“Les parlementaires réunionnais ont boycotté la visite de la ministre Annick Girardin”

1 min de lecture
5

La visite de la ministre des Outre-mer, Annick Girardin, à La Réunion a été boycottée par la majorité des parlementaires réunionnais. Elle ne convainc tout bonnement pas les politiques, mais aussi d’autres responsables des services sociaux dans l’île.

La raison? Elle n’est pas ministre de l’ensemble des Outre-mer, mais celle de son pays natal, Saint-Pierre-et-Miquelon, selon Huguette Bello, députée de La Réunion.

Cette élue voit dans les mesures prises par le gouvernement dans lequel se trouve cette ministre, une  régression et un appauvrissement total du peuple français et celui de La Réunion en particulier.

L’effort budgétaire et financier par personne pour Saint-Pierre-et-Miquelon est de l’ordre de 16 140 euros contre 6 055 euros pour La Réunion et environ 5 000 euros pour les autres Départements d’outre-mer.

Erick Fontaine, administrateur de la confédération nationale des logements (CNL), qualifie cette visite de promenade qui n’a pas apporté pas grand-chose à La Réunion.

Il a certes pu parler avec la ministre, mais n’a reçu aucune réponse concrète sur de nombreuses questions concernant les logements sociaux et la baisse de 5 euros des allocations logements. Annick Girardin aurait évité correctement aux questions y afférentes posées par Eric Fontaine.

En substance, il n’y a pas grand-chose à retenir de cette visite de trois jours d’Annick Girardin à La Réunion.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.



5 Commentaires



Free Dom
WordPress Video Lightbox