/

Législatives : Rémy Bourgogne se présente sans étiquette dans la 3ème circonscription (VIDÉO)

3 min de lecture
1

Dans cette 3ème circonscription, la gauche tourne en rond. Dans un premier temps, la majorité régionale voulait investir le jeune Alexis Chaussalet. Mais La France Insoumise Réunion est montée au créneau. Et grâce au travail mené notamment par le député Jean-Hugues Ratenon, Huguette Bello a laissé le terrain à LFI. Il était donc question de la candidature de Virginie Grondin avec, comme suppléant, Rémy Bourgogne, militant actif de LFI à Saint-Louis, sa ville natale. Mais après réflexion et de nouvelles discussions avec son staff, Rémy Bourgogne a décidé de se présenter sans étiquette dans la 3ème circonscription.

Fils de femme de ménage et de paysan communiste, il est né et habite au Tapage, un petit village des hauts de la Rivière Saint-Louis. Enseignant en Sciences Économiques et Sociales, Rémy Bourgogne est un militant de La France Insoumise de la première heure. Également très investi dans le monde associatif, il est l’ancien trésorier de l’association humanitaire ARAP basé à la Rivière Saint-Louis. Association qui à pour but de lutter contre la pauvreté alimentaire dans le sud de l’île. En outre, mélomane et musicien amateur, il écrit des chansons en créole . 

Ne voulant « pas participer à la lutte fratricide entre le PLR et LFI pour la désignation du candidat qui portera les couleurs de la « Nouvelle Union populaire écologique et sociale », il décide de se lancer à la course à la députation en toute neutralité. En effet, selon lui, « l’objectif n’est pas de batailler entre camarades pour une étiquette mais de proposer un projet crédible à la population ». 

Concernant Virginie Grondin, il décline l’offre de cette dernière après avoir consulté son équipe et sa famille. Selon son staff et lui, « Virginie Grondin n’a pas préparé les conditions favorables à une dynamique de victoire ».  Et Rémy Bourgogne  de préciser : « C’est affolant ! Rien n’est prêt, pas de mandataire financier, pas de staff, pas de banque, pas de com…c’est une machine à perdre, je ne peux pas participer à cela ».  

Rappelons que dans cette circonscription, à gauche, c’est toujours l’incertitude car Alexis Chaussalet « le petit protégé » d’Huguette Bello, mis sur la touche provisoirement dans le cadre des négociations entre LFI et PLR, pourrait très bien revenir dans la danse. En tout, la présidente de PLR, étant donné ce qui se passe, cette fois en interne au sein de LFI, pourrait encourager Chaussalet à se présenter.

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

1 Commentaire

  1. A ce petit jeu moi perso si j avais l intention de voter pour la gauche Ben il peut rêver car ces arrangements au profit soit de l un ou l autre où il n y a pas de décision finale actée ça va être galère plus tard et donc je perds pas de temps on choisit un autre pari ç est tout

Répondre à Chouette Annuler la réponse

Your email address will not be published.

Article précédent

La France Insoumise Réunion ne sait plus sur quel pied danser aux législatives

Article suivant

François Fillon, l’ex-Premier ministre condamné en appel à un an de prison ferme, annonce se pourvoir en cassation

Free Dom