Livre Blanc “La Production locale réunie”: “La Réunion, c’est 80% d’autonomie alimentaire sur les produits frais”

3 min de lecture
3

La présentation du Livre Blanc “La Production Locale Réunie” a eu lieu ce mercredi à la Cité des Arts à Saint-Denis. Ce document stratégique, remis au président de la République lors de son passage sur l’île, la semaine dernière, présente ce que “les interprofessions et les représentants des filières réunionnaises de l’agriculture et de la pêche, aux côtés de l’Association pour le Développement Industriel de La Réunion, apportent collectivement au territoire.

Ce livre réaffirme l’ambition et l’engagement des filières au service de La Réunion, en présentant les enjeux et les impacts de la production réunionnaise  et justifie donc la raison d’être de la production locale et la nécessité de la préserver.

En effet, ce document révèle que La Réunion a une  production locale forte basée sur la complémentarité des filières et la recherche du développement de la substitution à l’import. En effet, La Réunion aujourd’hui c’est 37% de la production agricole des DOM, 60% de l’industrie agro-alimentaire. Nos filières représentent plus de 75% de la valeur des exportations de notre île, 40 0000 emplois, soit près de 30% des emplois marchands.

La Réunion, c’est 80% d’autonomie alimentaire sur les produits frais (viandes, fruits et légumes). Cela ne veut pas dire que la production locale tourne le dos à l’export. Bien au contraire. La Réunion est le premier producteur européen de sucre de canne, principal poste d’exportation de l’île. Dans cette filière, toute la valeur produite irrigue le reste du tissu économique.

Le choix politique de notre territoire repose dans ce cadre sur le maintien et le soutien à des structures de petite taille. Ce modèle fait face à des contraintes structurelles fortes liées à notre insularité et à notre petite taille. Les filières réunionnaises ont déjà fait le choix de conquérir des niches sur des produits d’excellence, de travailler sur la qualité et la montée en gamme.

Le livre blanc indique entre autres que les filières réunionnaises “partagent les objectifs fixés à l’agriculture nationale, qui est d’aller vers le maximum d’organisation en filières solides. Elles sont fortement inclusives, contribuent à l’aménagement du territoire, travaillent en synergies et en complémentarités et au service du développement durable. Elles partagent aussi l’objectif spécifique fixé pour l’agriculture des DOM, qui est de produire davantage pour nourrir la population réunionnaise”.

 

 

 


3
Poster un Commentaire

avatar
2 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
François MAUGISMacron démissionStop glyphosate Auteurs de commentaires récents
plus récent plus ancien Le plus populaire
Free Dom
WordPress Video Lightbox