2 333,64 € pour un conseiller régional… 5 639,63 € pour la présidente de Région (VIDÉO)

6 min de lecture
18

Ce mardi 20 juillet 2021, c’est la première session plénière de la Région depuis l’élection du 27 juin dernier. Elle est présidée par Huguette Bello. Une séance de travail très technique car consacrée surtout à la mise en place des multiples commissions sectorielles et à la désignation des représentants de la Région dans des organismes extérieurs. Elle a débuté à 9 heures.

De gauche à droite : Karine Nabeneza et Céline Sitouze.(Crédit Photos : Yves Mont-Rouge)

Les élus, à l’unanimité, ont voté le Règlement intérieur de la Région à savoir tout ce qui se rapporte au fonctionnement de la collectivité (dispositions relatives aux groupes politiques, à la présidente, à la commission permanente…). Didier Robert, l’ancien président, est resté une petite heure à la séance plénière.

Idriss Omarjee (veste noire) est le directeur de cabinet. Ce diplômé de Sciences-Po connaît bien le fonctionnement la maison Région pour avoir exercé les mêmes fonctions de 1998 à 2010 durant les deux mandatures de feu Paul Vergès. Ici en discussion avec les élus Nadia Ramassamy et Jacques Hoarau.

Concernant le régime indemnitaire, il faut savoir que l’indemnité brute d’un conseiller régional de base s’élève à 2 334,64 euros. Celui d’un membre de la commission permanente et d’un vice-président sans délégation est de 2 567 €. Le vice-président délégué perçoit une indemnité mensuelle de 3 267,10€. Et la présidente touchera par mois 5 639,63 €. Sans compter un véhicule de fonction à la présidente, aux vice-présidents et aux présidents de commission.

Huguette Bello, présidente de Région

“Session extraordinaire NRL” en août prochain et suppression des indemnités de logement de fonction

C’est ce qu’a annoncé ce matin la nouvelle présidente de la pyramide inversée Huguette Bello conformément à ce qu’elle n’avait cessé de marteler durant la campagne électorale. Elle a en effet déclaré publiquement que les indemnités de logement sont supprimées. Une mesure qui concerne la présidente elle même ainsi que la direction générale des services et la direction  de l’exploitation et de l’entretien des routes.

Claudine Dupuy (administrateur de la Fonction publique territoriale) , sera la future DGS de la Région.

En revanche, s’agissant les logements de fonction du gardien de l’hôtel de Région et du gardien de la villa de la Région située rue de Paris, les fluides seront bien pris en charge par la pyramide inversée. Quant au paiement des taxes pour ces deux logements, il sera assuré par les intéressés.

De gauche à droite : Ericka Bareigts et Virginie Gobalou-Erambrompoullé.

Autre annonce importante : pas de rémunération pour les futurs présidents des SPL et pour les représentants de la Région dans les 200 organismes extérieurs.

Frédéric Maillot, vice-président.

Donc, pour résumer : suppression des rémunérations pour les conseillers régionaux qui présideront des SPL, suppression des indemnités de logement, session extraordinaire consacrée à la NRL en août prochain et examen du dossier de la continuité territoriale… Plusieurs annonces importantes ont été faites par Mme Huguette Bello ce mardi matin, 20 juillet 2021, lors de la première session plénière à la pyramide inversée. Écoutez la présidente de Région, elle est au micro d’Yves Mont-Rouge.

Une autre session plénière se tiendra le 30 juillet prochain. Sans oublier celle du mois d’août qui sera exclusivement consacrée à la Nouvelle Route du Littoral (NRL). Comme l’a précisé dans la vidéo ci-dessus la présidente Huguette Bello, “la NRL se fera mais il est important de tout expliquer”. Expliquer notamment le contentieux qui oppose les multinationales à l’ancienne majorité. Des multinationales qui, dans le cadre des affaires toujours en cours, réclament des centaines de millions d’euros à la Région. La nouvelle équipe aura à gérer ce lourd dossier. Tout comme celui de la continuité territoriale. Il semblerait que l’ancienne majorité n’avait pas pris en compte les 5 millions d’euros accordés chaque année par l’Etat au titre de l’aide au voyage, préférant ainsi prendre dans la poche des contribuables réunionnais. On devrait en savoir plus à l’occasion de la prochaine séance plénière.

Le conseiller régional Wilfrid Bertile (à droite) en discussion avec des conseillères régionales de l’opposition.

18 Commentaires

  1. Mme Bello, profite pour faire vote un budget de 35 euros pour acheter une platine pour réparer le feu tricolore de Sainte Anne Chemin du Cap à Saint Benoît siouplé.
    C’est très dangereux pour ceux qui viennent du chemin du Cap et ça fait 3 mois que c’est en panne

  2. robert robert ou l’a profité avec l’argent nout zimpot, robert ou té paye pas rien de out poche ek out fem’- robert ou la tire zemploi ek manzer dans l’estomac ben pauvre, malédiction i sa tombe si ou ek out fem’ en grappe. karma lo man

    • Wi mais combien de commission dans cette région sachant que chaque président de commission aura une voiture de fonction. Et pour les autres vices présidents qui ont déjà une voiture de fonction (ex. Lebreton), i donne quand même ?

  3. Oté Didier la pi personne i fé un compte ek ou mouahhhhhhhhhhaaaaaaaa, coco cossa i raconte i assise la case mouahhhhhhaaaaaaaaaa- la mairie sainte marie i veut pas d’elle ossi ?? TCO – departement – CIVIS – CASUD – CINOR i vé pas d’elle????? Hi hi hi

  4. jacques a dit qu’il y aura des soucis dans NEXA, AIR AUSTRAL, REMBOURSEMENT CONTINUITE TERRITORIALE, NRL, IRT, SPL MARAINA, SPL ÉNERGIE, FORMPROFESSIONNELLLE.
    Presidente Bello jacque a dit fouille bien ses filiales svp il y aura des cadavres.

  5. Y gagne être bien être présidente 6000e dans la tête alors moukzte pas Didier ! Mettre des bâton la roue des autres c,est pas bien surtout concernant nrl. J,espère que vous n,allez enlever le bon continuités territorial.pour certains.

  6. le photographe té fé rien ke foto corine beaulieu lé encore la? mi rire mon dieu, mi rire. madame Bello demande à lu de vous prendre de belles photos hein! mi rire de ce bonhomme qui suive robert comme toutou dans toutes ses campagnes, la nuite, en voyages partout.

  7. Pendant 10 ans une élite a profité !!!
    Des salaires qui dépassent l’entendement !!!
    Des avantages à tout va (prime de logement, prime d’encadrement, prime nbi…. Prime prime prime… En plus des voyages pour des pseudo mission !) et tout ça pour la plus part sans obligation de présence et PENDANT ce temps les petites mains “les catégories C” travaillent et supportent une pression de certains pseudo caporaux.
    Pour seul récompense une plante en fin d’année pendant que d’autre s’abreuve de grand cru au frais de la princesse !
    On en est même arrivé à réduire le menu des agents dans le cadre du repas de fin d’année pour compenser les repas gastronomique à l’assiette du premier cercle !
    Vivement la mise en place d’une réelle EQUITE au sein de cette collectivité !
    Merci mille fois pour l’abolition des privilèges !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Camille Clain, conseillère départementale à St-Louis : de l’Entre-Deux au Palais de la Source

Article suivant

La Région demande le retrait du Pass sanitaire et de la réforme de l’assurance chômage

Free Dom