Les régionales et les départementales après la présidentielle de 2022 ?

C’est ce que laissent entendre certains parlementaires de La République En Marche à l’instar de François Patriat, le président du groupe LREM du Sénat, rebaptisé « Rassemblement des démocrates, progressistes et indépendants» (RDPI). Interrogé récemment par publicsénat.fr, François Patriat a déclaré que ce serait la meilleur option. « La réflexion sur le report des élections me paraît sage. L’heure est à protéger les Français. Les préoccupations électorales peuvent céder le pas à l’exigence sanitaire. Il faut se concentrer sur l’essentiel. Les Français ont déjà connu les municipales. Le Président envisage une commission des sages pour réfléchir au sujet », a affirmé le sénateur LREM de la Côte-d’Or. Il ajoute : « On a annulé le Salon de l’agriculture. Je ne vois pas comment, en même temps, on pourrait faire une campagne électorale dans la sérénité. C’est en contradiction avec l’exigence du moment. On ne peut pas faire campagne en visioconférence ».

Considéré comme un proche du Président de la République, le sénateur précise encore : « Je ne vois pas, dans les conditions actuelles, comment une campagne pourrait se tenir dans des conditions normales. Il faut repousser les élections départementales et régionales après la présidentielle, c’est clair. Surtout si le virus est encore là dans un an ».

Toujours selon publicsénat.fr, en juin dernier, la question d’un report des régionales avait déjà été évoquée par Emmanuel Macron lors d’un déjeuner avec Renaud Muselier, président de la région Sud, avant que le sujet ne soit écarté. Il revient aujourd’hui. Mais si le chef de l’Etat entend avancer sur le sujet, il lui faudra une forme d’accord de l’opposition. Or, les responsables de l’opposition sont plutôt favorables à l’organisation des élections régionales et départementales en 2021. En Mars comme prévu initialement, ou alors après l’été, mais pas après la présidentielle.

Rappelons qu’à la Réunion, l’Association des maires éponyme par la voix de son président Serge Hoareau (maire de la Petite-Ile) avait annoncé lors de son passage dans l’émission « Ça koz politique » sur Antenne Réunion qu’il allait écrire au préfet afin que ce dernier demande au gouvernement le report de ces deux scrutins. A l’heure où quasiment toutes les manifestations publiques et sportives sont annulées (le Tour Auto et le Tour de l’île cycliste, pas plus tard qu’hier), tout laisse à penser que les élections régionales et départementales pourraient être décalées dans le temps. A suivre ! En tout cas, et comme je vous l’annoncer dans l’édito de vendredi dernier le gouvernement n’a encore pris encore décret pour l’organisation de ces deux scrutins. Une procédure qui, rappelons-le, a lieu six mois avant toute élection.

Y.M.

([email protected])

 

Free Dom, le site web, fait le choix d'un participatif sans modération à priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

7
Poster un Commentaire

avatar
5 Comment threads
2 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
6 Comment authors
sabrina air austrRiazAliMomoRéunionnais Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Mais
Invité
Mais

Non pas ça on en a marre de ce gigolo de DR

Chouette
Invité
Chouette

On en a marre de tous ceux qui se présentent c est la le problème tous des profiteurs, voleurs, menteurs c possible de mettre ce jeune Aurelien à la région je pense qu il utilisera à bon escient le budget de la région

Momo
Invité
Momo

Non laissons en place les dates

Réunionnais
Invité
Réunionnais

Changer les règles en cours de route est ce démocratique ?

Riaz
Invité
Riaz

Tout sauf Didier Roberte

Ali
Invité
Ali

Pas ça – 5 mois pour le mettre dehors avec sa com’ bancale

sabrina air austr
Invité
sabrina air austr

Mi espere ma candidate y rentre ma fatigué travail l aeroport moi aussi mi veut faire la belle au departement