Les syndicats des médecins libéraux réclament une augmentation du prix de la consultation à 30 € à partir de décembre 2024

1 min de lecture
3

Les syndicats des médecins libéraux sont en phase finale de négociations avec l’Assurance maladie pour augmenter les tarifs des consultations médicales. Si un accord est trouvé, cela entraînerait une augmentation du prix de la consultation de base à 30 € à partir de décembre 2024. Les généralistes pourraient également recevoir une rémunération supplémentaire pour les consultations longues destinées aux patients âgés ou handicapés, et une révision de leur rémunération forfaitaire pourrait être mise en place pour éviter une surcharge de consultations.

Quant aux spécialistes, les discussions sont plus délicates, avec notamment une proposition d’augmenter à 60 € le recours ponctuel à l’avis de spécialistes. Toutefois, la situation est complexe en raison des dépassements d’honoraires pratiqués par de nombreux spécialistes.

Ces négociations interviennent alors que les syndicats de médecins libéraux estiment que l’augmentation tarifaire actuelle n’est pas suffisante pour compenser l’inflation et les charges croissantes. L’Assurance maladie et le gouvernement espèrent que cette augmentation tarifaire contribuera à réduire les déserts médicaux et maîtriser les dépenses de santé.

Cependant, cette augmentation des tarifs aurait un coût important, estimé à 1,6 milliard d’euros pour l’Assurance maladie et 300 millions pour les complémentaires santé. Bien que le ministère de la Santé assure qu’il n’y aura pas de hausse de la franchise pour les consultations, les personnes non couvertes par une complémentaire santé pourraient voir une augmentation des frais à leur charge.

En résumé, les négociations visent à trouver un équilibre entre les besoins des médecins, la qualité des soins pour les patients et la maîtrise des dépenses de santé, mais la question de qui paiera le coût supplémentaire reste à déterminer.

3 Commentaires

  1. Généraliste , spécialiste, professeur, médecin légiste , pensez vous s’ils ont fait autant d’étude et qu’il y n’est le poix chiche au bout ! Bon j’ai oublié le pharmacien , boutiquier de surcroît ! C’est un commerce comme tant d’autres ! Urgence nul , diag médecin nul , a aujourd’hui c’est que tu passes au laser et tu prends ton billet pour l’enfer

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Éphéméride du dimanche 19 mai 2024

Article suivant

Réseau Alternéo : un jet de galet sur un bus à St-Louis, le 5ème cas en 5 semaines

Free Dom