Les Avirons : Roseline Lucas, une candidate qui dérange… “les loosers”

3 min de lecture
32

La campagne des municipales de 2020 n’a pas encore officiellement démarré mais déjà, les critiques volent bas, très bas. Témoins, les “moucatages” dont fait l’objet Roseline Lucas, l’actuelle 3ème adjointe au maire René Mondon (celui qui a remplacé Michel Dennemont, devenu sénateur).

Roseline Lucas, comme nous vous l’annoncions, hier, sur freedom.fr, officialisera sa candidature ce samedi 24 août à 10 heures, au 14, lotissement Bassin Bleu en présence du sénateur Michel Dennemont, qui fut maire des Avirons durant plus de 30 ans. Elle sera la candidate soutenue par la majorité municipale. D’autres élus de droite et du centre y seront également présents.

Mais force est de constater que sa candidature, bien que pas encore officiellement annoncée, fait déjà des “jaloux”. Lesquels ont de nouveau réactivé leur page Facebook (Les Avirons, Ile de La Réunion 97 425) pour se “défouler” sur la future candidate aux municipales de mars 2020. Lesquels concurrents utilisent tous les moyens, y compris directement ceux sortis du caniveau pour “moucater” celle qui, manifestement, les dérange.

On y voit de tout sur cette page Facebook qui ne grandit pas leurs auteurs et encore moins celles et ceux qui “l’alimentent” en cachette (de façon anonyme) en donnant dans la caricature et le “moucatage” gratuit. D’aucuns pointent du doigt un des adversaires directs de Roseline Lucas, à savoir Eric Ferrère, collaborateur à la Région, conférencier et guide à ses heures perdues (parfois même durant ses heures de travail, dit-on). Eric Ferrère que beaucoup qualifient, aux Avirons, de “looser” pour avoir perdu toutes les élections auxquelles il s’est présenté jusqu’à présent envoie depuis quelques jours des textos à des militants pour les inviter à une “marche blanche” (en tout cas, il faudra s’habiller en blanc), ce samedi 24 août, au marché des Avirons “dans lequel il n’y avait jamais posé les pieds auparavant”, explique-t-on. Il demande également aux militants “de ne pas oublier d’acheter quelque chose à cette occasion”.

Enfin, l’association très proche d’Eric Ferrère “Agir rouv’ nout cœur”, aujourd’hui présidée par un chef cuisinier dans un des établissements scolaires des Avirons invite ce dimanche 25 août les habitants à un pique-nique. L’on apprend que le repas qui sera servi à cette occasion aux “militants” sera cuisiné dans l’établissement scolaire public où travaille le chef-cuisinier en question. Qui va financer ce repas ? Une association a-t-elle le droit de se servir des cuisines d’un établissement public durant le week-end à des fins politiques ? Autant de questions que se posent certains Avironnais. La campagne ds municipales promet d’être animée aux Avirons.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.



32 Commentaires



Free Dom
WordPress Video Lightbox