« Les chroniques d’un parapluie rose » par la Réunionnaise Dévi Caritchy (Kali Cy)

6 min de lecture
4

Dans ce recueil il est question de l’Engagisme à la Réunion. Mais avant d’aborder le sujet, parlons de l’auteure. Qui est Kali Cy ?  Kai Cy est un nom d’auteur. Elle s’appelle Dévi Caritchy de son vrai nom, est née et a grandi dans l’Est de la Réunion. Nous avions eu l’occasion de vous la présenter aux dernières élections départementales lors desquelles, elle a été candidate. Réunionnaise et fière de ses origines, Kali CY se met très tôt à la lecture et à l’écriture. Elle écrit ses premiers poèmes dès l’âge de 5 ans. Quelques temps après le lycée, elle quittera La Réunion. Une fois de retour sur son île et parmi les siens, celle-ci reprend sa plume pour étoffer ses premiers écrits et en écrire d’autres. Depuis toujours, elle se passionne pour les vestiges de son île et l’Histoire de ses origines. Ce qui la conduira à retracer l’histoire des engagé.e.s.

Mariant ses passions, Kali CY sort « Les chroniques d’un parapluie rose », recueil de poèmes et de petites nouvelles en novembre 2020. L’auteure s’identifie à travers ce petit parapluie rose, comme un petit clin d’œil plus féminin et plus moderne de « pareil do lo su feuille songe » et de « Après la pluie, le beau temps ». Elle y raconte ses périples sur son île et dans sa région natale, qui a su garder un côté très naturel, « même si parfois un peu malmené à force d’oubli et de bétonisation ».

Un recueil plein de poésie et de nostalgie rendant hommage à ses plus belles rencontres, à son entourage, à l’île de la Réunion et surtout aux engagé.e.s. Un de ses poèmes est dédié à sa grand-mère maternelle auprès de qui elle a grandie.

Dans son recueil d’une soixantaine de pages dans un subtil mélange de français et de créole, on y trouve 14 poèmes et nouvelles originaux et même un petit lexique. Pour son premier livre, l’auteure a souhaité illustrer son ouvrage par ses propres photos et dessins. Le reste est à découvrir en venant sur place & en visitant la belle île de ce petit parapluie rose.

« Un recueil de poèmes et de nouvelles »

Les chroniques d’un parapluie rose est un recueil de poèmes et de nouvelles décrivant le monde tel qu’il est aujourd’hui. Au travers des mots posés sur le papier, on est transporté dans un monde où tout est dévoilé et rien n’est caché laissant un goût d’enchantement à son lecteur. C’est aussi toute la question de l’Engagisme à l’île de la Réunion qui y est racontée et se dévoile l’envie d’en savoir plus.

Ces poèmes et nouvelles vont invitent au voyage, à un voyage à travers aujourd’hui et autrefois. Vestiges immuables qui nous ont été transmis, Les Chroniques d’un parapluie rose est un petit carnet de voyage à travers l’histoire et le temps dans l’Est de la Réunion et même un peu plus loin que les frontières de l’Est de l’île (par exemple, le poème « L’eau »).

Les chroniques d’un parapluie rose est une façon de faire découvrir ou faire redécouvrir notre île, nos coutumes et nos souvenirs d’une manière un peu plus poétique. Chaque région de notre Île a son charme et sa beauté, c’est une invitation à la découverte. « Dans ce recueil lyrique, j’ai également souhaité évoquer des souvenirs d’enfance ou d’aujourd’hui dans lesquels chacun d’entre nous, réunionnais.es, d’ici ou d’ailleurs, peuvent s’y retrouver », explique Kali Cy.

(Pour plus de renseignements sur l’auteure et sur son recueil : [email protected])

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

4 Commentaires

  1. Ha c’est un zolie Tit fille, toué lé zolie ben ton livre aussi doit être gaillard pou lire

    bravo contini comme cà nous la besoin do moune comme toué

    surtout l’auteure est zolie donne l’envie de lire

  2. Je me suis procuré ce recueil de poèmes et je n’ai pas été déçu. Chaque page est un voyage poétique qui nous mène à une époque et un lieu différents de notre île. Je me suis senti transporté par ses mots, qui sont toujours justes et s’enchaînent avec beaucoup d’harmonie.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Covid-19, Réunion, taux d’incidence 288, 1 nouveau décès

Article suivant

HCCP : le comité plénier s’est tenu ce lundi

Free Dom