Les producteurs locaux tirent la sonnette d’alarme vis à vis de l’Etat

3 min de lecture
1

« La production locale réunie » pour alerter l’état. Hier, lors d’une conférence de presse,  les trois piliers agricoles de l’île, canne, maraîchage, viande-lait,  se sont unis sous une même bannière « La production locale réunie ». Le but est d’interpeller fortement l’état, qui remet en cause les aides pour soutenir le secteur agricole de l’ile, et qui ne répond pas aux urgences de nos filières agricoles. Ecoutez à ce propos Bertrand Martin, éleveur de poulet pays. Il le dit “c’est toute la filière locale qui est menacée sans les aides de l’état” :

Gaspar Silver est aussi éleveur de poulets, il tenait hier, à être présent :

Réunis hier, ces 16 acteurs du monde agricole réunis sous une même bannière “la Production Locale Réunie”  (ADIR, ARIBEV-ARIV, ARIC, ARIFEL, ARIPA, Avi-Pôle Réunion,
Chambre d’agriculture de La Réunion, CFS, CPCS, CPLR, CPPR, FRCA,
SICALAIT, SICAREVIA, Syndicat du Sucre et Urcoopa) comptent mener une action collective sur les trois piliers que sont la canne, le végétal, et l’animal. Daniel Moreau, chef d’entreprise chez Royal Bourbon, mais par ailleurs patron de l’ADIR, l’Association pour le Développement Industriel de la Réunion, ne mâche pas ses mots, pour lui “l’alerte rouge est carrément décrétée”.
Après cette réunion, le PCR (Parti Communiste Réunionnais) a réagi au travers d’un communiqué intitulé “Va-t-on vers la fermeture des usines sucrières ?”
Selon la formation politique “Tous craignent que le gouvernement veuille remettre en cause les aides qu’ils perçoivent au titre de la spécificité. Le plus virulent a été le représentant de Téreos. Pour lui, si l’Etat ne verse pas les 38 millions d’aides prévues par la convention canne 2017-2021, ce sera la fermeture des 2 usines qui lui appartiennent. D’après ce dernier, il n’ y a plus personne à Paris pour les entendre. L’ouverture de la coupe est déjà compromise.
Ce tir groupé du monde agro-alimentaire illustre les analyses du PCR, exprimées à maintes occasions. Nous sommes arrivés au bout d’un système qui s’effiloche.
D’où la demande pressante de tenir une Conférence Territoriale élargie pour mettre tout le monde autour de la table. A écouter ces intervenants, il est très urgent d’agir.”

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.



1 Commentaire



Free Dom
WordPress Video Lightbox