fait parti d’une élite de la finance le peuple français c’est des pauvres ,des esclaves à leurs yeux mon gars , les députés ont été tués politiquement sur le champ, le RN lui à jamais demander une Dissolution de l’assemblée dans l’immédiat le RN voulait un délai,

  17. #Marionnettes de Schwab: «Macron, von der Leyen et ces politiciens médiocres sont des psychopathes et sociopathes mégalomanes»–Reiner Fuellmich

    Ils «auraient dû être arrêtés dpeuis très longtemps», s’est indigné l’avocat allemand, porte-voix d’un Nuremberg 2.0 des profiteurs et instigateurs du Covid.

    ➡️➡️Le Bundestag allemand envisage une enquête sur le Covid 19 )–Deutsche Welle

    Des preuves extrêmement accablantes démontrent que cette pandémie de coronavirus n’a jamais rien eu à voir avec la santé.

    A voir avec quoi d’autre?

    La destruction des économies régionales pour rendre la population dépendante, le transfert de la richesse de la population mondiale du bas vers le haut, vers les super-riches, et la réduction de la population, liste Fuellmich.

    Vous pouvez appeler ça un génocide.

  18. L’élite mondialiste «veut une humanité stupide, pauvre, esclave et malléable»—Christine Anderson

    «Toute cette histoire de Covid n’a jamais rien eu à voir avec la santé publique», rectifiait l’eurodéputée allemande de l’AfD, réélue au Parlement européen.

    Cela a toujours eu à voir avec le fait de briser les gens, afin d’en faire un ensemble stupide et malléable qu’ils peuvent totalement contrôler.Toute cette folie autour du Covid n’était qu’un test pour voir jusqu’où ils pouvaient aller.

    Et d’expliquer le projet, derrière les narratifs lénifiants:

    «Leur but est de supprimer nos droits fondamentaux: liberté, démocratie, Etat de droit, et réduire en esclavage, appauvrir chaque être humain sur cette planète.

    «C’est ce à quoi nous faisons face. Et c’est ce que nous devons combattre.»

  19. «Futur ordre mondial» sans dollar: la Russie et les BRICS refusent le chantage et les guerres de l’Occident–Lavrov

    «Notre agenda est vaste», a annoncé le chef de la diplomatie russe, lors de l’ouverture de la réunion des ministres des Affaires étrangères des BRICS à Nijni Novgorod.

    «Cela inclut des questions qui affecteront directement le futur ordre mondial», dont la mise en place d’un sytème de paiement par blockchain, entre pays des BRICS.

    L’Occident n’hésite pas à recourir à la force et au chantage financier. Comme en Yougoslavie, Irak, Libye, Afghanistan, Syrie, en Ukraine et un certain nombre d’autres pays.

    «Et ce n’est que la partie émergée de l’iceberg.»

    <la RUSSIE a stopé l'utilisation du dollar et de l'euro pour les marchés de cotations à la bourse de Moscou-
    l'Arbie Saoudite peut vendre son pétrole en Roubles , Yuans et autres monnaies
    c'est le début de la fin pour les américains détraqués et hégémonistes

  20. «Les Européennes sont une farce grotesque»: Paolo Barnard explique l’impuissance voulue du Parlement européen

    «Les Européennes permettent de légitimer un coup d’Etat», expliquait le journaliste en 2014, preuves à l’appui.

    Il y a 26.560 lois de l’Union européenne qui sont plus puissantes que les lois des États. Le Parlement européen est totalement impuissant, le Parlement ne peut rien amender, même avec un vote à l’unanimité.

    Quand il n’y a plus de souveraineté monétaire, il n’y a plus de souveraineté parlementaire et les Constitutions nationales subjuguées, dénonçait-il.

    Et de conclure:

    «J’appelle ça un coup d’Etat, nous sommes les serviteurs d’un système qui s’autodétruit.»

  21. Malgré les abstentions qui vont dépasser les 50% encore une fois, certains sortants le ki i moud poivre ! Un grand moment de vérité pour beaucoup d’entr’eux qui ont piétiné, fissuré et démolit le socle de leur statut ! Le soir du 30 juin pour certain et du 7 juillet va être mémorable !

  22. Selly a dit à très hotte voix que li conte pas su employés communales pour gagner un élection la n’a voire vraiment
    Li la obligé à nous de venir à son rassemblement côté marché forain voilà comment I tourne avec li

  23. Tout façons ce un gros arrogant ….très très mauvais ce bougue la.
    La mairie très simple…si ou le banian le bon…ou peut faire cet ouve…mais pas contre si ou le contre son parti, ben ou ça paye ça très chère…..
    A partir semaine prochaine certains argent de la mairie et de la cirest sera payé piur aller colle z affiche….
    Pour aller fe porte à porte avec lo maire….
    Viendra pas travailler pour aller préparer z élections…et pourtant payé et pas coupé même pas dessu zot congé i prend pas…..rien la magouilles et détriment des bénédictin….tout façon oussa n aura banian Ben lue sera bani……

  24. Tiens ! Comme c’est bizarre… tout d’un coup tu retrouves… mon numéro de téléphone…mon adresse… tu te souviens même comment je m’appelle!
    Que s’est-il passé depuis dimanche dernier? Je ne suis pas vraiment au courant…
    Ah… tu veux à nouveau être mon représentant au sein de notre Assemblée nationale… c’est-à-dire toujours faire partie des 577…
    Mais, la dernière fois, je t’ai fait confiance et une fois élu… tu m’as complètement oublié… délaissé… abandonné… ignoré… presque humilié même… la fois où je t’ai aperçu et tu as fait comme si tu ne me connaissais pas!

      • Monsieur Montrouge, vous avez toujours une longueur d’avance sur les faits politiques et on vous félicite! Le zéro calebasse, c’est pour les politicards qui ont fait du droit et qui ne savent pas l’appliquer! Le zéro pointé, c’est pour ce Gouvernement!
        Nous attendons avec impatience vos ti kozman et kan na point, nou lé frustré! Merci à ou pou out ti zétincelle, toujours vré dan le futur! Ou écrit dan kabiné, si ou la envie, mais écrit pas su papier ki, lé trop fragile! Bande grand zécrivains té écrit su serviette en papier dan restaurant… I dérange demoune qu’un Réunionnais sache écrire avec une vraie plume! Continuez à distiller des vérités!

    • CKB lé déjà fatigué, rien ek la campagne! I suffit regarde son tête! Mette sa dan in l’avion pou aller l’assemblée et nora pu rien! On dirait que député lé facile mais i demande beaucoup de travail! On dirait la peur demoune!
      Selly la fé in l’errèr!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Les Européennes ? C’est pour « totocher Macron » !

Article suivant

Législatives anticipées : « manger cochon » et « bèsement » dans la case

Free Dom