Les planteurs de cannes devant la Préfecture : « nos caisses sont vides »

1 min de lecture
10

Ce mercredi 25 janvier, en dépit du mauvais temps, les agriculteurs étaient devant la préfecture  à 9h et  pour se mobiliser aux côtés de leur syndicat UPNA.

Réunis le 21 janvier dernier autour d’une table à Piton Ste Rose, ce mouvement a été décidé suite aux problématiques de la filière canne.

Les planteurs pointent du doigt une campagne catastrophique (1,3 million de tonnes), et aujourd’hui ils manquent aujourd’hui de trésorerie pour lancer la campagne suivante.

Pour Dominique Clain :  » l’inflation est l’autre facteur qui plombe les planteurs de cannes actuellement car les intrants ont vu leur prix flamber. Et le problème c’est que c’est maintenant qu’il faut désherber, mettre les engrais et payer la main d’oeuvre », sauf que les comptes sont vides ! »

Le syndicat espère ce matin rencontrer le préfet pour le sensibiliser à leurs soucis critiques.

0 0 votes
Note de l'article
S'inscrire
Me notifier des
10 Commentaires
plus de votes
plus récents plus anciens
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Article précédent

Saint-Louis : De nouveaux projets d’envergure au Gol

Article suivant

Le chanteur réunionnais Daniel Refitaha décède à 68 ans

Free Dom