//

Letchis: pénurie de main d’oeuvre à SAINT BENOIT

1 min de lecture
8

Vous avez peut-être entendu cet appel désespéré de notre auditrice ce matin sur notre antenne.

Cette agricultrice de St Benoît ne trouve pas de main d’oeuvre pour récolter ses 700 pieds de letchis.

« Ça va pourrir au pied! Et quand on nous appelle, on nous pose plein de questions, mais ils veulent pas être déclarés, mais on ne peut pas ne pas les déclarer ».

Il faut cueillir, nettoyer, mettre en boîte, « on est équipé, on a tout le matériel », dès lundi et pour encore environ 15 jours de travail.

Si vous êtes intéressés, contactez Marie-vienne au 06 92 64 55 89.

8 Commentaires

    • vous avez tout dit moin mi attend cette y aime dit donne a moin travail ou sinon prend mon place ma donne a ou la mienne. ousa zot y lé? gratteur de ki meme band rsa la

    • Travaille non déclaré ne veut pas dire paresse tchipppppp n’a bonn vieu moune la Travaille toute zot vie « non déclaré  » la casse zot dos zot santé la coupe canne ect pour gagne zot carry alors arrêt di la taille don

    • mdr ha ok casse letchi en étant payer c est etre esclave? donc toutes cette y travaille en france sont des esclaves alors? bien bien bien bonne déduction, ma jamais entendu esclave y cotise pou grateur de ki moin. par contre grateur de ki y moukate cette y travaille sa mi connais. ti travail sans etre déclarer et donc sans cotiser et après ti vien pléré pk ta point rien pou ton retraite?

Répondre à neuneu Annuler la réponse

Your email address will not be published.

Article précédent

Plaine-des-Palmistes : « Ti Raymond, le Roi des goyaviers », emporté par une ravine en crue

Article suivant

Quel temps pour le réveillon et le jour de Noël ?

Free Dom