Les cyclones plus fréquents dans les années à venir

2 min de lecture
1

Le réchauffement de la planète va entraîner une augmentation du nombre de cyclones tropicaux intenses dans le monde au cours du siècle actuel.

Aujourd’hui, entre 80 et 100 tempêtes et cyclones tropicaux se forment en moyenne dans le monde chaque année, essentiellement dans le nord-ouest du Pacifique, mais aussi dans le sud de l’océan Indien, le nord-est du Pacifique et l’Atlantique. Ces tourbillons naissent quand la température de la surface de la mer est élevée (en général supérieure à 26 °C), l’atmosphère instable et les vents relativement homogènes.

De manière générale, le réchauffement climatique augmente la probabilité qu’un ouragan subisse une intensification rapide par rapport à il y a un siècle ou même cinquante ans. Les ouragans extrêmement intenses, tels que Dorian, seront plus courants au cours du siècle.

Pourtant, il est beaucoup plus difficile d’évaluer correctement le rôle que le réchauffement climatique a joué dans un seul ouragan de nos jours, car de nombreux facteurs doivent être pris en compte et l’impact du réchauffement sur les ouragans peut être plus faible que celui d’autres facteurs.

Le parcours d’une tempête est évidemment un premier élément : la majeure partie du danger réside là où les vents, les pluies et les vagues d’une tempête se concentrent.

Autre facteur : l’élévation du niveau de la mer, en cours depuis la fin des années 1800 et qui devrait se poursuivre au cours de ce siècle, rend les tempêtes plus dangereuses pour les communautés côtières.

Un air plus chaud peut « retenir » plus de vapeur d’eau, ce qui améliore les précipitations dans un monde plus chaud. À cela, il faut ajouter des facteurs politiques, démographiques et économiques, tels que l’emplacement et le type de bâtiment, la capacité des personnes à évacuer, les défenses côtières, le cas échéant, etc.

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Météo : temps ensoleillé ce week-end à La Réunion

Article suivant

Attention, le muguet est une plante toxique

Free Dom