Les agents des foyers départementaux manifestent devant le palais de la Source

1 min de lecture

Ce sont des agents de catégorie C travaillant dans les foyers départementaux de Terre Rouge et du Nord-Est. Dans le cadre d’une action menée par le syndicat FO, ces agents ont décidé d’aller manifester leur mécontentement devant le palais de la Source (Département) à Saint-Denis ce mardi matin, 26 septembre.

Ils réclament de meilleures conditions de travail ainsi que l’application du décret du 22 décembre relatif au complément de traitement indiciaire (CTI), c’est-à-dire une revalorisation salariale conformément à la loi. « Nous ne quémandons pas, nous sommes des agents responsables mais nous souhaitons travailler dans des conditions acceptables », explique David Morel du Foyer du Nord-Est; Une structure qui, à l’instar des autres foyers départementaux, accueille des jeunes (de 3 à 18 ans) dans le cadre de la protection de l’enfance, une compétence sociale du Département.

« Ça fait 1 an et 3 mois que nous tirons la sonnette d’alarme car il en va du devenir de la protection de l’enfance à la Réunion, mais nous n’observons aucune avancée concernant nos revendications : meilleures conditions de travail, plus de sécurité dans le cadre professionnel et revalorisation salariale via l’application du CTI qui découle du SEGUR », rappellent David Morel et Yohan Sautron.

Une réunion a eu lieu hier soir, lundi 25 septembre, avec les responsables du pôle Enfance-Famille, les élus du Département et la DGA du pôle Solidarité, mais « rien de concret », à en croire David Morel, qui demande à la hiérarchie d’entendre les revendications de ces agents. « Je reconnais qu’ils nous écoutent, qu’ils ne sont pas fermés au dialogue, aux échanges, mais ce que l’on souhaite à présent c’est d’être entendus ».

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Pauline Payet, 43e Française en Tennis à St-Joseph (Vidéo)

Article suivant

Bouclier qualité prix : un bilan positif des contrôles

Free Dom