///

Les grands projets d’Huguette Bello, présidente de Région, pour la Réunion d’ici à 2028 (VIDÉOS)

9 min de lecture
5

Gratuité des livres scolaires, gratuité des cars jaunes, construction de quatre nouveaux lycées, repas à 1 euro dans les cantines scolaires, accompagnement des entreprises, aides à la construction de plus de logements sociaux et intermédiaires… En attendant les résultats de l’audit financier et de l’audit organisationnel, Huguette Bello, entourée de Patrick Lebreton et d’Ericka Bareitgs ainsi que des autres conseillers régionaux de la majorité, a présenté, ce matin, au Domaine de MOCA, les grandes orientations de la Région pour la mandature 2021-2028. Des projets qui se déclineront en trois grands axes : « le développement humain et solidaire », « le développement économique et l’ouverture de nouveaux horizons » et, enfin, « le développement durable et la transition écologique ».

Elue à la tête de la Région depuis juin 2021, Huguette Bello a expliqué que dès les premiers jours, les premières semaines, il a fallu d’abord « mener un travail de fond tant au niveau des finances que des ressources humaines ». Sept mois après, Huguette Bello tient toujours à préciser que « la situation héritée de l’ancienne majorité qui était restée dix années au pouvoir de la pyramide révèle une gestion calamiteuse des deniers publics et une politique de recrutement de grande ampleur dont les conséquences pèsent lourdement sur l’organisation administrative et sur les marges de manœuvres de la collectivité ». Mais malgré tout, la nouvelle présidente promet, comme elle l’a fait durant la campagne électorale, de « remettre la Région sur les rails » car, insiste-t-elle, « l’heure est à la concrétisation d’un projet commun porteur de progrès pour les Réunionnais. Les orientations de la mandature marquent une profonde rupture avec les pratiques et la gouvernance passées ». La nouvelle équipe se fixe comme responsabilité de « tracer un nouveau cap », de « donner une nouvelle impulsion à l’action publique » et de « bâtir un nouveau modèle de développement plus solidaire, plus harmonieux et plus écologique ».

Nouvelle méthode, nouveau projet qui s’articule ainsi pour la nouvelle équipe autour du triptyque suivant, à savoir « l’humain, l’économie et le territoire ». La majorité régionale se donne pour objectif de répondre aux urgences économiques en partenariat avec l’Etat et les autres collectivités tout en préparant la Réunion du million d’habitants « en toute transparence ».

L’axe 1 de ce projet de mandature a été développé par la présidente elle même. Il s’agit du « développement humain et solidaire » qui passe « une politique éducative ambitieuse ». La Région d’Huguette Bello s’attèlera à la construction d’un lycée de la mer au Port, d’un lycée à Cilaos ainsi que d’un lycée des métiers du tourisme et d’un lycée des métiers forestiers. Les communes qui devraient accueillir ces deux établissements n’ont pas encore été choisies.

Développement du soutien scolaire, soutien à l’éducation populaire réunionnaise, élaboration d’un schéma régional des formations technologiques de l’enseignement scolaire et supérieur… Autant d’actions que la Région compte mettre en place. La collectivité régionale fera par ailleurs de la lutte contre le décrochage scolaire « une grande cause régionale » a souligné la présidente Huguette Bello. Parmi toutes les mesures figurant dans cet « axe 1 » qui sont à retrouver dans les détails sur le site internet de la Région, il sera question également, durant cette mandature, de la gratuité des livres scolaires et de celle des transports en commun, notamment pour les étudiants et pour les pauvres. A partir de quand ? Yves Mont-Rouge a posé la question à Huguette Bello. Ecoutez sa réponse :

Soutien aux entreprises, autonomie alimentaire…

Huguette Bello a ensuite passé la parole à son 1er vice-président Patrick Lebreton pour exposer les projets phares de « l’axe 2 », à savoir « le développement économique et l’ouverture vers de nouveaux horizons », qui passera par la création d’une banque régionale solidaire afin de pouvoir financer les projets associatifs et le secteur de l’économie sociale et solidaire, par la création également d’un Fonds réunionnais d’investissement stratégique dont l’objectif est de sauver des entreprises, de préserver des emplois, d’éviter les délocalisations, de financer des start-ups et les entreprises en fort développement. Parmi les projets figurent aussi l’élaboration d’un nouveau schéma régional de développement économique d’internationalisation et d’innovation (SRDEII), la création d’une agence régionale de promotion et d’attractivité, la création d’une agence régionale de l’innovation, l’organisation des assises régionales avec le Département et l’ensemble des acteurs concernés, l’élaboration d’une vraie stratégie alimentaire régionale, la poursuite du désenclavement de la Réunion dans l’aérien, le maritime et le numérique…

Mais où la nouvelle majorité compte-t-elle trouver l’argent nécessaire pour financer toutes ses grandes et ambitieuses orientations étant donné qu’elle ne cesse, depuis qu’elle a pris les commandes, de crier haut et fort que « la collectivité est endettée à plus d’un milliard d’euros ». Yves Mont-Rouge a posé la question à Patrick Lebreton, chargé des finances et de l’économie :

 

C’est Ericka Bareigts, conseillère régionale chargée du développement durable qui a bouclé cette présentation des projets de la mandature en développant « l’axe 3 » relatif à la transition écologique. Ecoutez l’approche très pragmatique de l’élue de Saint-Denis sur le développement durable :

Rappelons qu’une session plénière consacrée aux orientations budgétaires 2022 se tiendra à la Région le 7 février prochain. Elle sera suivie d’une autre session, le 16 mars, relative à l’examen puis au vote du budget primitif.

Y.M.

([email protected])

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

5 Commentaires

  1. Le niveau est faible c’est malheureux pour la Réunion…
    Parler d’écologie avec une centrale à charbon, un réseau autoroutier saturé, une demie route du littoral, des inégalités entre les micro région de l’île, aucunes visions d’avenir (géothermie, overloop…)
    Fais nous rire Huguette

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

La vente de fleurs et de feuilles brutes de CBD est à nouveau autorisée

Article suivant

Prudence arnaque : « J’en ai marre de recevoir des appels, 6 fois par jour ! »

Free Dom