[Alt-Text] [Alt-Text]

L’épidémie de rougeole à Madagascar tue plus de 1200 personnes

dans Actualités/Actus Nationales et d'ailleurs/Infos Réunion

Alors que Madagascar fait face à la plus importante épidémie de rougeole de son histoire et que le nombre de cas dépasse largement les 115 000, la résistance à la vaccination des enfants n’est pas la force motrice.
Les cas de rougeole sont en augmentation aux États-Unis et dans d’autres parties du monde, en partie à cause de la désinformation qui fait que certains parents hésitent devant un vaccin crucial. La ville de New York tente maintenant de mettre fin à une épidémie de rougeole en ordonnant des vaccinations obligatoires dans un quartier de Brooklyn.
À Madagascar, de nombreux parents souhaitent protéger leurs enfants mais font face à d’immenses défis, notamment le manque de ressources.
Seulement 58% des habitants de l’île principale de Madagascar ont été vaccinés contre la rougeole, facteur majeur de la propagation de l’épidémie. La rougeole étant l’une des maladies les plus infectieuses, le taux de vaccination doit être de 90 à 95% ou plus pour prévenir les épidémies.
Récemment, la salle d’attente du centre de santé de Iarintsena était pleine, avec des mères assises par terre et d’autres qui attendaient dehors sous une chaleur accablante. Deux infirmières volontaires et une sage-femme ont essayé de répondre à la demande.

“Il a de la fièvre”, dit-elle. “Je pense que c’est la rougeole parce qu’il y a ces petits boutons qui sont apparus sur son visage.” L’infirmière l’a rapidement confirmé. “J’ai tellement peur pour lui parce que dans le village tout le monde dit que ça tue les bébés”, a déclaré Razaijafisoa. L’épidémie de rougeole a tué la plupart des enfants de moins de 15 ans depuis ses débuts en septembre, selon l’Organisation mondiale de la santé. “L’épidémie continue malheureusement de s’étendre”, a déclaré le docteur Dossou Vincent Sodjinou, épidémiologiste à l’OMS à Madagascar. À la mi-mars, 117 075 cas avaient été signalés par le ministère de la Santé, touchant toutes les régions du pays. Certains cas de résistance à la vaccination existent en raison de l’influence de la religion ou des praticiens de la santé traditionnels, mais ils sont isolés, a-t-il déclaré. Cette épidémie est compliquée par le fait que près de 50% des enfants malgaches sont malnutris.

Photo ABC News

2
Poster un Commentaire

avatar
2 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
RabdoulilaRamalagasy Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Ramalagasy
Invité
Ramalagasy

Une cagnotte ? #sos-rougeole-mada#

Rabdoulila
Invité
Rabdoulila

Euh… sûrement pas….

l’État français donne 230 M€ à Mada via l’AFD….. où passe le fric !? arrêtez le cinéma ça suffit là

Derniers de Actualités

WordPress Video Lightbox
Aller en Haut