Les « dinosaures » Fontaine et Tak soutiennent Didier Robert…comme la corde qui soutient le pendu

32 min de lecture
31

Le communiqué de presse est signé du maire de Saint-Pierre, président de « Les Républicains » et d’André Thien-Ah-Koon, maire du Tampon. Un communiqué tombé en début de soirée. Il annonce que les deux principaux élus du Sud ont finalement décidé, pour les prochaines régionales, de soutenir « la liste de rassemblement des droites et des centres, qui sera conduite par Didier Robert ». Un accouchement dans la douleur ? Voici ci-dessous le communiqué de presse dans son intégralité :

ELECTIONS CMMUNIQUE MF A. TAK

Michel Fontaine et André Thien Thien-Ah-Koon vont ainsi ressusciter la plateforme de la droite et du centre qui avait volé en éclats en décembre 2017. Mais cette fois, sans Nassimah Dindar, ni Joseph Sinimalé…Je ne vais pas vous refaire le film avec l’élection de Melchior (candidat des anti-Robert) au Département face à Lacouture (candidat de Didier Robert) en décembre 2017, suivi de ce moment mémorable où Didier Robert, rouge de colère, déchira publiquement sa carte « LR » avant de tenter un flirt poussé avec « En Marche » et Macron à Paris. Faut-il rappeler l’inauguration de la permanence électorale de Nathalie Bassire le janvier 2018 au Tampon lorsqu’il qualifia les anciens, Fontaine, Tak, Virapoullé y compris, de « dinosaures » de « traitres », lorsqu’il précisa encore qu’il va cesser de « nourrir les traites »… Je vous passe par ailleurs le mécontentement de Fontaine et de Tak se plaignant, tels des orphelins, d’être les « oubliés » de la Région de Didier Robert. On efface tout et on recommence ?

Didier Robert et André Thien-Ah-Koon : “je t’aime moi non plus !” (Photos : Yves Mont-Rouge)

Non, en dépit de ce communiqué vicieux écrit d’une main tremblante, d’une conférence de presse à venir qui ressemblera sans doute plus à une mise en scène qu’à autre chose, pas grand-monde, à commencer par les protagonistes eux-mêmes, ne croit réellement à ce rassemblement bidon « des droites et des centres ». Parce que vous aurez remarqué, qu’il existe maintenant « des droites » et des « droites ». Ben oui, il y a la droite de Didier Robert et celle de Fontaine. De même qu’il existe le centre de Tak et celui de Nassimah Dindar. Tout cela pour vous dire que ce simulacre de « rassemblement » (ils n’osent même plus employer le mot union) n’a plus rien de crédible. Il est tout simplement bancal.

Michel Fontaine et Didier Robert : “Je t’aime, moi non plus”, suite…

Parce qu’en dépit de tout ce qui a été dit et fait depuis environ 2016, depuis que Didier Robert a décidé de voler de ses propres ailes en s’émancipant des « dinosaures », des « traitres », depuis que le « rassemblement» de la droite et du centre a plombé Joseph Sinimalé à Saint-Paul en juin 2020, depuis que Didier Robert a envoyé les Bassire (Nathalie), Moutoucomorapoullé (Sylvie), Camatchy (Serge), Marouvin (Fabrice), Doulouma (Emmanuel), Moullan (Imrhane), Anda (Jean-Gaël) etc… dans les pattes respectivement des Tak, Virapoullé, Sinimalé, Fontaine… aux dernières municipales, tout en allant lui même croiser le fer avec Nassimah Dindar à Saint-Denis en juin 2020, la droite et le centre (qu’ils soient présentés sous forme de plateforme, de rassemblement ou d’union) ont complètement « explosé ».

“Ce « rassemblement des droites et des centres » claironné aujourd’hui par Michel Fontaine et André Thien-Ah-Koon, n’est en fait rien de plus d’une union molle et hypocrite, sans goût, ni odeur. Une union sans conviction, sans foi. Une union de façade, pour la forme uniquement. Une union pour faire semblant car aussi bien le clan Fontaine-Tak que celui de Didier Robert n’y croient absolument plus”.

C’est l’union qui a plombé Sinimalé en juin dernier à Saint-Paul.

Mais face à la division dure de la gauche, il fallait bien trouver une parade. Et la parade consistera à faire comme si tout allait bien. Bref, «embrassons-nous Folleville » ! Michel Fontaine et André Thien-Ah-Koon vont embrasser Didier Robert pour mieux l’étouffer.

D’ailleurs, selon nos informations, certains jeunes et moins jeunes « des droite et des centres » qui avaient été sollicités pour faire partie du « quota Fontaine ou Tak » sur cette liste de « rassemblement » ont gentiment refusé car ne souhaitant pas prendre part à « ce convoi mortuaire ».

Michel Fontaine et André Thien-Ah-Koon poussés par Nassimah Dindar et bien d’autres encore, parmi lesquels des élus de LREM, ont tant espéré que Cyrille Melchior accepte de conduire une liste dite alternative, le fameux « Plan B » qui aurait été constitué de colistiers de droite et du centre « anti-Robert », mais le président sortant du Département n’a pas voulu se jeter dans la cage aux lions, considérant sans doute que la Région, vu sa situation financière, relevait surtout du cadeau empoisonné. « Une Région hyper endettée », comme ne cesse de le répéter l’opposition selon laquelle « il n’y aurait même plus assez de sous pour financer la construction d’un lycée dans les 6 ans qui viennent ».

Cyrille Melchior donc, n’en déplaise à ses pairs, préfère se concentrer sur son canton de Saint-Paul où la bataille s’annonce malgré tout très rude pour lui, étant donné que Huguette Bello, la maire de Saint-Paul et candidate à la tête de la Région, n’est pas du genre à faire des cadeaux qui plus est à ses adversaires politiques.

Autant dire que Cyrille Melchior qui, en tant que président du Département n’a pas du tout démérité, aura fort à faire dans son canton et que la Région n’est pas du tout sa tasse de thé. Michel Fontaine et André Thien-Ah-Koon l’ont bien compris. Ils ne vont pas en mourir. Tout en soutenant officiellement Didier Robert, un peu comme la corde soutient le pendu, ils ont déjà placé quelques uns des leurs sur la liste d’Ericka Bareigts et vraisemblablement aussi sur d’autres listes.

Il est même dit qu’un « deal » aurait déjà été passé entre eux et la candidate Ericka Bareigts dans le cadre d’un partage de pouvoir, à savoir la Région au Nord et le Département au Sud. Autrement dit, la Région à l’actuelle maire de Saint-Denis – déjà vainqueur de Didier Robert aux municipales de juin 2020 – qui a promis de financer les équipements du Sud, et le Département à Serge Hoareau, le maire de la Petite-Ile et actuel président de l’Association des maires de la Réunion (AMDR). Ça me rappelle les mots prononcés par Serge Hoareau, vendredi dernier, lors du déplacement en bus d’Ericka Bareitgs dans sa commune. “Il faut un vrai projet pour La Réunion. Je pense qu’Éricka Bareigts saura être la plus à même pour y arriver“. Des paroles qui sont loin de déplaire Michel Fontaine et André Thien-Ah-Koon dont Serge Hoareau est très proche.

Serge Hoareau et Ericka Bareigts, les yeux dans les yeux… dans le bus de campagne. Deux futurs présidents ?

Entre ces deux là, le courant passe. Un courant qui va bien à la droite et au centre version Fontaine-Tak dont l’objectif, en dépit du positionnement (e façade) officiel affiché, n’a pas varié d’un iota : « sortir » Didier Robert de la Région, quand bien même il serait relaxé le 21 mai prochain par le tribunal correctionnel de Saint-Denis. En tout cas, au-delà de l’union molle de la droite, pas besoin d’avoir Sciences-Po pour comprendre, en revanche, qu’il existe de réelles passerelles entre une partie de la droite et du centre et Ericka Bareigts.

Reste à savoir maintenant comment va se comporter l’électorat réunionnais les 20 et 27 juin prochains. Bon, disons-le tout de suite, les électeurs ne vont sûrement pas se fouler dans les bureaux de vote. Déjà qu’en temps normal, ils ne se passionnent pas vraiment pour les régionales (55% de participation en 2015), pas sûr qu’ils vont se bousculer au portillon avec la Covid et ses variants. Sans compter que, depuis quelques années déjà, ces mêmes électeurs – à l’exception de la présidentielle et des municipales – ont ras-le-bol de la politique et des élus puisque, selon eux – c’est un peu le sentiment général – les élus passent mais la situation sociale et économique reste plus ou moins la même.

Et puis, il est bien beau de parier, comme le font certains, sur un duel Bareigts-Robert (ou Robert-Bareigts) au deuxième tour des régionales, mais personne ne sait ce qui va sortir des urnes au soir du 20 juin. Huguette Bello est loin d’avoir dit son dernier mot. Idem pour les autres candidats déjà déclarés officiellement comme Patrick Lebreton, le maire de Saint-Joseph. Ou encore Vanessa Miranville, maire de la Possession. N’oublions pas non plus Olivier Hoarau. Tous ces élus quadrillent le terrain, sans doute de façon moins visible que la maire de Saint-Denis, mais ils sont bel et bien présents. De jour comme de nuit. En semaine et le week-end.

« Trait d’union » ou « manger cochon » ?

Ce n’est pas Patrick Lebreton qui me contredira. Mercredi soir, il a failli rester « coincé » à Salazie, suite à un éboulis survenu en début de nuit. Il a dû continuer un bout de sa route à pied, sous la pluie, éclairé par deux « gardiens » de l’association « Momon Papa Lé Là » dont le local est situé à proximité, chemin de Salazie. Il a pu regagner le Sud sauvage. Olivier Hoarau était le week-end dernier dans l’Est, à Saint-André, précisément aux côtés des candidats « ANSAM » (son mouvement politique) pour les départementales. Il sera ce matin à Saint-Benoit chez Herwine Boyer pour une conférence de presse.

Qu’il pleuve ou qu’il vente, les élus avalent des kilomètres de bitume en ces temps de campagne électorale. A l’instar de Vanessa Miranville qui se trouvait, elle aussi, en début de semaine, dans l’Est chez des artisans. Décidément, l’Est, une micro-région très prisée en ces temps électoraux. Didier Robert a fait le déplacement, mercredi, à Sainte-Anne par temps de grosses pluies, pour assister à une conférence de presse aux côtés de Géraldine Boulevard, la candidate socialiste, adjointe de Michel Vergoz à la mairie de Sainte-Rose, qui sera la binôme d’Olivier Rivière, le maire de Saint-Philippe. Tous deux auront comme suppléants deux élus de droite, à savoir Alicia Hayano qui roule pour Patrice Selly, maire de Saint-Benoit et Patrick Dalleau qui, à chaque conseil municipal, fustige le même Selly. Vergoz (En Marche) et Robert (Objectif Réunion) qualifient cet attelage « Boulevard-Rivière-Droite » de « Trait d’Union ». D’autres diront plutôt « manger cochon ».

Sans le canton de l’Etang-Salé/Avirons/Piton-Saint-Leu, c’est assez comique aussi. Il y a environ deux mois, Jean-Claude Lacouture, maire de l’Etang-Salé et conseiller départemental sortant, se pointe dans le bureau d’Eric Férrère, nouveau maire des Avirons pour lui demander une binôme, une élue issue de la majorité municipale avironnaise. Sauf que le maire des Avirons ne voit pas du tout les choses de la même façon. Il fait alors comprendre à Lacouture que l’heure est venue de passer la main, que ce dernier est en fin de carrière et qu’il va perdre. Eric Ferrère, sans ciller, demande à Lacouture une binôme de sa majorité. Pas content, le maire de l’Etang-Salé tourne les talons et claque la porte au nez de Ferrère. Lacouture appellera alors Roseline Lucas, la cheffe de file de l’opposition aux Avirons, adversaire d’Eric Ferrère ; Laquelle Roseline Lucas était déjà en négociation avec Matthieu Hoarau, adversaire de Lacouture à l’Etang-Salé ; Lequel Matthieu Hoarau était dans le même temps en discussion avec Eric Ferrère ! On y voit un peu plus clair à présent. Il y aura bel et bien un binôme Lacouture-Lucas face au binôme Ferrère/une proche de Matthieu Hoarau. En sachant que Lacouture devrait être également soutenu par Bruno Domen pour la partie de Piton-Saint-Leu, qui a été toujours considéré comme étant un fief de Thierry Robert. Eric Ferrère qui a aussi déposé plainte auprès des gendarmes contre un internaute qui a signé sur une page Facebook quelques lignes en ciblant son emploi de la Région. Le maire des Avirons qui est par ailleurs président du Parc national des Hauts, vice-président de la Civis et qui siège dans quelques conseil d’administration, n’a pas du tout digéré cette attaque et tient à rappeler à cet internaute et à quiconque que l’emploi de conseiller technique qu’il occupe au sein de la Région n’a rien de « fictif ».

Restons à Saint-Leu. Sandrine Lambert-Mareuil, plutôt politiquement proche du député Ratenon (La France Insoumise/ Rézistans) voulait se positionner aux départementales sur le canton. Mais on lui a fait comprendre, dans son propre camp, qu’elle ne serait pas la bienvenue contre Bruno Domen, proche de Didier Robert certes, mais sans être pour autant anti-Bello aux prochaines régionales. Comprenne qui pourra ! De l’avis de son entourage saint-leusien, la jeune et ravissante Sandrine a été très déçue, presque dépitée sur le coup, de ne pas être suivie par les siens, notamment par le député Ratenon, mais en politique, il faut savoir parfois manger son chapeau et se concentrer sur l’essentiel, par exemple sa famille (son mari, ses enfants…). Sa vraie famille quoi, la seule qui compte vraiment ! Sandrine Lambert-Mareuil ne sera donc pas candidate.

Le DAF de la mairie de Sainte-Marie « blanchi » de la tête aux pieds : ce n’était qu’une banale une histoire de f…

Je vous avais plus d’une fois parlé dans les éditos du vendredi des « frasques » survenues à la mairie de Sainte-Marie, des histoires de f… entre le DAF (directeur des affaires financières) Frédéric NG et la nièce du maire propulsée au grade de DRH (Directrice des ressources humaines). Mécontente d’avoir été « larguée » par son amant qui a choisi tout compte fait de retourner vers sa femme et sa famille, la nièce du maire de Sainte-Marie avait monté, avec l’aide de deux employés municipaux une certaine V.F. et un certain D.B, et sans compter le soutien du maire et du DGS S.S. tout un stratagème pour se venger de son amant Frédéric NG.

Dépôt de plainte le 2 septembre 2020 au commissariat de police de Saint-Denis pour « violences conjugales ». En octobre 2020, le maire de Sainte-Marie demande une sanction disciplinaire du 3e groupe (exclusion temporaire d’une année sans traitement) contre l’amant de sa nièce. Le 1er février 2021, Frédéric NG est entendu à la brigade de gendarmerie de Sainte-Anne sous le régime de la garde à vue par une militaire spécialiste des questions relatives aux « violences conjugales ». L’audition dure seulement deux petites heures et le DAF repart chez lui sur ordre de la vice-procureure de Saint-Denis. Le 2 février, au tour de la nièce du maire et de l’employée V.F. d’être entendues par les gendarmes.

Le 3 mars, l’amant porte plainte contre son ex maîtresse. Cette dernière est en pétard. Son tonton décide alors de demander au Centre de Gestion (CDG) de réunir une commission de discipline pour régler son compte au directeur financier. Laurent Denage, ex du CDG, nommé entretemps DGA aux finances à Sainte-Marie et Me Laurent Benoiton représentent la mairie de Sainte-Marie.

Le 20 avril dernier, la commission de discipline s’est réunie à 10 heures à la mairie de Saint-Louis sous la présidence de Frédéric Sauvageot, Premier conseiller du Tribunal Administratif. Présents au sein de la commission, des représentants des collectivités et établissements publics (Etang-Salé, Sainte-Marie, CCAS de Saint-Louis, Saint-Leu et Petite-Ile), sans oublier des représentants syndicaux (CGTR et FO).

L’employée municipale de Sainte-Marie, celle qui avait fait un vrai-faux témoignage écrit en faveur de son amie, la nièce du maire, redira devant la commission qu’elle a bien entendu des bruits (« des violences ») et des cris derrière la porte du bureau de la nièce du maire. Mais devant les membres de la commission restés bouche bée, le DAF a expliqué qu’il s’agissait, non pas de cris de douleurs mais je cite « des bruits de gémissement d’une baise » (sic !).

C’était ainsi depuis 2013 entre les deux amants respectivement mariés par ailleurs. Il est expliqué que plus « c’était interdit, plus c’était pimenté et torride » et que l’un des deux amants (je ne vous dirai pas lequel) aimait quand « c’était violent ». d’où les bleus relevés sur le corps d’un des deux, qui n’avaient ainsi rien à voir avec des coups. C’est avec ces « preuves » que la nièce du maire avait porté plainte contre l’amant. Il est expliqué que la passion était tellement forte et puissante qu’ils leur arrivait d’assouvir leur envie souvent dans le bureau de la DRH (sa secrétaire entendait tout), parfois dans celui du DAF, mais également dans leur voiture respective sur le parking de la mairie ou dans la maison de la nièce du maire à la Bretagne… Donc, rien à voir avec tout ce qui a été mentionné par la nièce du maire dans sa plainte, ni avec les témoignages écrits des deux employés de mairie pour « faire tomber » le DAF avec la complicité du tonton-maire.

Assisté de Me Fabrice Saubert, Frédéric NG s’est défendu face au conseil de discipline. Il a été complètement « blanchi ». « En l’état des informations portées à sa connaissance, le conseil considère qu’il n’y a pas lieu de rechercher la responsabilité disciplinaire au titre des faits qui sont reprochés » à Frédéric NG, a conclu le président Frédéric Sauvageot. Ce n’était ni plus, ni moins qu’une banale histoire de f… pour laquelle les contribuables de Sainte-Marie auront tout de même déboursé un peu moins de 5 000 euros en frais d’avocat (j’ai les deux factures sous les yeux). La justice a conseillé Frédéric NG d’éviter “pour son bien-être personnel et familial” de remettre les pieds à Sainte-Marie et d’essayer de trouver un autre job ailleurs. Il faut dire qu’en dépit de ses “coups de chaleur”, le fonctionnaire est réputé pour son savoir-faire en matière de finances. Ce sera tout pour aujourd’hui.

Ah, j’allais oublier. J’ai reçu hier, par la Poste, une enveloppe avec deux timbres svp, dans laquelle j’ai trouvé un courrier anonyme émanant d’une grande collectivité, comportant 4 feuillets dont le CV d’une jeune demoiselle qui avait postulé auprès de ladite collectivité ou plutôt une de ses antennes en 2015. Sur l’un des feuillets, il est écrit : « Yves. Son embauche n’a pas été possible. Ta femme est-elle au courant de ton escapade ». Le courrier n’est pas signé. Celui (ou celle) qui me l’a envoyé doit être aussi courageux qu’un âne qui recule. Si je peux le (ou la) rassurer : oui, ma femme est au courant de toutes mes « escapades ». Encore faut-il savoir la définition que cette personne anonyme donne au mot « escapade » ! Désolé, mais après les procès, puis une page entière dans un journal subventionné et maintenant un courrier anonyme, faudra trouver une autre forme d’intimidation parce que, comme l’aurait si bien dit le regretté Jacques Chirac, « ça m’en touche une sans faire bouger l’autre ! ».

Bonne semaine à vous, en espérant, et là je parle Covid (beaucoup plus sérieux), que le préfet ne se transformera pas en « supérieur hiérarchique » (ça vous rappelle quelqu’un ?) du Président de la République et s’alignera sur ce dernier concernant la gestion de la crise sanitaire. Emmanuel Macron a en effet annoncé, hier jeudi, dans une interview exclusive au journal « Le Midi Libre » que le gouvernement prévoit à compter du 3 mai la fin des attestations et des restrictions de déplacement ; Un décalage du couvre-feu à 21 heures (au lieu de 19 heures actuellement en métropole) et une réouverture progressive des terrasses le 19 mai ; Un décalage du couvre-feu à 23 heures à compter du 9 juin et, sans doute, la fin du couvre-feu et de certaines autres restrictions à partir du 30 juin. Faut-il rappeler que chez nous, à la Réunion, depuis quelques semaines, le couvre-feu est fixé à 18 heures !

Y.M.

([email protected])

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

31 Commentaires

  1. Ah ah ah ! Mr Montrouge, ou la rien compris ! Le courrier anonyme de la Région que ou la reçu d’une grande collectivité c’était pour l’autre Yves, celui qui est président du COS de cette même grande collectivité…

    • On ne veut plus de ces élus qui nous donnent pas droit aux confinement…
      Sanction dans les urnes
      Appel à tous les citoyens….

  2. Les éditos perdent malheureusement en qualité tous les vendredis YMR flingue Didier Robert, on parle de Ste Marie, de la région, st louis, mais jamais de STDENIS et de l’installation des annette à la tête de la mairie et de la cinor, des communistes à ste suzanne avec les leperlier et consorts
    qui harcèle le personnel alé travay in pé yves arét aspér kui .
    komm di la pub rod zafér yves koté st beoit néna, koté st paul néna, koté st pierre néna touletan kary kanard met in ti pintade dann marmite la.

  3. Entièrement d’accord avec le commentaire de ladilafé. Ça fait plusieurs semaines que mon entourage et moi-même en parlons, cet édito n’est plus intéressant. Lorsque vous avez commencé, nous le lisions tous avec empressement le vendredi matin.
    Maintenant, c’est juste devenu un lieu commun de règlements de compte personnels, un ramassis de commérages, de “j’ai pas peur” “tout ce qui me tue pas etc”. On s’en fout au fait de vos états d’âme. C’est toujours les mêmes qui sont affichés et pour les autres rien du tout, bien que les affaires s’entassent. Blasant.

  4. Je rejoins l ensemble des commentaires plus haut.
    Au départ l Edito se demarquait des autres, aujourd’hui sa va plutôt dans les commerages qu autres choses.
    Et pourtant je reste un inconditonnel fan du vendredi matin, mais force est de constaté que la ligne de l Edito bouge plus dans un sens que dans un autre.

  5. Ça baise aussi dans une grande collectivité yves! I mette calendrier sur la fenêtre! Au fait des informations monsieur yves sur monsieur Serge clain ( cabinet de robert durant une mandature et demie) dont l’épouse a eu son salaire doubler et prise dans l’affaire des musées régionaux ?

  6. Monsieur montrouge comme nos politiciens pays politiciens gros doigt, mais excellent dans la démagogie
    Mi pense que oule pu digne d un journaliste intégré et objectif
    Mi comprend à ou, ou assure out vieux jours, un ptit place bien payé à la Région Huguette ou Erika vas pense à ou

  7. Oui Didier Robert est un truand doublé d’un escroc dans la mesure où il a licencié des pères et des mères de famille pour s’octroyer un gros salaire avec rappel de plus de 110000 euros placé sur un compte séquestre qui n’existe pas . Il a dit qu’il faut éliminer les vieux dinosaures que sont TAK et Fontaine parce que ce sont traites qu’il ne faut plus nourrir tout en déchirant sa carte de l’UMP devenu LR parce qu’il n’a rien à foutre de Fontaine. Dans quelques jours la sentence tombera sur les délits qu’il a commis à la Région et sur cette condamnation les jours de Didix seront comptés.

    • Malédiction ça s’appelle sur lui et son fem’ ! Pokor fini ce n’est que le début , karma i vien pou lu – my la fé mal lo coeur do moun, bondié i sa fé pleure les 2 pires que ça

  8. Si la Réunion, enfin ceux qui participent en général aux différents scrutins, trouvent que ce président sortant (région) mérite un 3ème mandat consécutif, il sera réélu. Et, au contraire, si une majorité d’électeurs a le sentiment qu’il n’a pas fait avancer la Réunion (au regard du champ de compétences octroyées par le législateur), il sera tout naturellement congédié.
    Cette élection va sans doute être comme un référendum : Voulez-vous (oui ou non) offrir encore 6 années au couple Robert (et amis) à la pyramide et dans leur logement de fonction à 2 300 € à la montagne, etc. ?
    André et Michel ne pèsent que deux voix dans les urnes.

    • Tout à fais d’accord. André et Michel C’est 2 voix et ceux qui vote parce que leur maire leur à dit de le faire sachez qu’on est encore libre de choisir sans être influencer par qui que ce soit. Et généralement c’est plus leur intérêt que celui de la population qui leur pousse à nous convaincre de leur suivre.

  9. Lassants ces éditos Pro Bareight, aucune discrétion, on dirait un porte parole de la team Annette…. Bref, aucune objectivité, même pas un semblant de neutralité, la déontologie est mouru. RIP.

  10. Il faut voter Musclor, lui seul propose de faire revenir Zourite, et finir ce maudit chantier comme il se devait, en tout viaduc, n’en déplaise aux voraces Mimor Poumwin.
    Allé fé brad’fer ek lu, va war kisa y komand !

  11. Si nana enkor zef comme ou i fo defende éclore.
    Ou passe out temps rien okip lo ki
    Toutes lo bande de gratel réuni si freedon , thierry ymr , la réunion lé en l’air avec zaffair pareil.

  12. Yves, je crois que le prénom de Denage, c’est Gérald, pas Laurent.
    Gérald Denage.
    J’ai encore les attestations de présence du CDG signée de sa main.

  13. On a vu au 2ieme tour des municipales il y a quelques mois tous les candidats soutenus par Fontaine , Robert , Tak , LR , LAREM ont été pendus hauts et courts . Ils comptent sur leurs réserves électorales d’employés pistonnés . Tak et Fontaine de même , encore que Fontaine est capable de demander à ses employés pistonnés de se partager sur 2 ou 3 listes . DR fera ses comptes et réglera ses comptes ensuite . Hors de leurs communes , Tak et FONTAINE n’ont rien à foutre des électeurs et des contribuables . Fontaine les a même traités d’étrangers lors de la manifestation contre l’abattage des arbres.. fontaine déclare qu’il n’y a plus d’idéologie , plus de gauche , plus de droite il est capable de tous les coups bas et DR avait vu juste dans son analyse en disant qu’il passe toute sa vie à trahir . Les derniers électeurs sont devant un choix cornélien . Comment choisir dans ce tas de bons baiseurs de paquets de fonds publics le moins mauvais pour gérer la Région ? Un tel degré de médiocrité ne donne vraiment pas envie d’aller voter .

    • Je suis d’accord avec votre analyse (et ressenti).
      Parfois, je me dis que les animaux sont plus intelligents que nous (les humains), exemple les oies qui migrent : elles font un relais pour la pointe du V, et ce sont toujours les plus en forme qui passent devant ! Les chauves-souris aussi, elles partagent la nourriture…

  14. Ceux qui en on marre du virus robert et de ses variant(thien ha koon, fontaine ect..) sachez que des vaccin existe(miranville, musclor, hoareau ect..) on ne connais pas encore leur taux de fiabilité en 10% et 90% je suppose mais Vaux mieux ça que 0% et la mort assuré.

  15. La jeune et ravissante Sandrine c’est bien un commentaire de mec ça! Qu’est ce que le beauté vient faire dans une candidature politique? C’est consternant, comme lors de cet accident de la route aux 3 mares, une jeune femme est heurtée par une voiture sur le passage piéton et réflexion du public:
    Oté, dommage, elle était jolie. Si t’es considéré comme moche tu peux crever

Répondre à Clifosat Annuler la réponse

Your email address will not be published.

Article précédent

« Didier Robert, un homme probe, humble, humaniste, pas du tout matérialiste, qui a commis des erreurs mais pas de délits »

Article suivant

Régionales et départementales : « que celui qui n’a jamais fait une connerie, lève le doigt ! », dixit Tak

Free Dom