« Les forces de gauche, de progrès » avec Huguette Bello aux régionales

7 min de lecture
26

Il y a eu d’abord un communiqué de presse, mardi soir pour annoncer publiquement le soutien des « responsables socialistes » à la tête de liste Huguette Bello. Un communiqué signé de Wilfrid Bertile, ancien député-maire socialiste, Saint-Philippe, Philippe Le Constant, conseiller départemental et municipal socialiste à Saint-Benoît, Jean-Luc Saint-Lambert, ancien maire et conseiller municipal socialiste à Plaine des Palmistes, Céline Sitouze, conseillère municipale à Sainte-Marie et conseillère communautaire à la CINOR et Dominique Virassamy-Macé de « Pour un nouveau Cap (PNC) à Saint-Pierre. Suite au communiqué, c’est Huguette Bello en personne qui s’est déplacée dans l’Est, hier, mercredi 12 mai 2021, pour tenir une conférence de presse. C’était hier après-midi, à Bras-Fusil (Saint-Benoit), à 14 heures. Comme vous vous le voir sur la photo ci-dessous, la présidente de PLR (Pour La Réunion), maire de Saint-Paul et conseillère régionale de l’opposition était entourée de Jean-Luc Saint-Lambert (secrétaire de section du PS à la Plaine-des-Palmistes), de Wilfrid Bertile (Saint-Philippe), de Joé Bédier (maire de Saint-André), de Jean-Hugues Ratenon (député de  La France Insoumise) et de Philippe Le Constant (secrétaire de la section PS de Saint-Benoit)

Comme précisé dans le communiqué de presse de la veille, les différents interlocuteurs ont rappelé pourquoi ils ont décidé de soutenir Huguette Bello :

« Dans la fidélité à nos valeurs et à notre sensibilité de socialistes, nous appelons les Réunionnaises et les Réunionnais à se rassembler autour de la candidature de Mme Huguette Bello à la présidence de la Région.

Sa démarche et son projet nous semblent le mieux convenir à ce qu’il faut pour la Réunion. Mme BELLO n’a jamais varié dans ses convictions et ses valeurs. Elle a mené bien des combats pour les femmes et les plus démunis. Elle a l’expérience requise pour diriger une grande collectivité.

Son projet témoigne d’une vision de l’avenir (“Une Réunion réunionnaise dans le cadre de la France et de l’Europe”) et trace les grandes lignes d’un programme de véritable changement : reconnaitre La Réunion en tant que telle, promouvoir une économie plus productive, une Réunion solidaire, durable, ouverte au monde ; une nouvelle gouvernance pour une plus grande efficacité des politiques publiques ; remettre la justice, l’équité, l’intégrité, l’intérêt général au cœur de l’action publique…

Wilfrid Bertile : « Michel Vergoz est arrivé au PS jeune giscardien, il est reparti du PS vieux macroniste »

C’est pourquoi nous appelons les Réunionnaises et les Réunionnais à se mobiliser les 20 et 27 juin “pour donner à la Réunion sa chance et aux Réunionnais une espérance”.

Cette conférence de presse de mercredi, à Saint-Benoit, a été l’occasion pour Huguette Bello de dresser un bilan négatif de la majorité régionale de ces dix dernières années par rapport à la micro-région Est, « une terre pourtant dynamique, chaleureuse, authentique ». La candidate aux régionales a déclaré : « il faut repenser le modèle économique et l’offre concernant cette micro-région qui a été abandonnée par la Région; Une majorité régionale qui n’a pas eu d’ambition pour la jeunesse de l’Est, qui n’a mis aucun moyen pour son développement numérique ». Huguette Bello veut faire de l’Est « une terre d’innovation en structurant la filière numérique ». Elle a donné quelques grandes lignes de son programme pour la micro-région Est mais sans entrer dans les détails pour l’instant. Un programme qui va notamment s’articuler autour de la problématique du transport, du déplacement afin de mettre fin aux embouteillages grâce à la réalisation d’un réseau ferré; Un programme qui prendra également en compte le développement et la valorisation des sites touristiques « somptueux » des communes de l’Est… Nous aurons l’occasion de revenir sur son programme durant la campagne électorale des régionales.

Tous les élus présents autour d’Huguette Bello ont chacun, à tour de rôle, expliquer leur choix en faveur de la présidente de PLR. « Nous n’avons pas besoin de rait d’union. Nous sommes heureux d’être à côté d’Huguette Bello car nous représentons les forces de gauche, les forces de progrès » ont-ils dit en résumé. « Trait d’union », le nouveau mot d’ordre de Michel Vergoz, qui a décidé de rejoindre Didier Robert. Ce qui a fait dire à Wilfrid Bertile : « Michel Vergoz, je l’ai connu en 1981 quand j’étais député. Il était à l’époque responsable des jeunes giscardiens. Ce qui m’amène à dire qu’il est arrivé au PS jeune giscardien, qu’il est reparti du PS vieux macroniste »… La suite de cette conférence de presse dans l’édito de demain.

 

 

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

26 Commentaires

  1. Dans le lot il apparaît bien que c est Huguette Bello qui soit la plus intègre et la plus expérimentée. Surtout on attend le tram train que Didier Robert a refusé de faire pour le malheur des automobilistes.

    • Vous pouvez dire du bien de votre candidate, mais vous aurez une grandeur d’esprit si vous pouvez éviter de dire des erreurs des autres et cracher votre venin.
      Commenter c’est donner du sens à votre pensée et ce n’est pas systématiquement aller dans le dénigrement.
      Merci de votre compréhension.

  2. La candidate idéale c’est Huguette bello, elle a beaucoup d’expérience , ça main lé pa gommer confiture, tout band boug la main lé gommer confiture, coment ou fé confiance.

  3. Oui, bon, ce sont surtout des alimentaires politiques.
    Leur choix n’engage qu’eux.
    Leconstant ne réprésente personne, même à St Benoit, il est en échec. Si Annette l’avait pas mis à la tête de la fédération à une certaine époque, sa carrière politique serait fini depuis longtemps. Maintenant, il essaye de manger là où le buffet est encore chaud.
    Bertil a viré sa cuti depuis 2017 avec le PLR donc parler de « responsable socialiste »… Il est responsable de rien, et n’est plus socialiste. Ca fait beaucoup en un titre.
    Saint Lambert, la population palmiplainoise l’a mis en retraite anticipée depuis un moment.
    En fait, le titre de cet article aurait du être : « Des has been appellent à voter HB ».
    Ca aurait été + légitime. Et ce genre de soutien n’aide pas la candidate Bello qui s’entoure de personne dont PERSONNE NE VEUT.

  4. Toutes ces têtes qui la soutienne , ils n’ont même pas de respect alors que cette candidate à trahi grand moune Paul. Elle ne sera pas élue .

  5. « Responsables socialistes », c’est un grand mot. Aucune de ces « personnalité(e)s »
    n’a fait grand chose pour la Réunion. Qu’il s’agisse de Bertille, de Le Constant, ou
    de Sitouze (la girouette de Ste Marie). PLACE AUX JEUNES !

  6. BERTILE pourrait parler un peu de lui: il est arrivé au PS jeune opportuniste et terminé vieux communiste. Quand je vois BELLO trainer ces vieilles charrues BERTILE, LECONSTANT, SAINTLAMBERT qui sont complètement déconnectés de la réalité réunionnaise. Ils veulent prendre l’hôtel de Région pour une maison de retraite surtout quand on connait que plus de 60% de la population réunionnaise a moins de 40 ans

  7. Le Tram Train était un bon projet pour la Réunion. Huguette Bello a raison de reprendre ce dossier. Les 2000 bus sont une aberration écologique.

  8. Jean Luc Saint Lambert il y a votre camarade de Saint benoit il serait bon pour vous deux , de partir en cueillette de goyaviers , et de faire de la confiture de la gelé!

  9. La gauche se déchire pour le pouvoir, quoi qu’il en coûte … quel projet? Quelle vision ? Rien si ce n’est « laissez-moi la place, celui qui est là est nul, je ferai mieux! » toutes ces personnes sont en poste depuis des décennies et n’ont rien fait si ce n’est critiquer et vivre aux crochets des reunionnais!! 40 ans à défendre soit disant les femmes mais pour quels résultats Mme Bello? A part des videos larmoyantes dans votre bureau de l’assemblée et de jolies photos avec coupe de champagne dans les salons d’air austral, quel insoumis êtes-vous M. Ratenon? Et ça cause, ça donne des leçons mais derrière ça profite… menteur, assistés, nous sommes vos employeurs et vous ne faites rien

  10. Que des rescapés qui la soutiennent, elle a de la chance ! Ils sont déjà dans un placard porte ouverte et bientôt seront enterré à jamais

  11. Madame Bello porte depuis longtemps des valeurs qui nous rassemble. Mais pour cette fois ses alliances vont lui faire défaut. S’allier à Bédier est une erreur. Ce monsieur n’a pas su fédérer dans sa propres équipes. Le bruit court qu’un de ses conseillers Mickael SP, a été écarté au profit d’une conseillère Stéphanie P T, mégère, qui n’a d’intérêt que sa personne. Dommage,

    • Ou ce mr n était pas content de sa place…
      A un moment il faut savoir soit on oeuvre pour la population soit on oeuvre pour sa pomme…
      En tout cas moi habitante de saint andré je dis a mr bedier et ma polution visuelle lui dise merci

  12. Les forces de gauche sont vieillissantes !!! Il est temps de laisser la place à des équipes plus dynamiques.
    À st André il n’y a rien c’est une ville fantôme !!!!!

  13. Je confirme une opportuniste qui ne fou rien !
    Où est la culture à st André ? Aucun projet !
    La course aux indemnités est déclarée… mais dommage pour eux Mme bello ne passera pas la ligne d’arrivée…

  14. Ces vieux socialistes (que de nom) ne représentent qu’eux mêmes et encore ! Des vieux chevaux de retour qui essayent d’exister au nom d’une gloire passée, devenus des alimentaires de la politique, des parasites qui collent à nos impôts comme le sparadrap du capitaine Haddock.
    Pour ces forces de gauche, combien de divisions sur le terrain ?
    Bédier, maire difficilement élu et qui voit sa majorité s’effriter en un an à peine.
    Ratenon, l’erreur de casting, qui sent le sapin pour sa députation et qui essaye à tout prix de se placer.
    Saint Lambert qui compte vainement sur les quelques palmiplainois égarés lors des Municipales.
    W. Bertile… qui le connaît encore ? Jaillit du placard en gesticulant sur le renouveau socialiste. Mdr.
    Leconstant, le loser par excellence, genre sangsue, qui a même oublié son idéologie socialiste pour s’allier à n’importe quel diable car refoulé de partout.
    Et Mme Bello qui tout d’un coup réalise qu’il faut quelques personnes dans l’Est pour combler le vide…
    « cent kilos » n’était pas disponible pour rallier la liste ?

  15. Elle croit que saint André c’est son plus gros soutien eh ben si elle savait à quel point les saint andreens l’es amère en ce moment. Un maire inexistant et incompétent. Que des injustices à commencer dans son propre équipe.
    Nous sanctionnera Bedier au travers de Bello.

  16. Leconstant, Bertile, Saint-Lambert donnent des leçons de morales à Vergoz mais aujourd’hui ils ne soutiennent pas la représentante du PS Mme Bareights ! Ils ont commencé jeunes socialistes et finissent vieux trotskistes !

Répondre à Retraite Annuler la réponse

Your email address will not be published.

Article précédent

Régionales : Patrick Lebreton dévoile sa liste « La Réunion des territoires »

Article suivant

Jean-Yves Dalleau, ancien vice-président du conseil régional, décédé à l’âge de 73 ans : les réactions se multiplient

Free Dom