Les planteurs de cannes devant la Préfecture : « nos caisses sont vides »

1 min de lecture
10

Ce mercredi 25 janvier, en dépit du mauvais temps, les agriculteurs étaient devant la préfecture  à 9h et  pour se mobiliser aux côtés de leur syndicat UPNA.

Réunis le 21 janvier dernier autour d’une table à Piton Ste Rose, ce mouvement a été décidé suite aux problématiques de la filière canne.

Les planteurs pointent du doigt une campagne catastrophique (1,3 million de tonnes), et aujourd’hui ils manquent aujourd’hui de trésorerie pour lancer la campagne suivante.

Pour Dominique Clain :  » l’inflation est l’autre facteur qui plombe les planteurs de cannes actuellement car les intrants ont vu leur prix flamber. Et le problème c’est que c’est maintenant qu’il faut désherber, mettre les engrais et payer la main d’oeuvre », sauf que les comptes sont vides ! »

Le syndicat espère ce matin rencontrer le préfet pour le sensibiliser à leurs soucis critiques.

10 Commentaires

  1. A quoi la faute il ne faut pas faire porter le chapeau a l’état ,car l état c est chacun de nous tous. si la canne ne nourrit plus son homme il faut penser à passer a d autres cultures,il faut arrêter de pleurnicher prenez vos responsabilités.
    .

  2. A quoi la faute il ne faut pas faire porter le chapeau a l’état ,car l état c est chacun de nous tous. si la canne ne nourrit plus son homme il faut penser à passer a d autres cultures,il faut arrêter de pleurnicher prenez vos responsabilités.
    .

  3. Encore eux, a chaque saison a chaque intempéries ils crient et mendient alors que leurs vie est meilleurs que les smicards, arrêtez de chialer et assumez votre profession par millions y gagne avec l europe et y chialent la gueule pleine pas la honte bande de voleurs

  4. Encore eux, a chaque saison a chaque intempéries ils crient et mendient alors que leurs vie est meilleurs que les smicards, arrêtez de chialer et assumez votre profession par millions y gagne avec l europe et y chialent la gueule pleine pas la honte bande de voleurs

  5. I fé pense in boug très konu à l epok ki a chak foi té annonce in cyclone….
    Et lo cyclone lété en formation à plus de 3000kms!!
    Li té cri  » Nou lé misèr,donn in l’aide »….

  6. Messieurs moi aussi petit salarié mon compte bancaire et porte monnaie sont vides. Faites comme moi ! Je n’ai jamais eu l’occasion de voir le Préfet pour une aide quelconque.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Saint-Louis : De nouveaux projets d’envergure au Gol

Article suivant

Les professionnels reçoivent une notification d’EDF : +15% d’augmentation des factures dès février 2023

Free Dom