Les prix des fruits et légumes ont augmenté de 4,1% à La Réunion depuis le mois de septembre

7 min de lecture
4

La désorganisation du fret maritime et la reprise économique mondiale ont fait craindre une augmentation des prix des produits de grande consommation à La Réunion.

Pour répondre aux inquiétudes des consommateurs, Jacques Billant, préfet de La Réunion a présenté devant les membres et citoyens de l’Observatoire des prix, des marges et des revenus (OPMR) un plan d’action contre la vie chère le 1er septembre 2021.

Parmi les mesures annoncées dans ce plan d’action figure la mise en place d’un baromètre du suivi des prix d’une soixantaine de produits de grande consommation par un organisme indépendant reconnu pour son expertise dans l’analyse statistique et le secteur de la grande distribution.

Le baromètre des prix : un suivi de l’évolution des prix de 60 produits tous les 15 jours pendant plus de 2 mois

Actuellement, l’indice mensuel des prix à la consommation de l’Insee permet d’assurer un suivi exhaustif des prix dans tous les secteurs (énergie, transports, alimentation, etc..) et de mesurer le niveau d’inflation.

La mise en place de ce baromètre des prix vient en complément du dispositif de l’INSEE pour effectuer tous les 15 jours jusqu’à la fin de l’année 2021 un zoom sur une soixantaine de produits de grande consommation. Ces derniers ont été sélectionnés en concertation étroite avec les professionnels de la grande distribution et les membres et citoyens de l’OPMR. Ils correspondent à des produits de première nécessité ou sont emblématiques de la consommation locale.

Cette liste comprend une cinquantaine de produits de grande consommation vendus dans les grandes surfaces de l’île (fruits & légumes, produits frais, épicerie, hygiène), complétée par une dizaine de produits vendus en magasins spécialisés : pharmacie, boulangerie, magasins de bricolage et de pièces automobiles.

Des hausses dans les magasins spécialisés et sur certains produits de la grande distribution

Les principaux enseignements de la dernière livraison effectuée par le bureau d’études SAGIS de ce baromètre des prix du 22 décembre 2021 sont les suivants :

Dans le secteur de la grande distribution, la légère hausse de l’indice moyen de toutes les références suivies depuis le lancement du baromètre (+ 0,9 %) cache en réalité une très forte disparité entre les types de produits :

– les produits frais (+0,3%), les produits d’épicerie (+0,3%) et les produits d’hygiène (-0,5%) suivis dans ce baromètre présentent des indices moyens quasiment stables tout au long des dix semaines d’observation ;

– l’indice moyen des fruits et légumes suivis augmente de +4,1%, sur le total de la période étudiée (avec une baisse nette sur les deux dernières semaines).

Plus en détail, sur dix semaines :

– La petite tomate augmente de 86%, la carotte import de 5,1%, les oignons de 4,2%, la salade de 3,3% et la banane locale de 2,1% ;

– L’ananas baisse de 21%, l’aubergine locale de 22,4%, l’ail de 3,1%, la pomme de terre de 1,9%, la pomme import de 1,8% et la mandarine repart à la baisse à -5,9%.

Parmi les 38 autres produits suivis (frais, épicerie, hygiène : voir détails pages suivantes), toujours sur dix semaines :

– Cinq augmentent de plus de 1% : le poulet entier local (+1,2%), le jambon blanc local (+1,7%), les frites surgelées (+2%), le riz de luxe parfumé (+1,6%) et le pain de mie+(5%);

– Trois baissent de plus de 1% : le beurre doux (-1,7%), l’eau minérale locale (-1,2%), le liquide vaisselle citron (-2,6%).

Dans les magasins spécialisés, l’indice moyen de tous les produits suivis est en plus forte hausse depuis le lancement du baromètre (+5,6%)

Plus en détail, sur dix semaines :

o le prix de la baguette augmente de +2% en moyenne, dans les cinq boulangeries visitées ;

o les prix du Doliprane sont stables dans les cinq pharmacies visitées ;

o les prix des pneus montés de gammes intermédiaires (5 centres pneus suivis), ainsi que ceux des plaquettes de freins (5 opérateurs suivis), ont connu des variations importantes, en particulier pour les pneus soit à la faveur d’actions promotionnelles soit à leur arrêt). Depuis le début du baromètre, l’indice moyen des plaquettes est en hausse de +3,7% et celui des pneus de +6,5 % ;

o Pour ce qui concerne les matériaux de construction (5 vendeurs suivis), par rapport à la première mesure réalisée (vers le 11 octobre 2021) :

– Les prix du ciment, des granulats 0/20 et des blocs américains sont orientés plutôt à la baisse, respectivement à -0,5%, -1,6% et -1,5%,

– Les prix des carreaux standard sont à la hausse depuis quatre semaines et en particulier lors de la dernière opération de suivi, de +9%, en raison du changement de prix dans un seul magasin (qui augmente la référence suivie de près de 47% par rapport au prix initial relevé)

– Les prix du pin (+9,7%), du tube carré en acier galva (+13,6%) et de la tôle ondulée (+13,4%) confirment leur tendance à la hausse sur 10 semaines.

4 Commentaires

  1. Tout est cher ici, les gros s’enrichissent sur le dos des réunionnais, faut payer, payer payer, pas d’augmentation de salaire, ya que des voleurs à la réunion

    • ouaip. mai ou nora tjs des creole qui voteron pour ceux la et après y vien pléré. y fai des années et des année y dure. donc continué plaindre. moin ma voté quand va dit qu un elu la reunion dreva toucher le smic et avoir qu un seul poste et pas plus croit a moin noara bcp moin de candidat pou présente a zot.

Répondre à Cossassa Annuler la réponse

Your email address will not be published.

Article précédent

Le Dash 8 quitte la Réunion

Article suivant

Des milliers de cadeaux de Noël déjà revendus !

Free Dom