/

Les Avirons : inauguration du village solaire au Tévelave !

7 min de lecture
L’inauguration du village solaire des Avirons s’est tenue ce vendredi 16 juillet 2021 au Tévelave, en présence de monsieur Eric FERRERE, Maire des Avirons, vice-président de la CIVIS en charge de l’Environnement et de la Biodiversité et de madame Denise HOARAU, Vice-Présidente de la CIVIS déléguée à la transition Energétique et au Climat.

Sensibles aux enjeux environnementaux et économiques liés à l’effet de serre et consciente de la responsabilité qui pèse sur elle en tant que donneur d’ordres publics, la CIVIS a décidé d’agir en faveur du climat, en se positionnant en tant que pivot de la mobilisation en faveur de la lutte contre le réchauffement climatique sur son territoire.

Un village solaire est un quartier ou un village bien défini qui connait en général des difficultés récurrentes en approvisionnement électrique et sur lequel l’intercommunalité et les partenaires mènent une opération d’installation de Chauffe-Eau Solaires Individuels (CESI). Le service Écologie Urbaine et rurale de la CIVIS met tout en œuvre depuis 2017 pour développer son réseau de villages solaires sur le territoire. Quatre villages solaires ont d’ores et déjà pris vie : Ilet à Cordes, Bois d’Olives, le Gol et Manapany les Hauts.

L’objectif des villages solaires est de proposer un soutien financier aux foyers situés dans les zones de précarité énergétique et sociale, ou, dans les quartiers prioritaires des communes, leur permettant de faire l’acquisition de chauffe-eau solaires individuels.

Ce sont près de 400 foyers qui ont été équipés en CESI. Le but étant d’une part d’avoir recours à l’énergie solaire pour tendre vers l’objectif global d’autonomie énergétique et d’autre part d’avoir un impact « positif » sur la facture d’électricité des foyers. En effet, un CESI bien dimensionné en fonction de la famille, permettra de couvrir entre 75 et 100% des besoins en eau chaude du foyer. Côté financement, les 4 premiers villages solaires de la CIVIS l’ont été à hauteur de 80% par l’Enveloppe Spéciale de la Transition Énergétique (ESTE). L’objectif de la CIVIS est de doter les deux autres communes membres, à savoir les Avirons et L’Étang-Salé d’un dispositif similaire.

L’appel à projet PAP LEO

Le projet LEO (Liaison Électrique de l’Ouest) a consisté à reconstruire une nouvelle liaison à 63 000 volts entre le Nord et le Sud dont la capacité de transit est quatre fois plus importante. La Liaison Électrique de l’Ouest a été construite sur les communes de Saint-Paul, Trois-Bassins, Saint-Leu, Les Avirons, L’Étang-Salé et Saint-Louis.

Un Plan d’Accompagnement du Projet (PAP) a ainsi été mis en place et le chantier de construction bénéficiera aux communes riveraines. Ce PAP comprend une aide aux projets de développement des territoires en complément de la démarche environnementale d’EDF. Le PAP a, en effet, pour vocation de soutenir les projets locaux ou régionaux, dès lors qu’ils participent au développement économique, culturel ou social des territoires et c’est dans ce cadre qu’EDF Réunion a lancé cet appel à projet.

Pour prolonger sa dynamique de mise en place des villages solaires sur son territoire, la CIVIS s’est portée candidate à l’appel à projets du « Plan d’Accompagnement de Projets de la Liaison Électrique de l’Ouest ».

La CIVIS a ainsi présenté un projet de mise en place d’un village solaire sur le quartier du Tévelave sur la commune des Avirons qui a fait l’objet d’un avis favorable du comité de sélection. Budget prévisionnel pour la mise en place d’un village solaire sur le quartier de Tévelave sur la commune des Avirons au titre du PAP LEO (EDF) :

  • Aide sollicitée au titre du PAP (EDF) – 100 % : 180 000 €
  • Coût total du projet en €HT : 180 000 €

Le village solaire du Tévelave

Sur le secteur du Tévelave, 73 familles vont ainsi bénéficier du dispositif. Les installations de chauffe-eaux se déroulent du 5 au 9 juillet par le prestataire SOLAMI.

Le coût global de cette opération s’élève à 166 691,08 €, dont 150 000 € du dispositif PAP LEO. Le reste à charge CIVIS, sur fonds propres s’élève à 16 691,08 €.

Monsieur Eric FERRERE a rappelé sa volonté detendre vers l’autonomie énergétique des Avirons et les opportunités pour La Réunion d’être un exemple pour le monde en matière de développement durable“.
Madame Denise HOARAU a tenu à féliciter l’ensemble des équipes pour cette belle démarche, car chaque action au plus près de la population compte“.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

St-Paul : “La Belle et la Bête se sont dit oui”

Article suivant

Joé Bédier présente les projets de la ville de Saint-André au préfet de la Réunion (VIDÉOS)

Free Dom