Les espaces naturels de la Réunion s’exposent à l’Aéroport Roland Garros

2 min de lecture

Intitulée « Uniques par Nature met les espaces naturels protégés de La Réunion » en scène sur une grande fresque photographique à l’aéroport de La Réunion Roland Garros jusqu’au 31 mars.

Réalisée pour la première fois conjointement par les gestionnaires du Parc national de La Réunion, de la Réserve Naturelle Marine de La Réunion et de la Réserve Naturelle Nationale Etang de Saint-Paul, cette exposition de photographies nourrit plusieurs objectifs :

1. Expliquer que La Réunion renferme en son sein trois aires protégées complémentaires œuvrant de concert pour préserver l’exceptionnelle biodiversité de l’île encore fragilisée (photo aérienne) ;
2. Montrer que ces territoires abritent une biodiversité faunistique et floristique endémique unique (petits encarts en dessous des photos) ;
3. Apporter un dernier message fort : en plus d’abriter cette biodiversité et ces paysages exceptionnels, ces sites protégés permettent la pratique de nombreux métiers, de nombreuses activités de découverte et de loisir, l’homme n’étant pas exclu de ces écosystèmes mais y faisant partie intégrante (trois grandes photos).

Cette exposition peut être poursuivie virtuellement grâce à la création de QR Codes amenant à des « fiches espèce » sur les sites internet des différentes aires protégées. Le public peut ainsi découvrir le patrimoine naturel de l’île directement sur son smartphone.

En accueillant l’ exposition « Uniques par Nature », l’aéroport de La Réunion Roland Garros souhaite affirmer son ancrage au territoire et son engagement à en préserver la biodiversitédans son environnement. Cette fresque significative de la diversité et de la beauté des paysages naturels de notre île marque le début d’un aurevoir immersif sur le parcours du passager au départ et commence à raconter l’histoire du voyage « Île était une fois …La Réunion… ».

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Luc Besson : les poursuites pour viols abandonnées

Article suivant

ONF : fermeture partielle du parking du Col des bœufs

Free Dom