« L’œil de Noël » : quel est donc ce mal étrange qui frappe actuellement les yeux des Australiens ?

1 min de lecture
1

Quelle est donc cette infection aussi rare qu’angoissante surnommée « l’œil de Noël » qui tourmente chaque saison estivale les habitants d’une partie reculée du sud-est de l’Australie ?

Un amide hautement toxique est en cause

Dans le sud-est de l’Australie, les médecins ont dernièrement constaté une flambée de cas de « Christmas eye », « Œil de Noël ». Cette infection se traduit par une inflammation sévère des paupières, mais aussi par l’apparition d’une cloque sur la cornée, ce qui, comme vous devez certainement l’imaginer, est extrêmement douloureux. Certaines patientes comparent d’ailleurs cette souffrance à celles d’un accouchement. Et généralement, les personnes touchées évaluent la douleur à 9, sur une échelle de 1 à 10.

Comment survient ce mal ?

Ce mal survient généralement pendant l’été australien, à l’approche des fêtes de Noël, lorsque la moisson bat son plein. Et est due à la présence d’un petit coléoptère du nom d’orthoperus. Cet insecte minuscule d’environ 1 millimètre de long se retrouve ainsi projeté sur les hommes lors des moissons et contient une substance, la pédérine, un amide hautement toxique vésicant.

Et lorsque le coléoptère arrive sur l’œil, la cornée gonfle et se détache… Rien de très ragoûtant en somme, mais fort heureusement, le traitement est assez simple. Quelques collyres anesthésiants suffisent en effet pour atténuer considérablement la douleur, le temps que l’infection se soigne. Soit environ sept à dix jours.

0 0 votes
Note de l'article
S'inscrire
Me notifier des
1 Commentaire
plus de votes
plus récents plus anciens
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Article précédent

Malaise à St-Pierre : la victime serait décédée (PODCAST)

Article suivant

L’ARS La Réunion mobilisée aux côtés du CHU dans la gestion de l’incident de cybersécurité

Free Dom