« L’introduction de ruminants à La Réunion est désormais possible » se félicitent Frédéric Vienne et la FRCA

3 min de lecture
5

Une conférence de presse s’est tenue ce matin. Elle a été organisée par Frédéric VIENNE, Président de la Chambre d’Agriculture de La Réunion et Alain DAMBREVILLE, Président de la Fédération Régionale des Coopératives Agricoles (FRCA), sur la relance de l’introduction d’animaux reproducteurs ruminants dans les élevages réunionnais issus d’élevages de Métropole.

La Fédération Réunionnaise des Coopératives Agricoles (FRCA) explique que :

Depuis août 2021, les professionnels ont réétudié la question de l’introduction d’animaux sur le territoire, avec pour enjeux de satisfaire les besoins en animaux d’éleveurs réunionnais, de mettre en place un plan d’assainissement des élevages bovins – conformément à l’engagement du président de la République lors de sa visite officielle d’octobre 2019 – tout en répondant à la demande locale en produits locaux, qui s’est renforcée depuis le confinement du premier trimestre 2020.

Lors des CROPSAV – Conseil Régional d’Orientation de la Politique Sanitaire Animale et Végétale – de novembre et décembre 2021, les professionnels ont défini le cadre sanitaire strict à appliquer pour les futures introductions de ruminants à La Réunion, en deux étapes. Pour aboutir, tout projet d’introduction doit:

  1. faire l’objet d’une demande qui sera étudiée, et le cas échéant validée, par une association qui porte un accord interprofessionnel sur le cadre sanitaire à respecter pour introduire des ruminants à La Réunion. L’Association Réunionnaise Interprofessionnelle Pour l’Introduction des Ruminants (ARIPIR) a donc été enregistrée le 10 janvier 2022;
  2. faire l’objet d’un avis sanitaire d’une sous-commission du CROPSAV regroupant toutes les composantes de la profession.

Chaque demandeur doit respecter le cahier des charges et les protocoles sanitaires décidés par la profession et validés par les services sanitaires.

Alain DAMBREVILLE, Président de la FRCA, et Frédéric VIENNE, Président de la Chambre d’Agriculture de la Réunion, se félicitent de la relance de l’introduction d’animaux dans l’île, qui conduira à terme à accroître l’autonomie alimentaire, grâce à une augmentation de la production locale en produits d’origine animale.

5 Commentaires

  1. Notre île est un milieu fermé ce qui a pour corollaire que toute introduction d’animaux vivants est la voie élective d’entrée des maladies. le pouvoir public et les élus de la chambre verte n’ont pas encore compris ce principe et vont encore être les responsables des zoonoses maladies qui affectent à la fois les hommes et les animaux.

  2. vous nous avez menti une deux trois fois pq encore vous faire confiance. Je ne fait plus confiance à la filière plus de boeuf péi et plus de yaourt trafiqué. Après s’être fait… y revenir signifierait qu’on aime ca…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Vente et consommation de fleurs de cannabidiol : la fin d’un « arrêté absurde » selon Jean-Jacques Morel

Article suivant

Décret renforçant l’information des consommateurs sur l’origine des viandes

Free Dom