Les professionnels de l’hôtellerie-restauration refusent de supporter le cout du licenciement des salariés

2 min de lecture
4

Dans un communiqué, l’Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie indique que « Le nouveau projet de loi relatif à la gestion de la crise sanitaire prévoit d’imposer aux professionnels qu’ils s’assurent que leurs salariés sont en possession d’un pass sanitaire valide. »

« A défaut de présenter un tel justificatif, le texte stipule que ces salariés ne sont pas autorisés à travailler et qu’ils peuvent, si la situation se prolonge plus de 2 mois, faire l’objet d’un licenciement pour un motif que le texte qualifie de spécifique. »

« Les 4 organisations professionnelles représentatives du secteur des hôtels, cafés, restaurants, qualifie ce texte d’inacceptable. »

« Les représentants de la profession tiennent à rappeler que les professionnels ne sont pas opposés au pass sanitaire afin d’éviter la fermeture de leurs établissements mais pas à n’importe quelles conditions, « il n’est pas acceptable que les professionnels de l’hôtellerie-restauration se retrouvent contraints de verser des indemnités de licenciement à l’occasion de telles ruptures. D’autant plus que notre secteur est confronté à une très une forte pénurie de main d’œuvre. »

« Nous demandons à la Ministre du travail et au Gouvernement d’assumer jusqu’au bout l’obligation de pass sanitaire des salariés de l’hôtellerie restauration. Le licenciement consécutif au fait pour un salarié « de ne plus pouvoir exercer pendant une période de plus de 2 mois» doit être qualifié par un motif qui libère l’entreprise de coûts, d’autant que ce licenciement ne sera pas à l’initiative de l’employeur. »

4 Commentaires

  1. Il serait temps que les organisations professionnelles se bougent un peu pour défendre leurs adhérents. Ils sont plutôt inaudibles depuis longtemps. On va juger de leur capacités à résister. Ils appelleront toujours à voter MACRON en 2022?

  2. Le Gouverneur Macron décidera et il autorisera de couper des têtes non vaccinées du peuple insoumis . Je commande , je décide , et je vous oblige !! depuis 2 ans j’essaie de palier à ce virus qui me pompe l’existence et à ce jour il faut éradiquer au plus vite les insurgés , Il a raison quelque part !!!! Enfin déchiffrer !!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Covid-19: Maurice, fin de l’accalmie, 111 cas en 24 heures

Article suivant

Frédéric Dijoux de l’UNEV : « le gouvernement va tuer l’événementiel avec le pass sanitaire »

Free Dom