/

Les Caisses d’Epargne organisent la semaine du sociétariat (VIDÉ0)

4 min de lecture

C’est l’occasion pour les agents de cette banque d’échanger en toute convivialité avec leurs clients sociétaires ou futurs sociétaires. A Saint-André, samedi dernier, la rencontre s’est faite autour d’un petit-déjeuner à la créole avec riz sofé/rougail tomate en présence du directeur de la CEPAC pour le territoire Est-Nord, Franck Ahamadalli. Une autre réunion se déroulera à l’agence du Chaudron samedi prochain. Avant la grande assemblée générale prévue le 1er juillet à la Nordev à laquelle seront conviés plusieurs centaines de clients sociétaires.

Quel est le but de ces rencontres ? Nous avons posé la question à Franck Ahmadalli. Il est au micro d’Yves Mont-Rouge :

La Caisse d’Epargne France, comme l’ont rappelé Franck Ahmadalli ainsi que les administrateurs présents, à savoir Lynda Savaranin et Josian Dijoux, fait patie du Groupe BPCE, deuxième groupe bancaire français. La CEPAC compte 3 145 collaborateurs dont 881 en Outre-mer répartis dans 241 agences (67 en Outre-mer) et 13 centres d’affaires dont 7 en Outre-mer. Elle est présente dans 13 départements et/ou collectivités territoriales et sur 3 continents.

La société locale d’Epargne (SLE) Réunion est présidée par Georges-Marie Auré. Le conseil d’administration est composé de Shenaz Bagot, Sybille Boyer, Yvette Chen-Yen-Su, Josian Dijoux, Alex How-Choong, René Lavaux, Sylvie Le Maire, Jean-Moïse Nice, Séverine Nirlo, Farouk Ravate, Lynda Savaranin et Gilles Tardy.

La SLE finance de nombreux projets philanthropiques. A titre d’exemples, pour l’année 2021, elle a financé l’association « Ou Gingn » qui aide à la parentalité, prévention de l’échec scolaire, remédiation du lien, cohésion sociale, sensibilisation à l’écologie et au développement durable. Le projet financé concerne l’extension d’un sentier pédagogique destiné à sensibiliser la population sur la préservation de la faune et la flore réunionnaises, sur l’importance de la biodiversité dans l’équilibre naturel, la valorisation des déchets et les techniques alternatives. L’association a obtenu une aide financière de 27 885 € afin de concrétiser son projet au lieu-dit Bois-Rouge dans la commune de Saint-Paul.

La Fondation « Fond’ker » a également bénéficié d’une aide de la SLE notamment pour l’achat de 5 tonnes de riz en réponse à une sollicitation d’urgence de la Croix Rouge pour faire face aux besoins d’aide alimentaire de fin d’année. Montant de l’enveloppe : 5 750€.

Plusieurs projets ont été localement aidés par la SLE de la CEPAC depuis 2017. Si vous aussi vous avez un projet à concrétiser ou si vous connaissez des porteurs de projets, vous pouvez vous rapprocher de la CEPAC pour plus d’informations. Vous pouvez même, si vous êtes clients, devenir sociétaires et, pourquoi pas, administrateurs afin de « participer à la vie coopérative » de votre banque et de « vous engager dans le développement de votre région », comme le souligne le directeur Franck Ahmadalli.

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Plan de Gestion des Risques d’Inondation : le dispositif 2022-2027 approuvé

Article suivant

Trafic de stupéfiants : 3326 pieds et 18 kg de zamal séché saisis dans l’Est

Free Dom