Les femmes enceintes pourront se garer sur les places réservées aux handicapés

1 min de lecture
4

Une projet de loi veut autoriser les femmes enceintes à bénéficier de la carte de stationnement mobilité inclusion (CMI), dans leurs trois derniers mois de leur grossesse.

« Les futures mamans ont de plus en plus de difficultés pour se garer et accéder au centre-ville. » Dans une proposition de loi déposée mardi 9 mars, la députée LR de Corrèze, Frédérique Meunier, affiche sa volonté d’autoriser les femmes enceintes à se garer sur les places réservées aux handicapés.

« Pour pouvoir stationner sur ces places réservées, les femmes enceintes doivent se rendre en préfecture pour se faire remettre, après une déclaration sur l’honneur et un certificat médical, un macaron avec une date limite d’utilisation », précise la proposition, qui «n’exonérera pas les futures mamans de payer leur stationnement ».

4 Commentaires

  1. N’importe quoi, la grossesse est un état transitoire, consenti et désiré (la plus part du temps), un handicap n’est ni transitoire, ni désiré
    Donc faut arrêter les conneries, la femme enceinte qui ne se sent pas de se garer loin : reste chez toi!!!!

    • Je suis entièrement d accord avec vous ! Etre enceinte n est pas une.maladie …difficile peut-être pour certaines. Mais de la à voter une loi pour que les femmes enceintes puissent se garer sur les places handicapées c c’est une abération. Les rageuses ne vont pas êtres contentes mais c comme ça du grand n importe quoi

  2. Titi Certes la grossesse est transitoire, consentie et désirée, cependant pendant celle-ci il n’en demeure pas moins que la femme se retrouve avec 20 kg en plus à gérer, voit son corps se fragiliser, est peut être issue d’un parcours médical du combattant, connaît peut être des maladies bien handicapantes que sont l’endométriose par exemple rendant sa grossesse fragile, n’a peut être pas de compagnon, ou si elle en a un ce dernier ne s’investit pas de sorte que ses courses elle devra les porter seules jusqu’à sa voiture… Comment vous issu vous même d’une femme vous autant porté vous osez manqué autant déc compassion et comparer l’incomparable ? Une femme enceinte est une femme qui n’est plus dans son état normal, elle a donc droit à une place de parking réservée aux handicapés. C’est vous qui devriez rester chez vous !

  3. Té, Faut le bosse lé dans le dos pou être handicapé, non ? Lol ! Et au faîte, est ce que y sa va contrôler toute bane madame lé en cloque ? na beaucoup lé vicieuse. Juste pou gaigne un place y risquab mette un coussin sous zot vente. Na un tas y fais ça pou gaigne un place assise dane métro !

Répondre à Tinaou Annuler la réponse

Your email address will not be published.

Article précédent

Covid-19: l’Italie se reconfine dès lundi

Article suivant

Covid-19 : Métropole, 25 229 cas et 228 morts en 24 heures

Free Dom