« Les finances sont saines à Bras-Panon »

7 min de lecture
3

C’est ce qu’a expliqué François Pereira, adjoint délégué aux Finances, aux élus de l’opposition, avant de mettre au vote le compte administratif 2019 de la commune de Bras-Panon dont le conseil municipal s’est réuni, ce soir.

Une séance qui s’est déroulée dans une ambiance bon enfant, en dépit de quelques brefs échanges à fleurets mouchetés entre le 1er adjoint Gilles Jeanson et l’opposant Jeannick Atchapa, qui a toutefois gardé le sourire.

Juste avant le début du conseil municipal, Karine Lebon-Thirion, responsable du CCAS, a présenté un projet social dans le cadre des « rencontres territoriales collaboratives » sur lequel nous reviendrons ultérieurement.

Le maire a ensuite salué l’arrivée au conseil municipal de Jacqueline Latchane (épouse De Fondaumière), une militante associative qui mène de nombreuses actions de bénévolat notamment à la Banque alimentaire. Elle est la nouvelle conseillère municipale.

Jacqueline Latchane ép. De Fondaumière

Revenons donc au compte administratif 2019 qui est en quelque sorte une photographie budgétaire de la commune grâce à laquelle les élus peuvent voir ce qui a été réalisé et ce qui reste à réaliser sur le territoire communal. Un compte administratif excédentaire : 5,2 millions d’euros en Fonctionnement et 2,9 M€ en Investissement (avec le solde des restes à réaliser). Le taux d’épargne est de 11,7%.

De gauche à droite : Jeannick Atchapa, Hugues Marie-Louise…

Prenant la parole, Jeannick Atchapa, élu de l’opposition, et candidat aux prochaines municipales, a estimé que « le compte administratif a été bâclé » et qu’il était « difficile d’avoir un débat faute d’informations et de plus de transparence ». Selon lui, « avant, c’était beaucoup plus détaillé, il y avait une dizaine de pages d’explications contre deux seulement aujourd’hui ». Jeannick Atchapa a fait remarquer « une augmentation de 16% des dépenses de fonctionnement contre une hausse de recettes de 2% … Quelles en sont les raisons ? C’est le grand mystère », a-t-il ironisé, avant de conclure « l’ambition a laissé la place à la résignation ». Un rapide et stérile débat a été engagé entre lui et le 1er adjoint.

Comme le veut le règlement lorsqu’il s’agit de l’examen du compte administratif, le maire Daniel Gonthier a quitté la salle.

« Les banques nous courent après… »

Steven Bamba, DGS (Directeur général des services) à la mairie, a apporté les réponses aux « inquiétudes » et interrogations de Jeannick Atchapa. « Les explications fournies correspondent à ce qu’impose le règlement. Mais si vous en souhaitez davantage, vous pouvez vous rapprocher de la Direction des finances pour l’ensemble des budgets de la commune. Concernant la hausse de 16% en Fonctionnement, cela correspondant aux dépenses de 1,4 millions d’euros de la foire agricole. Nous avons eu également les mesures sociales relatives au plan de titularisation, à la revalorisation des tickets de restaurant et aux primes annuelles ».

Steven Bamba (au centre, avec la cravate), DGS à la mairie de Bras-Panon

Et Steven Bamba d’expliquer par ailleurs que « 2018 a été une année de préparation, une année d’études pour la Zac Carreau Jardin 2, le Parc d’exposition…. On n’a pas à rougir sur le montant des investissements qui est de 9 millions d’euros sur un budget de 26 M€. Cela s’est fait sans trop recourir à l’emprunt ».

L’autre opposant, Hugues Marie-Louise, est également intervenu pour, dans un premier temps, salué « le courage d’Anna Blard » une élue de la majorité municipale qui a décidé de prendre récemment ses distances avec le maire. Le conseiller municipal de l’opposition a ensuite relevé « une baisse de l’épargne et une hausse de la dette ».

Réponses du DGS : « L’épargne baisse parce que nous l’avons utilisée et c’est parce que nous l’avons utilisée que nous n’avons pas recouru à l’emprunt. Quant au taux d’endettement, il reste dans les ratios tolérés. La preuve, les banques courent après nous pour nous faire emprunter », a encore précisé Steven Bamba.

Avant de passer au vote le compte administratif, François Pereira a pris soin de rappeler que « les finances sont saines à Bras-Panon ». Le compte administratif 2019 aussi bien pour le budget principal que pour le Spanc en passant par l’assainissement collectif et l’eau a été adopté à l’unanimité moins trois abstentions (les 3 élus de l’opposition). Le DGS, répondant à une question de Jeannick Atchapa, a indiqué que « la qualité de l’eau était excellente, parmi la meilleure de toute l’île  et que la station de potabilisation de l’eau sera inaugurée d’ici à octobre prochain ».

Le maire a ensuite repris sa place. De nombreux autres dossiers ont été examinés puis votés.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.



3 Commentaires



Free Dom
WordPress Video Lightbox