Les Etats-Unis retirent 1000 soldats supplémentaires du nord de la Syrie

dans Actualité Internationale

Mark Esper, chef du Pentagone a confirmé la décision de Donald Trump de retirer mille soldats supplémentaires du nord de la Syrie en raison du lancement par Ankara de l’opération Source de paix, déclaration faite dans un interview diffusée par la chaîne de télévision CBS.

«Nous risquons de rester coincés entre deux armées hostiles qui mènent une offensive» et ce serait une situation dans laquelle les militaires américains ne doivent pas se retrouver, a indiqué M.Esper.

Selon lui, les États-Unis ont récemment appris que la Turquie aurait l’intention d’élargir davantage son offensive au sud et à l’ouest par rapport au plan initial.

Poster un Commentaire

avatar